Ass. La Qualité de Vie
Slider

 -i- Célébration Marc STENGER

Vignette 210905 Marc STENGER 

Famille MESSIAEN

Sauvons La Maison DES MESSIAEN

FERNEX Michel

Décès de Michel FERNEX

Tour de France


A - Le Tour de France 2022


B - Tour de France Filles


C - Tour de France Chemins empierrés

 

Jeux Olympiques


JO paralympiques 2022

Nucléaire dans l'Aube

A - Soulainois

Enquête sanitaire dans le Soulainois
Ils ne se cachent plus
Pourquoi TROP de cancers
La CLI de SOULAINES... coupable ?
Leucémies autour de Soulaines
Poubelle FA-VL dans le Soulainois

B - Ville-sur-Terre

Scannez le QR CODE

Michel GUERITTE : Elections Départementales 2021


C - Vendeuvre-sur-Barse

Vendeuvre-sur-Barse nucléarisé

D - Nogent-sur-Seine

Nogent-sur-Seine
Le Mériot


 

Nucléaire et champagne

A - CIVC (Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne) / ANDRA

https://villesurterre.eu/index.php?option=com_content&view=article&id=329:civc-andra&catid=81&Itemid=214

B - Le champagne de l'Aube...

https://villesurterre.eu/index.php?option=com_content&view=article&id=434:le-champagne-de-l-aube-pourrait-il-devenir-radioactif&catid=102&Itemid=214

et autres

Nucléaire en Haute-Marne

A - Unitech

B - Joinville-en-Champagne

C - Gudmnont-Villiers

 


 

A - Unitech

c

BURE - Projet CiGéo

A - BURE - CIGéo = complot -> changer la Loi - Pour CIGéo, fais ton boulot ! - Le BURE des COM-PLOTEURS

à compiler

B - Cigéo Papers

https://villesurterre.eu/index.php?searchword=cigeo%20papers&ordering=newest&searchphrase=all&option=com_search

C - L'argilite de BURE

Nucléaire en France

A - ASN- IRSN - Fusion ASN et IRSN - IRSN de crime

B - PNGMDR

C - ReCiPaN - Recensement Citoyen des pathologies Nucléaires

Nucléaire dans le Monde

A - Chronologie des Evénements

B - Guerre en Ukraine

C - Tcherno 23

Cérémonie des Voeux de l'ANDRA

23 janvier 2024

Si vous n'avez pas le temps de lire les 7 pages de la retranscription des discours de Pierre-Marie ABADIE et de Patrice TORRES à cette adresse :

http://www.villesurterre.eu/images/Andra_240123_Voeux_Discours_Torres_Abadie_Torres_Retranscription_Corrigee_Complet.pdf

Contentez-vous de cet extrait "caractéristique" du discours de Patrice TORRES :

Michel GUERITTE m'avait reproché l'année passée de ne pas avoir dit un mot sur les travaux de la Commission Locale d'Information, que nous accompagnons, en particulier les travaux de la Commission de Suivi Sanitaire. Je vous informe qu'avant la fin de l'année, Philippe PICHERY, Président de la Commission Locale d'Information, va communiquer une méthodologie pour une nouvelle Etude sanitaire autour de nos installations. Ce n'est pas un sujet tabou pour nous, bien au contraire, c'est un sujet auquel nous tenons, et il nous tarde que ces études puissent être réalisées pour que nous puissions connaître l'état de santé des gens qui vivent autour de nos centres.

C'est une étude qui ne permettra pas, quels que soient les résultats, de faire un lien de causalité avec notre présence sur le territoire. Si les gens sont en meilleure santé qu'ailleurs, ce ne sera pas grâce à nous. Et inversement. Mais ces études sont importantes pour nous.


 

 

La production du pâté de chauve-souris

Ce document est hyper-confidentiel.

Quelques extraits des données explicitées ici sont parfois révélées au cours de salons, d'expositions ou de congrés spécialisés.

Si nous venons d'ajouter un QR CODE sur les pots de notre production, c'est pour répondre aux principales questions que se posent les visiteurs de notre stand, parfois trop nombreux.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chacun sait que les chauves-souris sont victimes des éoliennes. Chaque année, entre 250 et 300 000 disparaissent en raison du souffle des éoliennes : elles confondent les poteaux et les pales avec les arbres sur lesquels elles se posent habituellement.

Des chercheurs ont découvert que les chauves-souris perçoivent les échos renvoyés par les surfaces verticales au dernier moment, et qu’il est souvent trop tard pour éviter l’obstacle.

Ainsi les chauves-souris se heurtent aux pales des éoliennes du parc de LEVIGNY, près de BAR-SUR-AUBE en Champagne.

 

Il arrive même qu'elles soient "hachées menu comme chair à pâté".


Bref, une heure après le coucher du soleil, à deux, pour des raisons de sécurité, nous nous rendons sur site. Nous garons notre véhicule à 200 m de la première éolienne.


Equipés d'une petite lampe frontale 10 W, il suffit alors de se baisser pour ramasser des dizaines de chiroptères.

 


Quand notre carnet de commandes est bien rempli, il nous arrive de réaliser des captures avec les filets que nous utilisons habituellement pour la récolte des mirabelles.

 


 

De retour à la maison nous plumons les volatiles comme nous faisons pour les pigeons.


 

Il reste à hacher finement la chair. Le choix de la grille du hachoir électrique est important.

450

Quant à la recette "champenoise", elle reste évidemment secrète, et d'autant plus que Paul BOCUSE y a ajouté sa touche personnelle.


 

La fabrication artisanale du pâté de chauve-souris est promise à un grand avenir quand on sait que l'éolien va peu à peu remplacer le nucléaire.

Le top 10 des départements avec le plus d’éoliennes en France 

  1. Somme
  2. Marne
  3. Aube
  4. Aisne
  5. Pas-de-Calais
  6. Aude
  7. Eure-Et-Loir
  8. Oise
  9. Meuse
  10. Côtes-D'Armor

Voilà.

Si vous avez avalé cette histoire... surtout n'avalez pas le contenu du pôt, parce que, si en fait c'est du pâté de porc, il y a un très grand risque de péremption !!!


 

 

Appel à candidatuire de l'Andra:
Auxon : Accord de la municipalité
refus de la population.


Samedi 8 novembre
France3 Champagne-Ardennes
JT 19/20

 

 


10 communes de l'aube ont répondu oui à l'Andra pour accueillir un site de stockage de déchets radioactifs.
Auxon : Après la proposition du maire et de ses adjoints de proposer la canditature de la commune.
Vraie prise de concience des habitants qui créent un comité de citoyens qui demandent l'organisation d'un référendum

Les habitants du sud de l'aube ont bien l'intention de crier que leur département n'a pas vocation à devenir la poubelle nucléaire de la France

 

Appel à candidatuire de l'Andra:
La commune d'Hampigny dans l'aube se porte candidate.


Mardi 28 octobre
TF1
JT 20h

 

 


La commune d'Hampigny se trouve au coeur d'un bassin d'emploi défavorisé.

Interview du maire suivi d'un reportage sur le laboratoire de Bure.

 

La Châtre:
Rasemblement dans le sud de l'Indre contre le projet de strockage favl de l'Andra.


samedi 25 octobre
France3 Centre
JT 19/20h

 

 


Pour les opposants la décison prise par le conseil municipal conseil municipal de Vicq-Examplet (Indre) est un soulagement.

En effet le premier magistrat a décidé de remettre la délibération au vote et a annulé la décision du 8 octobre 2008.

 

France3 Campagne-Ardenne
Jeudi 23 octobre 2008
JT 12/13

 

 

Les participants de la 7ème conférence européennne sur la gestion et le stockage des déchets nucléaires réunis actuellement à Luxembourg sont venus visiter le laboratoire de Bure.


Empoisonnement durable.
Le ministre Jean Louis Borloo n'avait pas fait le déplacement



 

Même reportage sur France3 Lorraine.



Jeudi 23 octobre 2008
JT 12/13



 

Brienne-le-château :
Manifestation anti favl

mercredi 29 octobre
France3 Champagne-Ardenne
JT 13h

 

 


Déchet nucléaire cherche commune d'accueil
Brienne-le-Château s'est portée volontaire

la décision fait polémique les opposants demandent un débat après un vote sans concertation. Les anti nucléaires ont organisé une manifestation, d'autant que dans le secteur il y a déja 2 centres d'enfouissement.

 

14 octobre 2008:

 

 


Bernard MATHIEU, conseiller municipal, explique dans quelles conditions Nicolas DHUICQ a obtenu un OUI à la poubelle FAVL.
Il annonce l'organisation d'une réunion-débat, pour informer la population.
Il réclame un référendum.
Il veut faire revoter cette candidature.



 

 

Retour sur l'Opération Porte ouverte de l'Andra :
SOULAINES 14 septembre 2008

 

 

 

 

27 septembre 2008 France3 Lorraine JT 12/13 et la "Voix est libre"

 


 

Reportages et questions à Philippe Leroy Président du conseil Général de la Moselle qui a promu de bien curieuse manière la "nécessité" d'un site d'enfouissement des déchets radioactifs.

 

 

le 8 octobre 2008
Canal 32 a diffusé un reportage sur le OUI du maire de Brienne

 

 

émission “La voix est libre”



Michel GURITTE face à Philippe ADNOT, sénateur et président du Conseil Général de l’Aube.

Célébration Monseigneur Marc STENGER
5 septembre 2021

 

 

 

 

 

 

 

 



Dans cette page nous essayons de tout vous dire sur cet Evêque exceptionnel, sur ce citoyen comme il en existe peu, sur cet homme au grand coeur, ce militant anti-nucléaire très actif, très engagé... et donc mal-aimé de la Conférence des Evêques,

de Pax Christi France

et de Pax Christi International

entités qui ne sont pas toujours très claires au niveau de leur positionnemment nucléaire...

A propos de la Célébration du 5 septembre, Marc a déclaré au téléphonele 25 août dernier,  qu'il ne voulait pas de pub, et qu'il souhaitait que l'on reste dans la discrétion. Nous allons donc pêcher... en lui désobéissant.

Merci de lui laisser un message de sympathie sur son Livre d'or.

Sachez qu'en cette occasion, les membres du Groupe ETHIQUE de réflexion sur la gestion des déchets nucléaires, lui offrent un cadeau original : un vase

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

qui est la réplique exacte d'un colis HA-VL.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour tout savoir sur le pourquoi de ce cadeau, nous vous renvoyons au QR Code

250

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

qui a été collé sur le dit vase.


 

# 1 - Marc, un mec génial bourré d'humour !

Janvier 2000 : Déclaration « Le respect de la création » de la Commission sociale des évêques de France : « Parce qu’il a donné la primauté au court terme, au productivisme mû par la recherche de produits immédiats, le siècle qui s’est achevé lègue aux générations futures de nombreux problèmes non traités… Bien des déchets nucléaires ou toxiques ne sont pas ou sont mal éliminés… La prise en compte de ces questions amène à poser ce que l’on appelle le « principe de précaution », en vertu duquel on essaie de cerner suffisamment les risques potentiels ».
https://www.doctrine-sociale-catholique.fr

# 2 - Marc, un fou d'ETHIQUE ! 

En 2005, on commence à parler d'entreprise et d'éthique, c'est en 2009 que le Père Jésuite Edouard HERR écrit dans la revue Lumen Vitae :
https://www.lumen-vitae.be/?id_nav=04&id_cat=99777&lang=fr
" Pour survivre, l’humanité est acculée à une conversion éthique et spirituelle".

En lisant les comptes rendus
https://eglise.catholique.fr/conference-des-eveques-de-france/cef/assemblees-plenieres/
des différentes Assemblées plénières de la Conférence des Evêques de France, on constate qu'à celle de novembre 2007,
https://eglise.catholique.fr/conference-des-eveques-de-france/cef/assemblees-plenieres/assemblee-pleniere-novembre-2007/
on trouve cet article :
https://eglise.catholique.fr/eglise-et-societe/bioethique/377336-enjeu-dhumanite/
dans lequel l'Eglise se pose la question : "tout ce qui techniquement possible est-il recevable du point de vue éthique ?"

Idem pour les Assemblées de 2008, 2009 et 2010, où un groupe de travail sur la bioéthique sera présidé par Mgr Pierre d’Ornellas.

# 3 - Marc se rend au KURDISTAN et en IRAK !

En 2008, une délégation menée par Mgr Marc Stenger, président de Pax Christi France,
http://www.paxchristi.cef.fr/v2/
s’est rendue au Kurdistan irakien et à Kirkouk en Irak pour soutenir les populations chrétiennes menacées. Une aventure humaine et ecclésiale.

Depuis, la situation des chrétiens d’Irak
https://eglise.catholique.fr/espace-presse/communiques-de-presse/379969-terre-sainte-chretiens-dirak-les-catholiques-en-france-mobilises/
n’a fait qu’empirer. Aussi, fin juillet 2014, le cardinal Barbarin, Mgr Dubost et Mgr Gollnisch, émissaires de l’Eglise catholique en France auprès des chrétiens d’Irak, se sont rendus à nouveau en Irak et de multiples initiatives de prière ont été lancées en France et dans le monde entier.
https://vodeus.tv/video/le-drame-des-chretiens-dirak-1424

# 4 - Marc veut redynamiser les paroisses !

Le 17 octobre 2008, Marc a célébré une messe d’ordination de deux prêtres affectés à son diocèse. Ce fut aussi l’occasion pour chacun des 45 délégués paroissiaux de présenter un projet pour redynamiser leurs paroisses respectives. L’ensemble du diocèse ainsi que les nouveaux prêtres ont pu dès lors s’identifier à un projet commun et dire leur espérance. Une cérémonie forte en symboles.
Il fait un aveu : il aime bien le champagne... et se refuse de citer ses marques préférées.
https://www.ktotv.com/video/00041396/mgr-marc-stenger-eveque-de-troyes

# 5 - Marc a reçu la Légion d'honneur !

Pour le Nouvel An 2009, Marc à reçu à Troyes la médaille de la Légion d'honneur par les mains du Préfet de l'Aube.
https://www.dailymotion.com/video/x90dlb

Le 22 octobre 2010, très investi dans la mission universelle de l’Eglise, Marc a tissé des liens très particuliers avec d’autres diocèses à l’étranger, notamment avec Medellin en Colombie ou encore Djibouti. A l’occasion de la semaine missionnaire mondiale, il évoque ces ponts entre les continents, comme à la paroisse de Romilly-sur-Seine dont il a confié la responsabilité à des prêtres latino-américains.
https://www.ktotv.com/video/00053029/mgr-marc-stenger-eveque-de-troyes-1

Le 14 novembre 2010, environ 3000 personnes ont participé
https://www.christianophobie.fr/non-classe/edition-speciale-mobilisation-parisienne-pour-les-chretiens-dirak
à la marche de soutien aux chrétiens d'Irak, à Paris. Parmi les participants, il y avait Marc, l’abbé Le Coq (Fraternité Sacerdotale Saint Pierre), aumônier du pèlerinage de Pentecôte Paris-Chartres, l’abbé Pagès, l’humoriste Frigide Barjot, la Licra, Axel de Boer (Solidarité France), Gonzague de Chantérac (CNI), Alexandre Gitakos (MPF), Emmanuel Delhoume (Parti de la France), Louis Chagnon (Chrétienté Solidarité), Jeanne Smits et Olivier Figueras (Présent).
https://www.lesalonbeige.fr/justice-paix-protection-non-non-non-a-lextermination/
https://www.dailymotion.com/video/xfn46c


# 6 - Marc crée le Groupe ETHIQUE & Gestion des déchets nucléaires

C'est en 2009-2010 que le Groupe ETHIQUE de Monseigneur Marc STENGER a pris corps suite aux différentes communications, actions et réunions des membres de deux listes d'échanges : LA FEDERATION GRAND-EST STOP DECHETS NUCLEAIRES, et la CELLULE CIGEOUT, opposés au projet d'enfouissement des déchets nucléaires.

Ces militants se sont intéressés en effet à un projet de laverie nucléaire, UNITECH, qui devait s'implanter à JOINVILLE. C'est un projet qui créé des emplois, qui compense le projet CIgéo. C'est ce que l'ANDRA appelle "de l'accompagnement économique".Tout est raconté dans ce dossier :
https://villesurterre.eu/index.php?option=com_content&view=article&id=640&Itemid=214

Le 6 décembre 2021, Jean DEVAUSSUZENET, un des membres du Groupe nous a quitté.


Voir dans le dossier :

https://villesurterre.eu/index.php?option=com_content&view=article&id=640&Itemid=214

Et le 8 janvier 2011, lors d'un Grand débat sur les déchets nucléaires à POISSONS (Haute-Marne), Jean-Pierre CHAUSSADE, diacre, ancien ingénieur à EDF, spécialiste des questions d'écologie, auprès d'un groupe de travail épiscopal présidé par Marc, fait un long discours contestable.

Précisons que ce "voyou sympathique" qu'est Jean-Pierre CHAUSSADE, remplaçait Marc, en déplacement en Haïti. Voyou, parce qu'il a failli "berner" Marc. Nous avons l'enregistrement de la réunion, nous reviendrons sur les principales déclarations. : "L'Eglise ne décide pas, mais elle écoute" - "Dieu a créé le CO2, pas le plutonium." - "Les déchets nucléaires tu n’enfouiras point."

Enfin se pose la question : comment un Diacre de l’Eglise catholique peut oeuvrer dans la communication de la branche nucléaire de l’EDF, et assurer la coprésidence de la Commission Nationale du Débat Public ?

# 7 - Marc, un grand spécialiste de l'écologie, de l'environnement, du climat...

Le 7 avril 2011, Marc aborde le sujet : L’écologie et l’environnement.
Il aborde le réchauffement climatique, la cupabilité de l'homme, une espérance commune...
https://www.ktotv.com/video/00058392/cef-lourdes-lecologie-et-lenvironnement

Le 18 avril 2011, le Groupe Ethique s’adjoint une autorité morale distincte d’une autorité scientifique et qui ait du recul par rapport aux militants engagés, quelqu’un de reconnu et qui donnerait poids au travail du Groupe. Une autorité issue de l’antenne Environnement et mode de vie, à l’exemple de : Jean-Pierre Raffin, ancien député Vert européen (proche de Nicolas Hulot) - Jean-Yves Dupré CNRS, spécialiste des énergies alternatives - Michel Lepetit (proche de Jean-Marc Jancovici) - le Père Jean-Marc Grand, curé de Bar-sur-Seine, formé en éthique. Finalement, après discussion, Marc a invité le Père Grand à rejoindre le Groupe lors de sa réunion à Bar-sur-Aube, le 7 juin prochain.

Le 20 mai 2011, dans le bulletin paroissial de POISSONS, l'abbé Pascal LESUEUR est clair :

Le 1er juin 2011, les travailleurs catholiques suisses veulent l’abandon de l’énergie nucléaire, en raison du problèmes des déchets radioactifs et de la sécurité.
https://www.cathkathcatt.ch/?index.php

# 8 - Marc, un antinucléaire... visionnaire !

Le 25 août 2011, Marc écrit : " La vision de l’homme et du monde"
Quelle vision de l’homme et du monde est derrière notre réflexion ?

Le nucléaire n’épargne aucun domaine de la société.
Et il met en jeu la vision que nous avons de l’homme et le monde qu’il reçoit :
Exigence de discernement devant les choix et les conduites ;
Exigence de sens de la responsabilité dans la gestion des ressources ;
Exigence de solidarité et de justice.

Nous n’avons pas le droit de projeter les dégâts sur les générations futures.
Elles ont le droit à l’autonomie de leur choix ; il ne faut pas que l’avenir soit prisonnier du présent.
Il faut leur transmettre un patrimoine de sécurité.
Expliquer comment ces notions s’articulent les unes avec les autres.

Le 3 octobre 2011, La Conférence des Evêques pose la question : "Élections : un vote pour quelle société ?"

En 2011, création d'un blog : Eglise et bioéthique :
https://eglise.catholique.fr/sengager-dans-la-societe/eglise-et-bioethique/

En 2012, les Evêques abordent le sujet de l'Ethique en fin de vie :
https://eglise.catholique.fr/sengager-dans-la-societe/eglise-et-bioethique/science-et-ethique/ethique-et-fin-de-vie/

# 9 - Marc, un homme universel !

Le 13 mars 2012, très investi dans la Mission universelle de l'Eglise, Marc a tissé des liens très particuliers avec d'autres diocèses à l'étranger, notamment avec Medellin en Colombie ou encore Djibouti. A l'occasion de la semaine missionnaire mondiale, il évoque ces ponts entre les continents, comme à la paroisse de Romilly-sur-Seine dont il a confié la responsabilité à des prêtres latino-américains.
https://www.youtube.com/watch?v=mO_AyeRW1IE

Le 7 mai 2012, Marc essaye de contacter les Evêques de Chaumont, Langres et Verdun, pour les impliquer. A cette date Pax Christi n'a pas encore répondu !

Le 14 septembre 2012, Marc explique pourquoi la béatification du père Louis Brisson est l’un des évènements majeurs de l’année pour le diocèse de Troyes. Qui est véritablement ce saint prêtre ? Marc et Soeur Madeleine-Thérèse Dechambre dévoilent la figure de ce défenseur du catholicisme social en plein 19ème siècle. Le père Brisson fut tout à la fois enseignant, défenseur des pauvres, inventeur et fondateur de la congrégation des Oblates de saint François de Sales.
https://www.ktotv.com/video/00069085/mgr-marc-stenger-diocese-de-troyes

Le 15 novembre 2012, la CEF précise que Marc a piloté un groupe de travail composé de prêtres, diacres et laïcs, chrétiens et non-croyants, sur la gestion des déchets nucléaires. Mgr Philippe Gueneley, évêque de Langres, Mgr Jean-Paul Mathieu, évêque de Saint-Dié et Mgr François Maupu, évêque de Verdun, l’y ont rejoint car leurs diocèses sont limitrophes du site de Bure. « L’Eglise ne prétend pas avoir la solution, a souligné Marc. Elle a le devoir de faire en sorte que les questions soient posées et entendues ». Il s’agit donc de proposer des repères éthiques autour d’un projet économique. Par ailleurs des dérapages verbaux laisseraient entendre que Mgr Philippe Gueneley serait pro-nucléaire !
https://eglise.catholique.fr/sengager-dans-la-societe/ecologie-integrale/366095-dechets-nucleaires-et-enjeux-ethiques/

# 10 - Marc, un grand communicant !

20 décembre 2012 : Conférence-débat à BAR-LE-DUC :

20 décembre 2012 : Conférence-débat à BAR-LE-DUC

17 janvier 2013 : Conférence-débat à JOINVILLE :

17 janvier 2013 : Conférence-débat à JOINVILLE

21 février 2013 : Conférence-débat à SAINT-DIZIER :

21 février 2013 : Conférence-débat à SAINT-DIZIER

Le 19 mars 2013, Marc s'adresse directement à : IRSN, ASN, Comité National d’Evaluation, DGEC, HCTISN, parlementaires, M. Bertrand Barré, professeur émérite à l’INSTN, représentants Andra.

Le 3 avril 2013, Marc a rencontré l'ANDRA, l’agence chargée de la gestion des déchets radioactifs.
https://www.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Actualite/France/Mgr-Stenger-rencontre-l-agence-chargee-de-la-gestion-des-dechets-radioactifs-2013-05-22-963284

Juin 2013, le Journal de l'ANDRA publie une interview de Jean-Marc GRAND, prêtre eet membre du Groupe Ethique. Il répond à la question : "Pourquoi l’église s’intéresse-t-elle à l’éthique de Cigéo ? La question du stockage des déchets nucléaires intéresse la société tout entière. Elle est certes liée aux choix énergétiques de notre pays, mais elle touche au vivre ensemble, au sens que l’on peut donner à la vie en société, à l’homme dans sa vision de l’avenir et de sa propre responsabilité vis- à-vis de la création."
https://www.andra.fr/sites/default/files/2018-06/371-14.pdf

Le 3 juin 2013, Conférence-débat à BURE :

Le 3 juin 2013, Conférence-débat à BURE

29 novembre 2013, Conférence-débat à Ligny-en-Barrois

29 novembre 2013, Conférence-débat à Ligny-en-Barrois

Le 4 décembre 2014, en vue du débat public ( 2013 – 2014 ), Marc a animé les réflexions d’un Comité éthique à propos du projet CIGEO. Un débat autour des enjeux éthiques s’est tenu le 19 novembre au Val d’Esnoms (Haute-Marne). A l’issue du débat Marc a déclaré : "C’est l’argumentation de certains de dire que l’enfouissement est un projet éthique, puisqu’il permet de ne pas se décharger du problème des déchets sur les générations futures. Pour ma part, je considère qu’il y a le risque de faire peser de nouveaux dangers sur les générations futures, ce qui n’est pas précisément un projet éthique. C’est aussi manquer de confiance dans les capacités de ces générations de découvrir des solutions nouvelles et meilleures pour résoudre un problème que nous n’avons pas su résoudre de manière satisfaisante."
https://www.eelv.fr/trois-questions-a-mgr-stenger-eveque-de-troyes-a-propos-des-enjeux-ethiques-du-projet-cigeo-de-stockage-des-dechets-nucleaires/

# 11 - Marc, un homme au grand coeur !

Le 11 janvier 2015, Marc réagit à l'attentat du BATACLAN : Nous voulons dire notre horreur devant la tuerie qui s’est déroulée au journal Charlie Hebdo ce mercredi 7 janvier. Bouleversés par cet acte criminel nous réaffirmons que ce sont seulement des valeurs d’amitié, de justice, de respect, de liberté, de tolérance qui peuvent construire un vivre ensemble fraternel. Face à ceux qui ont recours à la violence pour faire triompher leur idéologie destructrice nous choisissons de refuser ce qui divise et qui exclut.
https://frejustoulon.fr/un-acte-grave/

Le 26 août 2015, le JHM publie un article sur les adieux pleins d'émotion au Père Pascal LESEUR, curé de Joinville.
C'est clair, il a été viré par son Evêque, et muté à LANGRES, dans un placard doré... Ce n'est pas bien de combattre ouvertement l'implantation d'une laveriee nucléaire à JOINVILLE, et une poubelle nucléaire à BURE.

# 12 - Marc, en osmose avec le Pape François et LAUDATO SI ! 

Le 15 septembre 2015, Marc résume LAUDATO SI.

Le 5 novembre 2015 : L'ANDRA et CLAIRVAUX : Insupportable : Clairvaux en BD (à la médiathèque de Joinville)
http://www.andra.fr/andra-meusehautemarne/index.php?id=actualite_4_4_1&art=5941

Le 21 février 2016, Marc anime des Conférences PLAIDOYERS POUR UNE ECOLOGIE INTEGRALE, dans la Cathédrale de Metz.

Le 7 octobre 2016, Gilles HERIARD DUBREUIL, secrétaire du NTW, grand prêtre du lobby nucléaire, donne une conférence sur LAUDATO SI, à la Maison diocésaine, à Rennes !

Le 23 février 2017, L'EST-REPUBLICAIN rappelle : "les visites pastorales sont parties intégrantes du ministère ordinaire de tout évêque diocésain. Elles sont sont avant tout des moments privilégiés pour les paroissiens de la communauté chrétienne. En cette fin de semaine, Mgr Jean-Paul Gushing transitera ainsi par la paroisse Saint-Florentin, située autour de Gondrecourt-le-Château. Un programme de visites et de rencontres particulièrement intense a été mis au point. Déjà reçu en septembre dernier par l’ancien directeur du CMHM, Jean-Paul Baillet pour une visite du laboratoire à 500 mètres de profondeur, l’évêque de Verdun marchait ainsi dans les pas de son prédécesseur Mgr François Maupu."

Le 16 mars 2017, les Evêques du Japon déclarent vouloir abolir l’énergie nucléaire de notre “maison commune”.
https://doc-catho.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Documentation-catholique/Eglise-dans-le-monde/Les-eveques-du-Japon--abolir-lenergie-nucleaire-de-notre-maison-commune-2017-03-16-1200832301

Le 26 avril 2017 : CORÉE DU SUD : Les évêques catholiques sud-coréens incitent à l'abandon de l'énergie nucléaire.
http://lettre-asie-mep.blogs.la-croix.com/coree-du-sud-les-eveques-catholiques-sud-coreens-incitent-a-labandon-de-lenergie-nucleaire/2017/04/26/

Le 19 février 2018, dans l’émission La Vie des Diocèses, Marc rappelle que le diocèse de Troyes cherche à adapter au mieux l’annonce de l’Evangile au terrain. Dans un quartier en périphérie de Troyes à forte population africaine, la paroisse Saint-Bruno a reçu l’aide de religieuses Burkinabés arrivées à la rentrée.
Comment rejoindre les jeunes qui ne fréquentent pas les bancs des églises ? Pour y répondre, l’Eglise dans l’Aube a imaginé des « veilleurs jeunes ». En milieu rural comme en ville, ces veilleurs ont pour mission de créer ou d’entretenir le lien entre la paroisse et les jeunes générations. Monique et Roy ont 50 ans d’écart, mais ils ont été investis de cette même mission à Polisot et à Troyes. KTO les a rencontré. Cette proposition est née du synode diocésain qui, en 2013, a mobilisé les catholiques de l’Aube sur l’avenir des communautés. L’engagement solidaire est une autre priorité pastorale encouragée par ce synode. Depuis, de multiples projets ont vu le jour. A Aix-en-Othe par exemple, des terrains en friche ont été remis en culture sous la forme de jardins partagés, à l’usage des personnes en situation de précarité.
https://www.ktotv.com/video/00202030/mgr-marc-stenger-diocese-de-troyes-1

Le 5 mars 2018, LACROIX écrit : "L’Église prend part à la réflexion éthique sur Cigéo." « Ce n’est pas un groupe de militants supplémentaire et nous ne prenons pas parti », précise le père Jean-Marc Grand, prêtre à Troyes, très impliqué dans ce travail collectif. « Nous nous demandons plutôt comment amener des éléments de réflexion qui permettent aux gens de mieux apprécier les enjeux du dossier. » La publication d’un texte, en 2012, avait été suivie de la participation à des réunions publiques et des rencontres avec les acteurs concernés, comme l’Andra. « Nous continuons à nous réunir régulièrement et nous allons publier un nouveau document d’ici un ou deux mois, poursuit le père Jean-Marc Grand. Nous nous sommes dit qu’il fallait reprendre ce que nous avions écrit il y a quelques années parce que les questionnements autour de Cigéo ont évolué. »
https://www.la-croix.com/Journal/LEglise-prend-part-reflexion-ethique-Cigeo-2018-03-05-1100918138

Le 4 avril 2018 : Appui des évêques de Meuse/Haute-Marne/Vosges : Marc les a rencontré récemment à Lourdes et leur a remis la synthèse de 4 pages. Il attend leurs réponses.

Le 30 mai 2018 : Marc se charge de communiquer à la Presse et au monde parlementaire pouvant avoir une influence sur cette thématique.

# 13 - Marc s'attaque aux pesticides, herbicides... !

Le 12 septembre 2018 : "Nous voulons des Coquelicots". Fabrice Nicolino pour le Monde, Laurent Baffie, Emily Loizeau et Marc, se sont associés pour élever la voix contre les agents toxiques. Les signataires demandent l’interdiction des centaines de pesticides chimiques et des produits phytosanitaires tel que le glyphosate.
https://www.dailymotion.com/video/x6tiahb

2 novembre 2018 : Le dossier éthique 2018 avec son nouveau liminaire a-t-il des chances de pouvoir être présenté officiellement au cours de l'Assemblée plénière des Evêques de France du 2 au 8 novembre 2018 à Lourdes ?

# 14 - Marc combat la pédophilie !

Le 10 novembre 2018, à propos de la pédophilie, Marc déclare : « L’Église doit reconnaître qu’elle n’a pas été à la hauteur » - «Comment des évêques ont pu ne pas réagir suffisamment, par ignorance, par lâcheté parfois?» - À l’issue de l’Assemblée des évêques de France à Lourdes, l’évêque de Troyes évoque « un devoir de vérité » et souligne « la honte » ressentie lors des témoignages de victimes.
https://journal.lavoix.com/lest-eclair/?_ga=2.225347162.1960909323.1541828993-833647955.1412679632#CAP/EST/web,2018-11-10,EST|CAP_QUOTIDIENS,2018-11-10,EST,1|8

Le 21 novembre 2018, Marc n'a pas eu peur d'aborder les sujets qui fâchent : Pédophilie au sein de l'Eglise, traité anti-pesticide, alors qu'il officie dans l'Aube, département le plus vendeur de glyphosate en France, ou encore l'affaire Benalla…
https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/aube/troyes/qui-est-monseigneur-stenger-eveque-troyes-1573100.html

Le 15 janvier 2019, Marc rejoint les JMJ.
https://sw-ke.facebook.com/JMJAube2019/videos/626974267721342/

Le 22 mars 2019, Table ronde "VIVRE AVEC" (la violence), sous la présidence de Marc, avec : Loulouwa Al-Rachid, Carnegie Middle East, Beyrouth - Faris Nadhmi, chercheur en psychologie sociale, Salahaddin university, Erbil - Antoine Garapon, Esprit, Paris - Ali Hamdan, Faculté de droit de Damas, Université Paris-Nanterre, programme PAUSE - Nicolas Hénin, ancien journaliste, président d’Action résilience - Salam Kawakibi, Centre Arabe de Recherches et d’Études politiques de Paris
https://www.college-de-france.fr/site/en-antoine-compagnon/symposium-2019-03-22-11h00.htm

Le 14 avril 2019, Marc explique pourquoi il participera à la Marche de Pâques. Curieux ce mouvement de tête, non ?
https://ms-my.facebook.com/diocesedelaube/videos/1318903418198389/

Le 14 avril 2019, L'EST-ECLAIR titre : " PRÊTRES PÉDOPHILES : Les Aubois sont venus rompre le mur du silence". " Sortir du silence, telle est la priorité affirmée d’emblée par Marc devant une salle Val-de-l’Isle comble. « Il existe beaucoup de raisons de sortir du silence. J’ai été frappé par le fait que les chrétiens ne s’extériorisaient pas beaucoup sur les scandales touchant l’Église, notamment après la médiatisation de l’affaire Barbarin. Il y a une vertu de purification, de construction dans la parole. J’invite donc les chrétiens de l’Aube à en parler, à ne pas en rester à un silence mortifère qui laisse chacun avec des interrogations, des doutes, des pertes de confiance, des colères et des indignations », explique l’évêque de Troyes.
https://abonne.lest-eclair.fr/id57856/article/2019-04-13/les-aubois-sont-venus-rompre-le-mur-du-silence

Le 19 avril 2019, Marc fait son bilan après 20 ans dans le diocèse : "Nous avons beaucoup travaillé à organiser le territoire, et à découvrir qu’il existe d’autres manières de faire Église. Il faut aujourd’hui accepter l’idée qu’il ne convient plus de penser en termes de structures fixes. Il peut y avoir des différences entre une partie et une autre du territoire. Et puis, on peut faire davantage appel au charisme des uns et des autres, selon les cas."
https://journal.lavoix.com/lest-eclair#CAP/EST/web,2019-04-19,EST|CAP_QUOTIDIENS,2019-04-19,EST,1|2

Le 21 avril 2019, Marc rappelle ce qu'est PAQUES.
https://it-it.facebook.com/diocesedelaube/videos/p%C3%A2ques-mgr-marc-stenger/430575857727192/

# 15 - Marc, un authentique citoyen ! 

Le 2 mai 2019, à propos des Elections Européennes, Marc déclare : " À aucun moment, l’Église Catholique n’indiquera pour quelle liste il conviendrait de voter. Ce qui n’empêche pas un groupe d’évêques de livrer leur vision de ce que doit être l’Europe dans les années à venir.

C’est ainsi que l’archevêque de Luxembourg, les évêques d’Aix-la-Chapelle, Liège, Metz, Namur, Nancy, Trèves, Verdun et Troyes viennent de cosigner une « Lettre à nos frères et sœurs européens ». On y retrouve les grandes lignes de la doctrine sociale de l’Église qui privilégie le respect de la dignité de l’homme, l’ouverture plutôt que la fermeture, le rejet des extrémismes et des dérives du libéralisme.
https://abonne.lest-eclair.fr/id61817/article/2019-05-02/les-eveques-ciblent-les-six-defis-pour-leurope

Le 30 mai 2019, Marc revient sur le sens de la fête de l'Ascension.
https://www.facebook.com/diocesedelaube/videos/belle-f%C3%AAte-de-lascension-/299605454262749/

Le 29 juin 2019, L'EST-ECLAIR titre : "Monseigneur Stenger élu président de Pax Christi International"
Il était, depuis 2003, président de Pax Christi France. Le voici désormais président de Pax Christi International. Autrement dit numéro un au plan mondial de cet organisme qui agit, depuis 1950, en faveur de la paix, des droits de l’homme et du respect de l’environnement.
https://abonne.lest-eclair.fr/id76327/article/2019-06-29/monseigneur-stenger-elu-president

28 novembre 2019 : Rappel : Il y a des lustres que le Pape est attendu à BURE...
https://www.villesurterre.eu/images/stories/bure-130109-pape-attendu-a-bure.pdf

Le 20 décembre 2019, L'EST-ECLAIR titre : "Les finances du diocèse dans le rouge: l’évêque lance un appel aux catholiques". Baisse du nombre de donateurs, hausse de leur âge moyen, diminution des legs, le compte d’exploitation du diocèse affiche, en cette fin d’année, un déficit de 500 000 € ! Pour Marc, ces difficultés « ne doivent pas nous empêcher de vivre notre mission. Pour cela, il faut être aidé. Et je lance un appel aux catholiques de l’Aube. Chacun doit prendre sa part avec les moyens dont il dispose. L’évêque seul ne peut pas trouver les ressources. »
https://abonne.lest-eclair.fr/id117903/article/2019-12-20/les-finances-du-diocese-dans-le-rouge-leveque-lance-un-appel-aux-catholiques

Le 1 février 2020 : "Des vœux interreligieux de paix et de respect". Mgr Marc Stenger, Joëlle Wetzstein, Joseph Kadouch et Karim Koulali ont montré la voie du « vivre ensemble ». Marc est effectivement très attaché à cette idée d'assoir autour d'une même table tous les représentants des différents cultes pour "travailler ensemble".
https://abonne.lest-eclair.fr/id128022/article/2020-02-01/des-voeux-interreligieux-de-paix-et-de-respect

Le 9 février 2020, Marc annonce qu'il rencontrera le pape François au Vatican pour la visite « ad limina ». L’occasion de dresser un état des lieux du diocèse de Troyes et d’évoquer ses perspectives.
https://abonne.lest-eclair.fr/id130041/article/2020-02-09/leveque-de-troyes-la-rencontre-du-pape-au-vatican-pour-la-visite-ad-limina

15 septembre 2020 : La visite de la bande des 16 au Vatican : on se tromperait beaucoup si l’on pensait que Juliette Binoche est à l’origine de cette rencontre éminemment people entre des militants écologistes français et le Pape. L’initiative en revient en réalité à Mgr de Moulins-Beaufort qui n’est jamais que le président de la Conférence des évêques de France – c’est du sérieux ! – et qui est célèbre pour avoir déclaré lors de l’Assemblée plénière des évêques français de novembre dernier à Lourdes : « Le sujet qui marquera l’histoire, ce sera la contrainte écologique. (…) Notre époque restera donc dans l’histoire certainement comme celle où l’humanité a pris conscience des limites des ressources de la planète et de la transformation nécessaire des modes de production et de consommation, de l’ensemble de nos modes de vie. »
C'est ce que le Groupe ETHIQUE écrivait dans la première version de son document….

# 16 - Marc se fâche ! 

Le 18 novembre 2020, Marc se fâche : "« Pas de messe au nom du bien commun ». Marc se désolidarise des catholiques qui sont prêts à enfreindre les règles. Après un week-end durant lequel plusieurs rassemblements, pour ne pas dire manifestations, ont réuni certains catholiques en France, avec pour message l’exigence de pouvoir assister à des messes, l’évêque de Troyes prend une position très ferme et sans la moindre ambiguïté.
« Je ne compare pas pour ma part le fait de pouvoir aller dans une grande surface et de ne pas pouvoir assister à une messe. Il y a aujourd’hui une nécessité communautaire plus forte que ce que souhaitent certains catholiques : protéger la vie de chacun. Sauf à remettre en question le choix de la préservation de la vie. Au nom du bien commun, nous avons le devoir d’écouter ceux qui nous demandent de ne pas assister à une messe »,
https://abonne.lest-eclair.fr/id207805/article/2020-11-18/leveque-de-troyes-invite-respecter-les-regles-pas-de-messe-au-nom-du-bien-commun

Le 28 décembre 2020, la Conférence des évêques de France a annoncé la démission de Marc de sa charge d'Evêque de Troyes. Son épiscopat dans l'Aube aura duré 21 ans.
https://www.ktotv.com/article/demission-de-mgr-marc-stenger-de-sa-charge-deveque-de-troyes

Le 8 décembre 2020, lorsqu’en 2011 un groupe de travail s’est constitué autour de l’évêque de Troyes, président de Pax Christi France, pour réfléchir à propos du site de Bure, sur les problèmes éthiques posés par la gestion des déchets nucléaires, les évêques de la région limitrophe du site ont exprimé leur intérêt pour le travail de ce groupe composé, à côté d’autres membres, de prêtres, de diacres et de laïcs de leurs diocèses.

Comme fruit de ce travail est paru en 2012 un document très approfondi, appelé «Gestion des déchets nucléaires -réflexions et questions sur les enjeux éthiques». Ce document a été synthétisé en un texte de quatre pages, destiné à être diffusé dans le grand public pour favoriser les prises de conscience, l’expression des interrogations et les débats dans un moment où il s’agit de faire des choix qui engagent notre avenir.

Ces deux documents ont voulu être un outil d’information et de réflexion pour l’Eglise et pour toutes les personnes préoccupées de la question de l’enfouissement des déchets nucléaires. Ils ont été en particulier versés au Débat public de 2012 sur le sujet et aux travaux d’une commission de concertation avec des grands acteurs du nucléaire.

Le groupe qui avait produit le document de 2012 a poursuivi son travail de réflexion et cherché à le réactualiser en fonction des nouvelles données intervenues depuis. Cette recherche a abouti au document de 2019 et à sa synthèse.

Nous, évêques signataires, considérons que l’Eglise est dans sa mission lorsqu’elle défend l’intérêt de l’homme, en favorisant la réflexion sur les choix de société et leurs conséquences pour la création, ainsi que la confrontation des points de vue. Telles étaient les conclusions de la Conférence des Evêques de France dans son dossier sur «Ethique et écologie».

Ce document et sa synthèse ont pour première ambition de rappeler des questions qu’on n’a pas le droit d’oublier. Nous espérons qu’ils continueront à faire l’objet de rencontres, d’approfondissements, de débats dans une écoute respectueuse de la diversité des points de vue et dans le souci d’être au service de l’homme et de la vérité. Nous souhaitons qu’ils soient adressés à tous ceux qui auront à décider de l’avenir de la gestion des déchets nucléaires.

Paul GUSCHING, Évêque de Verdun

Joseph de METZ-NOBLAT, Évêque de Langres

Marc STENGER, Évêque de Troyes

https://www.paxchristi.cef.fr/v2/la-gestion-des-dechets-nucleaires/

# 17 - La suite ... 

Pour la suite des événements concernant Marc, nous vous renvoyons à cette page :
https://villesurterre.eu/index.php?option=com_content&view=article&id=406&Itemid=213

Le 21 mars 2021, action de grâce pour l'Episcopat de Marc.
http://www.saintbruno.net/2021/03/dimanche-21-mars-2021-5eme-de-careme-scrutin-de-leontine-et-ulysse-action-de-grace-pour-l-episcopat-de-mgr-marc-stenger.html

Le 1er septembre 2021, l'abbé Pascal LESEUR, curé muté de Joinville à Langres, quitte ses fonctions et va rejoindre l'équipe du Secours Catholique à Paris, pour une mission d'aide et de secours auprès des migrants. Mais, bonne nouvelle, on pourra le rencontrer le week-end dans son village natal

 # 18 - Bref : Marc est un SAINT HOMME ! 

Décès de Michel FERNEX

Vignette 210905 Marc STENGER

Monsieur Michel FERNEX

Domicilié à Biederthal (68480)
Né à Genève (1200, Suisse) le mardi 2 avril 1929
Décédé à Biederthal (68480) le samedi 2 octobre 2021 à l'âge de 92 ans
Veuf de Madame Marguerite Solange de TURKHEIM

Chercheur de vérité engagé, il aimait chacun de nous.
Son amour de la nature partagé nous a nourri.

Nous avons la tristesse d'annoncer le décès de
Michel Frédéric FERNEX
Médecin et Professeur à l'université de Bâle
qui nous a quittés paisiblement le 2 octobre 2021, à l'âge de 92 ans, à son domicile et entouré des siens.

Ses enfants :
Etienne et Agnès Fernex à Biederthal
Antoine et Gaëtane Fernex à Truttenhausen
Jean et Josette Fernex à Bressaucourt
Marie et Pierre Jäger à Veyrier

Ses petits enfants et arrières petits enfants :
Fanny et Hugues, Alena, Zita, Manolin, Abel ; Stéphane et Charlotte, Zilia, Elyna ; Arnaud et Borbeth, Aliou, Yala, Nicolas et Roxana, Leonox, Louana, Anouck ; Sébastien et Julie ; Emmanuel et Marie, Anaëlle, Timothée, Maxime ; Daniel et Nadège, Gabriel ; Anémone et Dipendra, Aniel ; et leur maman Chantal ; Matthieu et Loane

Jeanne et Thierry, Coline, Tea ; Adrien Damien et Lucie ; Leïla et Jonas

Son frère François et Ellen, ses belles sœurs Nadine, Christine, Christiane et Marie-Jo et leurs familles

Ses amis

.............................................................................................................................................

La cérémonie a eu lieu le 11 octobre à 14h00 en l'église de Biederthal.

Yves LENOIR qui, selon le souhait de la famille, y représentait la Grande famille des anti-nucléaires nous a communiqué :

"Cette cérémonie s’est déroulée comme le voulait la famille, sans enregistrement et sans présence de la presse. Ce serait trahir sa confiance que d’en rapporter quoi que ce soit pour une quelconque diffusion. Quiconque a connu Michel Fernex et respecte qui il était ne peut qu’adhérer à cette réserve digne et ferme.

Les seules photos prises l’ont été pendant la collation amicale qui a suivi. C’est suffisamment significatif et devrait couper court à toute curiosité déplacée.

Quant à mon ressenti, comme vous dites, il m’appartient. Je l’ai exprimé aux membres de la famille, qui m’avait invité, et ne le partage qu’avec mes proches."

.............................................................................................................................

En lieu et place de fleurs, vos dons sont bienvenus en faveur de :
- Enfants de Tchernobyl Belarus, IBAN FR76 1027 8394 3700 0215 8140 309
- RNN Petite Camargue alsacienne, FR76 102 780 305 700 044 269 945 37

La famille remercie particulièrement Sabine, Marie-Carmen et Elizabeth qui l'ont merveilleusement accompagné, à la maison et dans la nature.

Un livre de condoléances est ouvert sur www.pf3f.net

Son corps repose au funérarium "Les Salons Funéraires des Trois Frontières", 53 rue de la Chapelle à Saint-Louis-Neuweg.


_______________________________________________________________________________________

C’est un grand Monsieur qui, avec Solange son épouse, a fait un énorme travail pour lutter contre le nucléaire.

Il m’a accordé des heures d’interview caméra et téléphone, sur le projet de BURE, et sur le cumul des faibles doses dans le SOULAINOIS...

Interview sur le projet BURE - à venir

Interview téléphonique - les faibles doses

Conférence Tcherno23 du 23 avril 2016. (22 minutes). Lire de 1.12.45 à 1.34.50. Michel déclare notamment à 1.30.00 : "Les faibles doses répétées dans la durée sont plus cancérigènes que les doses élevées de courte durée". - Ce qui apporte de l'eau au moulin de Michel GUERITTE à propos de la situation sanitaire dans le Soulainois...

Intervention lors de la Conférence des 15 et 16 mai 2008 à LYON (organisée paar Michèle RIVASI) - à venir

.....................................................................................

La famille ne souhaite ni fleurs ni couronnes.

Parce que Michel sera incinéré, on a le droit d’imaginer la réalisation d'un poster format A3, qui témoigne de l’œuvre immense accomplie par ce grand médecin hors-normes.

Merci pour vos suggestions.

Michel et Solange ne sont pas mort, leur œuvre vit !

En pensée avec sa famille et ses amis

Michel GUERITTE


Le poster au format A3, pour la Célébration du lundi 11 octobre dans l'église de Biederthal.

 


Le message de Youri BANDAJEVSKY

Kiev, le 07/07/2021

A la mémoire de Michel Fernex

J'ai rencontré Solange et Michel Fernex pour la première fois à Gomel en 1999. Ils sont venus me voir dans le bureau du recteur de l'Institut médical d'État de Gomel et voulaient connaître les résultats de nos recherches scientifiques sur les effets des éléments radioactifs incorporés sur l'organisme humain. Je leur en ai parlé et leur ai montré l'énorme collection de fœtus humains atteints de malformations congénitales du département de pathologie. J'ai vu combien ces gens étaient impressionnés par ce qu'ils voyaient. Solange et Michel Fernex en ont alors parlé en Europe. Aurais-je pu deviner alors que notre rencontre allait se poursuivre ? Quelques mois plus tard, j'ai été arrêté, et ces personnes frappaient aux plus hauts bureaux de l'Union européenne, demandant ma libération. Ils ont beaucoup fait pour me libérer afin que je puisse poursuivre mes recherches scientifiques au sujet de l'exposition aux rayonnements. Michel Fernex a contribué à la diffusion des résultats de nos recherches sous la forme de publications dans des revues scientifiques réputées et lors de ses conférences dans différents pays. Je me souviendrai toujours de cela.

Lui et moi étions des camarades dans la lutte pour la vie humaine.

Merci beaucoup Michel pour ton travail humanitaire.

Yury Bandajevski

......................................

памяти Мишеля Ферне

Впервые я встретился с Соланж и Мишелем Ферне в Гомеле в 1999 году. Они пришли ко мне в кабинет ректора Гомельского государственного медицинского института и выразили желание получить информацию о результатах наших научных исследований по проблеме воздействия инкорпорированных радиоактивных элементов на организм человека. Я рассказал им об этом и показал огромную коллекцию плодов человека с врожденными пороками развития, размещенную на кафедре патологии. Я видел, как эти люди были поражены тем, что они увидели. Затем Соланж и Мишель Ферне рассказывали об этом Европе. Мог ли я предполагать тогда, что наша встреча будет иметь дальнейшее продолжение. Через несколько месяцев меня арестовали и эти люди стучались в самые высокие кабинеты Европейского Союза, с просьбами о том, чтобы меня освободили. Они сделали очень много для того, чтобы я стал свободным, и я смог продолжить свои научные исследования по проблеме радиационного воздействия. Мишель Ферне способствовал распространению результатов наших исследований в виде публикаций в известных научных изданиях и во время своих лекций в различных странах. Я буду помнить об этом всегда.

Мы были с ним соратниками в борьбе за жизнь человека.

Огромное спасибо Мишель за вашу гуманитарную деятельность.


Marc Molitor : Hommage à Michel Fernex

Lorsque, comme journaliste, je me suis lancé dans l'approfondissement des conséquences de la catastrophe de Tchernobyl pour des reportages radio en 2005 et 2006 de la RTBF (Belgique), examinant la vaste documentation que j'avais rassemblée, la personne de Michel Fernex s'est tout de suite imposée à mes yeux comme référence.

Mes contacts et interviews en Biélorussie et en Ukraine m'ont aussi montré toute l'estime humaine et le crédit qu'il avait là-bas

Ensuite, les rencontres ultérieures que j'ai eues avec lui, à Biederthal et ailleurs, notamment dans le cadre de la préparation du livre "Tchernobyl, déni passé, menace future ?", ont été chaque fois des moments particulièrement féconds et enrichissants. Pas seulement pour ses qualités scientifiques spécifiques - immenses - mais pour son intérêt total pour les humains - et même les animaux - , au Sud comme au Nord, à l'Est ou à l'Ouest, comme sa carrière antérieure en atteste ; et pour ses justes colères, pour son refus intransigeant de la corruption intellectuelle et la malhonnêteté. Et j'ajouterais aussi, son désintéressement et même sa distraction, marques d'une certaine bonté.

Chaque fois que nous venions à Paris pour l'Assemblée Enfants de Tchernobyl - Belarus, nous nous réjouissions à l'idée de le revoir. Il nous a déja manqué ces dernières années.

Ce sera encore plus le cas maintenant.

Marc Molitor, Journaliste - Bruxelles


L'hommage du CRILAN


L'Hommage du Réseau SORTIR DU NUCLEAIRE


L'hommage de Thierry MEYER, Président-fondateur des « Enfants de Tchernobyl » - Directeur de publication du « Dniepr »

Les Enfants de Tchernobyl et de Fukushima sont orphelins

L’émotion est immense, notre ami et membre le Professeur Michel Fernex est décédé ce samedi 2 octobre 2021.

Connaissant Solange Fernex, j’avais sollicité son mari Michel en 1996 pour diverses analyses critiques de publications scientifiques sur la catastrophe de Tchernobyl. Ainsi, aux côtés de Bella Belbéoch, de Monique Sené puis d’André Paris, Michel Fernex nous a fait l’honneur de devenir puis de demeurer l’un de nos consultants-experts durant une dizaine d’années. Je l’ai souvent mis à contribution. Il était toujours disponible, prévenant et admirable pour répondre à nos interrogations, même après la fondation en 2001 de l’association homonyme à la nôtre (« Les Enfants de Tchernobyl Bélarus »).

Né en 1929 à Genève, Michel Fernex était professeur émérite de la faculté de médecine de Bâle. En 1957, il épouse la Strasbourgeoise Solange de Turckheim avec laquelle il passera douze ans au Sénégal puis en Tanzanie, exerçant sa spécialité, la médecine tropicale. Il sera d’ailleurs membre du comité directeur de recherche pour les maladies tropicales à l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Après le retour du couple à Biederthal, dans le Jura alsacien, son épouse Solange (décédée en 2006) deviendra l’une des figures de proue du mouvement écologiste naissant en Alsace et en France.

Passionné dès l'enfance par la nature sauvage, ses rencontres avec Robert Hainard, sculpteur naturaliste et philosophe, et Paul Géroudet, ornithologue, l'aideront pour la connaissance et la protection de la Nature. Il fonde le Comité des sciences de la nature à Mulhouse, puis avec son épouse, ils travailleront à travers différentes associations pour sensibiliser le public au respect de la nature : lâcher du hibou grand-duc et du lynx en Alsace, création du Conservatoire des sites alsaciens avec Alsace Nature, création du Centre d'initiation à la nature et l'environnement de la Porte d'Alsace à Altenach, puis de la Petite Camargue Alsacienne. Il a aussi porté avec succès la campagne de vaccination des renards contre la rage, en alternative à leur destruction aveugle.

Naturaliste reconnu, notamment en matière d’ornithologie, Michel Fernex a présidé pendant trente ans le « Comité des sciences de la nature » de la Société industrielle de Mulhouse (SIM). Présent et actif dans de nombreuses associations alsaciennes, il a été administrateur d’ « Alsace Nature » entre les années 1970 et 2000, apportant ses connaissances, son regard critique et ses visions innovantes.

Michel et Solange s'intéressent tous deux également au nucléaire, et militent pour le désarmement. Ils s'engagent avec « l’association des Médecins pour une responsabilité sociale » (« Physicians for Social Responsibility») et l’association « Médecins pour la prévention de la guerre nucléaire » (« IPPNW ») pour tenter d'arrêter les essais atomiques soviétiques et américains, au détriment des populations locales. Le Kazakhstan met fin à ses essais, mais ceux du Nevada continuent… Solange, adepte de la non-violence et de la désobéissance civile, inspirée par Gandhi et Lanza del Vasto, entame en 1983, un jeûne de 38 jours pour réclamer la suppression des missiles atomiques à moyenne portée implantés en face à face le long de la frontière des deux Allemagnes. Elle est également directrice de la section française de la « Ligue internationale des femmes pour la paix et la liberté ». Michel sera toujours à ses côtés.

Après l'accident de Tchernobyl, Michel et Solange se rapprochent des scientifiques biélorusses, dont Vassily Nesterenko et Yury Bandazhevsky, qui travaillent sur le territoire biélorusse fortement touché par les retombées radioactives de l'explosion du réacteur nucléaire.

Les participations de Michel Fernex aux conférences de l'AIEA (Agence Internationale de l’Enegie Atomique) en 1991 et ne en 1996 l'ont fait fortement réagir. Il dénonce la liaison entre l'OMS et l'AIEA en 1959, sous les termes d'un accord qui "stipule que les programmes de recherches de l'OMS doivent au préalable faire l'objet d'une concertation, afin que ces études ne débouchent pas sur des résultats qui risqueraient de nuire à l'AIEA” alors que l'objectif de l'AIEA est "d'accélerer et d'accroître la contribution de l'énergie atomique pour la paix, la santé et la prospérité dans le monde entier". Il regrette la liberté de l'OMS qui, en 1956, avait publié un rapport d'experts (dont le prix Nobel J.M.Muller) mettant en garde et affirmant que “la santé des générations futures est menacée par le développement croissant de l'industrie atomique et des sources de rayonnements”.

En 1995, il participe à un congrès sur les conséquences de Tchernobyl, Hiroshima et Nagasaki. Les actes ne sont pas publiés. Pourquoi s’interroge-t-il ?
Son enquête commence au sein de l'OMS. Finalement, un ancien directeur général de l'agence de santé lui confiera que c'est l'AIEA qui a bloqué la publication, grâce à l'accord WHA 12-40 qui lie les deux institutions. Un accord inacceptable d'après lui, puisque l'OMS a pour but la santé publique dans le monde, et l'AIEA le développement du nucléaire civil.


Michel s'appuie aussi sur les travaux de Vassili Nesterenko et de ses collègues concernant les retombées de césium 137 et de strontium 90, qui prennent “le relais pour altérer les fonctions des organes, coeur, rein, système nerveux et immunitaire, ainsi que le bagage génétique de toutes les cellules”.

Il approuve les travaux du professeur Bandajevsky sur l'accumulation du Césium 137 chez les enfants et dans le placenta chez les femmes enceintes. L'institut biélorusse de protection radiologique Belrad confirme cette accumulation de radioactivité chez un grand nombre d'enfants (de 200 à 400 Bq/kg), contamination pouvant aller juqu'à plus de 2000 Bq/kg. Cette accumulation de radioactivité est de plus non uniforme : elle se situerait au niveau du coeur, des glandes à sécrétion interne et au niveau du système immunitaire. Les maladies correspondant à ces radiations seraient donc la cardiomyopathie, des troubles hormonaux et des maladies auto-immunes et allergiques.

Il note enfin les effets mutagènes et tératogènes de Tchernobyl, c'est à dire qu'il attribue l'origine de l'augmentation des malformations congénitales à des modifications génétiques en rapport avec la toxicité des radionucléides et leurs rayonnements.

Il estime que les zones contaminées sont beaucoup plus étendues que ce que suggère l'AIEA : c'est pour cela qu'il juge que suite à un accident, ce n'est pas dans un rayon de 5, ni de 50 km qu'il faudrait distribuer immédiatement de l'iode, mais plutôt dans un rayon de 500 km.

En 2001, avec Solange et le physicien biélorusse Vassili Nesterenko, il est l’un des membres fondateurs de l’association « Enfants Tchernobyl Belarus », qu’il présidera par la suite. Spécialiste des effets de la radioactivité sur la santé, il n’aura de cesse d’alerter l’opinion publique et les institutions sur les conséquences des accidents nucléaires, notamment l’influence du césium 137 sur diverses pathologies.

Il a animé la campagne pour l'indépendance de l'OMS (Independent WHO) par rapport à l'Agence internationale de l'énergie atomique.

En 2012, à 83 ans, il reprendra son bâton de pèlerin, se rendant à Fukushima à la rencontre des populations touchées par l’accident nucléaire, déplorant alors que « les leçons de Tchernobyl [eurent été] ignorées ».

Antinucléaire de la première heure convaincu, il a contribué à la force de ce mouvement en Alsace, et aura pu constater la fermeture de la centrale de Fessenheim de son vivant.

Juste avant son décès le 11 septembre 2006, Solange avait demandé à mon équipe de bien vouloir assurer l’intérim de la gestion comptable et administrative des « Enfants de Tchernobyl Bélarus » dont elle avait la charge car, me disait-elle « si Michel est un brillant scientifique avec énormément de qualités humaines, il ne sera pas capable de s’occuper de la trésorerie et de la gestion des fichiers des membres et donateurs… ».

Je me rappelle de notre dernière rencontre lors d’une fête organisée en Alsace (Geispolsheim) avec plusieurs dizaines de gamins ukrainiens originaires des villages contaminés et de leurs familles d’accueil françaises. Il avait de la bienveillance et un sourire à offrir à chacun, tout en profitant de la présence de la presse pour marteler le scandale que constitue le déni de la catastrophe sanitaire.

À tous points de vue, scientifique, écologique, militant et humain, Michel aura, à travers un engagement éclectique et constant, profondément marqué toutes celles et ceux qui ont eu la chance, le bonheur et l’honneur de croiser sa route et celle de Solange.

Aujourd’hui tous les Enfants de Tchernobyl et de Fukushima sont orphelins. En leurs noms, j’adresse nos sincères condoléances à ses enfants et sa famille.


L'hommage de Yves LENOIR


Un article remarquable sur la Vie de Solange


Les communications de Michel FERNEX

Si l'on recherche avec Google on trouve pas moins de 3 800 items. Et 135 items pour les vidéos.

Notamment cette affaire qui lui tenait à coeur : les liens OMS / AIEA. Voir ce dossier.


L'hommage de Alsace nature Environnement

_________________________________________________________________________________________

Les Dernières Nouvelles d'Alsace

Le Dr Michel Fernex, naturaliste et militant antinucléaire
Le Dr Michel Fernex, figure du naturalisme alsacien et inlassable militant antinucléaire, est décédé ce samedi 2 octobre à l’âge de 92 ans, a-t-on appris auprès de ses proches.

Michel Fernex, figure du mouvement antinucléaire, est décédé samedi à l’âge de 92 ans.

Né en 1929 à Genève, Michel Fernex était professeur émérite de la faculté de médecine de Bâle. En 1957, il épouse la Strasbourgeoise Solange de Turckheim avec laquelle il passera douze ans au Sénégal puis en Tanzanie, exerçant sa spécialité, la médecine tropicale. Il sera d’ailleurs membre du comité directeur de recherche pour les maladies tropicales à l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Après le retour du couple à Biederthal, dans le Jura alsacien, son épouse Solange (décédée en 2006) deviendra l’une des figures de proue du mouvement écologiste naissant en Alsace et en France. Le couple aura quatre enfants, Etienne, Antoine, Jean et Marie.

Un couple précurseur du mouvement écologiste en Alsace

Comme son épouse, Michel Fernex est très sensible à la cause environnementale. Naturaliste reconnu, notamment en matière d’ornithologie, il est aussi un militant antinucléaire de la première heure. En 2001, avec Solange et le physicien biélorusse Vassili Nesterenko, il est l’un des membres fondateurs de l’association Enfants Tchernobyl Belarus, qu’il présidera par la suite. Spécialiste des effets de la radioactivité sur la santé, il n’aura de cesse d’alerter l’opinion publique et les institutions sur les conséquences des accidents nucléaires, notamment l’influence du césium 137 sur diverses pathologies.

Membre de l’Association internationale des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire, il est également très actif dans la campagne pour l’indépendance de l’OMS vis-à-vis de l’Agence internationale de l’énergie atomique à partir de 2006.
En 2012, à 83 ans, il reprendra son bâton de pèlerin, se rendant à Fukushima à la rencontre des populations touchées par l’accident nucléaire, déplorant alors que « les leçons de Tchernobyl [eurent été] ignorées ».


Les Dernières Nouvelles d'Alsace

Après le décès de Michel Fernex, hommages dans les Trois frontières

La disparition samedi 2 octobre de Michel Fernex, militant et inspirateur dans le domaine de l’environnement, dans la région frontalière comme au-delà, a créé une vive émotion. Des acteurs du secteur des Trois frontières lui rendent hommage.

En 2011 à la Maison éclusière de Saint-Louis, une conférence sur les risques nucléaires avait été animée par Michel Fernex, organisée par les Amis de la Petite Camargue Alsacienne, juste après l’accident de Fukushima. Aux côtés de Michel Fernex, Nicolas Minery, actuel président de l’association Assoce Verte.

L’émotion est immense dans les rangs des Amis de la Petite Camargue Alsacienne et de L’Assoce Verte, depuis l’annonce de la disparition, samedi 2 octobre, de Michel Fernex , grande personnalité scientifique qui a énormément compté dans tous les combats qui ont concerné la plaine de l’Au.

À tous points de vue, scientifique, écologique, militant et humain, les rôles qu’ont joué Michel Fernex, président pendant trente ans du « comité des sciences de la nature » de la Société industrielle de Mulhouse (SIM), et Solange Fernex, son épouse, cofondatrice et présidente du Conservatoire des sites alsaciens (CSA), ont été déterminants dans la genèse de la Petite Camargue Alsacienne (PCA).

Sa découverte de ce petit coin de nature, pas encore appelé Petite Camargue Alsacienne, dans le cadre de sa vie professionnelle de médecin tropicaliste étudiant le paludisme, a été à l‘origine de son implication sans faille dans la défense et la mise en protection du site.

En effet, c‘est sous son impulsion qu’a été créée l’association militante des Amis de la Petite Camargue Alsacienne (APCA), en 1975, grâce à laquelle la première réserve naturelle d’Alsace a vu le jour en 1982. Et grâce à laquelle est née aussi l’Association du Centre d’initiation à la nature de l’Au (Acina) qui a déployé ses actions d’éducation à l’environnement dès 1976. Il s’est impliqué avec d’autres militants de l’APCA dans le projet de reprise de la Pisciculture impériale, n’hésitant pas à créer une SàRL pour gérer, dans un souci conservatoire, patrimonial et naturaliste, le domaine de la pisciculture, ses bâtiments, ses outils piscicoles et ses 45 ha d’étangs, de prairies et forêts.

« Une référence, un scientifique pédagogue et respecté de tous, un sage »

C‘est lui encore qui a contribué à un élan transfrontalier au niveau des associations suisses lors de la création de l’eAu Vive (association de gestion du domaine de la pisciculture). Ces associations ont participé au cofinancement et à la mise en place d’un bail de 99 ans. Aujourd’hui, les acteurs ludoviciens témoignent.

- Chantal Boissaye, présidente des APCA de 1975 à 1991 : « La Petite Camargue Alsacienne, devenue faire valoir des décideurs locaux, ne doit pas oublier ce qu’elle doit à ce pionnier qui, comme tous ceux qu’il a su fédérer, n’a jamais cherché une quelconque gloire personnelle. Tous voulaient préserver les lambeaux résiduels d’une nature sauvage qu’ils savaient indispensables à la survie de l’homme. Faire une visite guidée avec Michel Fernex était éblouissant et vous mettait en lien avec la nature dans une compréhension de sa beauté, sa complexité et sa fragilité, et vous donnait des ailes pour agir en faveur de sa protection. »

- Odile Schiffli, présidente des Amis de la Nature de 1991 à 2006 : « La nature, si on l’aime, nous sauvera la vie. Michel l’aimait profondément et il portait sur celles et ceux qui l’entouraient un regard de bienveillance. C’est ce regard que je garde en mémoire et que je ne peux pas oublier. Au revoir, Michel. »

- Steve Ursprung, militant des Amis de la Petite Camargue Alsacienne depuis 30 ans : « Lorsque j’étais jeune militant, Michel Fernex était pour moi une référence, un scientifique pédagogue et respecté de tous, un sage qu’on consultait pour avoir son avis et profiter de son expérience. J’admirais l’homme engagé qu’il a été toute sa vie, cherchant toujours à partager ses connaissances afin de convaincre. Protéger au mieux le patrimoine naturel commun était son but, afin de le léguer du mieux possible aux générations futures. À nous, maintenant, de poursuivre cet engagement dont Michel nous a tracé les perspectives. »


 

 

 

 

Vase HA-VL


Ce vase a été offert à Monseigneur Marc STENGER le dimanche 5 septembre 2021,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

à l'occasion de La Célébration de son Au revoir :


Ce vase réalisé par La Tuilerie ROYER à Soulaines est une faïence, donc une argile du Soulainois. Cet argile, qui caractérise le sous-sol de ce secteur aubois, a été choisi pour accueillir les poubelles nucléaires de Soulaines et de Morvilliers.

Que représente donc ce vase ?

C'est la copie conforme d'un colis HA-VL. Autrement dit, ce conteneur en acier inoxydable de 130 cm de hauteur et de 43 cm de diamètre, qui contient les pires déchets que l'industrie nucléaire produit. Nous ne connaissons pas pire conteneur.


Si vous stationnez pendant une minute à un mètre de ce conteneur, vous êtes mort !

Et... quelle mort ! Comme raconté dans le livre La Supplication, les liquidateurs qui ont travaillé quelques minutes sur le toit du réacteur de Tchernobyl après l'incendie, se sont retrouvés à l'hôpital. Rapidement leur futures veuves les ont vu se décomposer : les os sortaient littéralement de leur peau ! Cette photo qui n'a rien à voir avec Tchernobyl, donne une idée de l'horreur.


Chacun comprendra la corrélation entre les poubelles nucléaires du Soulainois, et l'hypothétique poubelle de Bure... 

Chacun comprendra la corrélation entre l'argile de Soulaines et l'argilite de Bure.

Ce conteneur de déchets est certainement le pire "objet" réalisé par l'Homme. Nous en avons fait un vase, un vrai vase pour décorer ou pour y accueillir des fleurs... Et nous savons qu'il trouvera sa place, sur un meuble, dans la chambre de la Maison de repos de Marc à Strasbourg.

Ceux qui s'intéressent à la gestion des déchets nucléaires, qu'ils soient anti ou pro-nucléaire, pourront prochainement en commander un exemplaire.

Ce sera aussi une occasion d'améliorer la trésorerie des "entités" qui se battent contre cette idée mortifère de descendre ces colis à 500 mètres sous les prairies et les forêts de BURE.

Merci

 

 

 

 

 

 

 

http://www.villesurterre.eu/images//stories/vignettes/Vignette-210905-Marc-STENGER.jpg

 

http://www.villesurterre.eu/images/M_images/Stenger-FOU-RIRE-portrait.jpg

Michel GUERITTE : "Le réactif nucléaire".

Le trublion du département de l’Aube est un habitué des coups d’éclat et n’hésite pas à secouer le landernau pour faire passer son message. Ce qui lui a valu une condamnation à 3 mois de prison avec sursis, et quelques milliers d'euros d'amende. Il avait contribué à empêcher l'ANDRA d'implanter sa poubelle FA-VL dans deux sites aubois : PARS-LES-CHAVANGES et AUXON. En appel il a été blanchi.

Il est né à Ville-sur-Terre (90 votants), en 1946, à 5 km de Soulaines où est implantée la plus grande poubelle nucléaire du Monde.

A 9 ans, il fait "10 ans de prison" à Reims, chez les Bons Pères Jésuites, qui lui apprendront à lire entre les lignes, et qui essaieront de lui apprendre à "fermer sa gueule". Puis, en mai 68, à Paris, il obtient un diplôme d’ingénieur en informatique et électronique.

Après 6 mois passés dans une société de communication, il monte "sa boîte" à Paris. Il bossera pour "les plus grosses entreprises" comme une bête, jusqu'à la retraite : "Je connais donc bien la communication, l’audiovisuel et l’événementiel".

Il revient dans son village pour s’occuper de sa mère en fin de vie. "A l’époque, pour moi, le nucléaire et l’ANDRA faisaient partie du paysage". C’est la naissance de deux petits neveux malformés, dont un bébé de 3,5 mois qui sera euthanasié sous ses yeux, qui commence à le questionner. Il refuse l’expression champenoise : "C'est de la faute à pas d'chance !"

Depuis 2005, il étudie l'impact du cumul des faibles doses de contamination radioactive sur la santé, dans la durée. C'est ce qu'il appelle le NUAGE DE TCHERNOBYL et le NUAGE DE L'ANDRA.

En 2019, il a découvert que l'eau des nappes phréatiques et l'eau du robinet du Soulainois sont radioactives... mais aux normes !

Le mensonge nucléaire lui est insupportable. "Je continue et continuerai à dénoncer les méfaits du nucléaire à tous les niveaux. Notre avenir et celui de nos descendants sont en jeu".

Il est le Président des Associations LA QUALITE DE VIE et TROP (POURQUOI TROP DE CANCERS AUTOUR DE SOULAINES). Il communique régulièrement par le biais d'une NewsLetter aux formules impactantes. Son site villesurterre.com dépasse les 7 millions de visites.

Déterminé, afin d'avoir une tribune, il se présente régulièrement aux différentes élections.

 

 

 

 

 

Sachez que dans le Soulainois et dans le Bar-sur-Aubois, il y a un véritable problème de santé publique dont on cherche la cause : on vous résume ici la situation en quelques lignes.

Mais d'abord, quelques lignes sur cette candidature :

 

 

 

 

 

 

 

 

Michel GUERITTE et Nadine FAURE (ex adjointe au Maire de Bar-sur-Aube, sont candidats aux Elections départementales dans le canton de Bar-sur-Aube, qui intègre le Soulainois.

Leur slogan de campagne :

La santé d'abord !

 

Vous pouvez visiter le site des 2 candidats titulaires et des 2 candidats remplaçants.

 

Résumé de la situation sanitaire

Effectivement, dans le rayon des 15 km autour des Centres de stockage de déchets radioactifs :

a - Il y a trop de cancers de la prostate.

Vous vous dites : "Boh, il y en plein partout !" - Oui, mais nous, on dit : "Combien en trop ?" Sachez qu'en Ukraine, il y a 2 fois plus de mortalité par cancer de la prostate, qu'ailleurs dans le monde.

b - Il y aurait trop de riverains malades d'arythmie cardiaque. Comme à Briansk à 200 km à l'est de Tchernobyl, où il y en 14 fois trop chez les enfants de moins de 18 ans. Bizarre, non ?

c - La question se pose pour les cataractes.

d - Il y a trop de cancers du poumon .

28% en 2010 et 25% en 2017. Ce sont les chiffres officiels retenus par des enquêtes réalisées par l'INVs et par Santé publique France. Et cela n'inquiète personne. Ni les entités gouvernementales, ni les élus, ni les citoyens ne bougent. Evidemment, il ne faut surtout pas chercher, on risquerait de trouver la cause.

e - Il y a beaucoup de diabète. Un pharmacien de Doulevant-le-Chateau a remarqué que le nombre de diabètiques est très élevé et stable. Un pharmacien de Bar-sur-Aube constate que le nombre va grandissant...

f - Il y a trop d'hyperparathyroïdie  :

Fin janvier 2021, il y en avait 24 cas dans la patientèle du Docteur KWASEK à Brienne-le-Château. Donc autant dans celles des 3 autres docteurs du même cabinet. D'où 80 cas dans le Briennois. Or la prévalence est de 20 pour 100 000 habitants, donc 60 cas dans toute l'Aube qui compte 300 000 habitants. Il y a un véritable problème.

1 - Sachez que, si vous vous sentez fatigué, si vous avez mal partout, si vous avez, disons, la flemme, qu'il vous arrive d'avoir des petits vertiges, que vos intestins vous jouent des tours, que votre médecin vous a conseillé du paracétamol, demandez-lui donc de vous prescrire une calcémie (analyse du taux de calcium dans le sang).

2 - Pourquoi ? Parce que des médecins à Brienne et à Sommevoire ont constaté une épidémie d'hyperpathyroïdie. Précisons que cette maladie n'est pas contagieuse.

3 - Si hélas, vous avez ces symptômes, vous pourrez nous remercier de vous avoir prévenu, en adhérant à l'Association hyperparathyroïdie : il suffit de remplir ce formulaire.

4 - Cette Association, en cours de création, a pour objectifs : trouver les causes de cette pathologie dans le Soulainois. Que ce soit : les chauves-souris, les grenouilles, les abeilles, le glyphosate ou les fuites et rejets des Centres de stockage de déchets radioactifs...

5 - Pour ceux qui n'auraient pas reconnu Monsieur Philippe PICHERY, au milieu dela bâche QR Code, sachez qu'en plus de toutes ses responsabilités de Président du Conseil départemental, il est le Président de la Commission locale d'information (la CLI de Soulaines). A ce titre il anime la Commisssion de suivi sanitaire. Si on ne peut que le féliciter pour ses décisions au niveau du département, il est interpellé ici, parce que rien n'est fait pour la mise en place d'une nécessaire enquête épidémiologique, d'ailleurs demandée par Santé publique France.

6 - Philippe PICHERY a été interpellé lors de la dernière Assemblée générale de la CLI de Soulaines. Le secrétariat de la CLI a relaté la déclaration. L'Est-Eclair, payée pour pratiquer l'omerta sur la situation sanitaire dans le Soulainois, n'a pas publié une seule ligne sur cette actualité.

7 - Le Soulainois, pour nous, c'est tout le secteur compris dans le rayon des 15 km autour du CSA. Bien évidemment, avec les vents dominants, la trajectoire des cours d'eau, et l'étendue des nappes phréatiques, la frontière n'est pas rigoureusement tracée au compas. Voir la carte définie par Santé publique France.

8 - Voir tous les détails.

g - Nouveau : nous venons de découvrir qu'il y a du polonium 210 dans l'eau du robinet ! Voir cette newsletter

h - Abonnez-vous à La chaîne Youtube, c'est gratuit.

 

 

 

 

 

 

 

<span style="font-family: arial, helvetica, sans-serif;

En construction

Ton cancer, il vient d'où ?

C'est de la faute à pas d'chance ! Comme disent les blaireaux...

C'est de la faute au glyphosate ? Ben non, vu qu'il y a plus de forêts et de prairies dans le rayon des 15 km qu'à l'extérieur...

Aux grenouilles ? Aux abeilles ?

Aux fuites et rejets des centres de stockage de l'ANDRA ?

Vous trouverez un début de réponse sur cette page.

Vous pouvez parcourir une synthèse de l'état des lieux.

Dans le cadre de leur candidature aux Elections départementales des 20 et 27 juin 2021, Nadine FAURE et Michel GUERITTE ont remis sur la table questionnement et explications concernant l'excès de pathologies dans le secteur.

Voir le prolongement de leur profession de foi.

Rappelons leur slogan :

La santé d'abord !

 

 

 

 


Il y a un grave problème avec ce Coronavirus bien présent, et je comprends tout le ralentissement qu'il provoque dans diverses activités. Par contre, au niveau du nucléaire, rien ne change. On va construire 3 ou  EPR. On va démanteler les Centrales nucléaires qui sont en fin de vie.

De nouvelles poubelles arrivent

L'ANDRA va agrandir le CIRES, et accueillir dans le Soulainois de nouvelles poubelles dans peu de temps : un CIRES bis et la poubelle FA-VL.

Le nucléaire avance à BURE.

Le nucléaire avance partout.

Je voudrais que vous preniez conscience de la gravité de la situation. Je voudrais vous alerter sur la santé publique dans le Soulainois.

Ce n'est pas parce que Santé publique France et l'ARS sont très occupés avec le Coronavirus qu'il faut rester muet. On peut communiquer. On peut se poser des questions.

Epidémie d'hyperparathyroïdie

Regardez ce qu'il se passe dans le Soulainois au niveau de cette épidémie d'hyperparathyroïdie. J'ai même alerté en utilisant la tête du Président Philippe PICHERY pour faire comprendre à la population qu'il y a un problème.

Je ne comprends pas ce silence total. Je ne comprends pas pourquoi il n'y a pas d'échanges sur la liste de la Commission de suivi sanitaire. Pourquoi personne n'a répondu à ce que j'ai communiqué ?

Pourquoi n'ai-je pas reçu une seule engueulade ?

Je suis inquiet, alors que je sais que le Président Philippe PICHERY a déclaré qu'il faisait plus confiance à l'ANDRA, à Santé publique France, à l'ARS, aux hydrogéologues, etc. qu'à des hurluberlus comme Michel GUERITTE. Je le comprends, mais on pourrait quand même regarder si par hasard il y a du vrai ou pas.

Parmi les membres de la CLI, qui a choisi pour médecin le Docteur KWASECK ? Il y en a sûrement. J'en ai la preuve : j'en ai reconnu dans sa salle d'attente.

Le 28 janvier 2021, le Docteur KWASECK avait 24 cas d'hyperparathyroïdie dans sa patientèle. Cela veut dire que les trois autres médecins du cabinet de Brienne-le-Château en ont autant. Cela veut dire que dans le Briennois, il y a plus de 80 cas d'hyperparathyroïdie, alors qu'avec un taux de prévalence, en France, de 20 cas pour 100 000 habitants, on devrait en avoir 60 au total, dans l'AUBE. Il y a donc un problème. Je suis en droit de me poser des questions.

EPIDEMIE DE CANCERS DE LA PROSTATE

Le 28 janvier dernier, le Docteur KWASEK a fait savoir qu'il constatait un très grand nombre de cancers de la prostate dans sa patientèle. Ce ne serait pas étonnant, en Ukraine, il y en a deux fois trop.

OMERTA

Et à cette information inquiétante, personne ne réagit. Je sais bien que la CLI pratique la technique de l'omerta.

Pas une ligne dans l'Est-Eclair concernant l'Assemblée générale du 3 décembre. Comme si rien d'important ne s'y était dit.


Alors que le Chef d'agence de la Côte des Bar, de l'Est-Eclair, Clément BATTELIER, est membre de la CLI de SOULAINES !

C'est un cas rare en France. Vous imaginez l'objectivité d'un journaliste. Il écoute sa conscience ou bien ce que lui dit le Président de la CLI, Philippe PICHERY ?

CLD - Commission locale de désinformation

La CLI devient alors CLD. Le "i" de CLI, qui signifie Information, devient un "D", comme Désinformation.

Et c'est un problème, parce que, si je ne parviens pas à faire comprendre ça à la population, je vais être obligé de passer au juridique. Et c'est pour cela que je l'ai écrit, cher Président : "Vous êtes responsable de la situation sanitaire dans le Soulainois !"

Bientôt le Juridique

Si on démontre qu'il y a un problème de santé publique à cause des fuites et des rejets des Centres de stockage de déchets radioactifs de l'Aube, Philippe PICHERY sera responsable, parce qu'il est prévenu. Il ne pourra pas dire : "On ne me l'a pas dit !". Je le répète depuis 2005.

28% de cancers en TROP

Il y a dans le Soulainois 28% de cancers du poumon en trop. Et on a trouvé deux fois "un écart de 28%", en 2010 et en 2017 ! Cette statistique aussi m'interroge. : On a trouvé deux fois le même chiffre. Est-ce que cette constante ne confirmerait pas une réalité ? Et pourquoi n'a t-on pas mené tous les deux ans cette étude, comme cela était prévu ?

Et qu'est-ce qui me dit que Santé publique France ne l'a pas fait ? Un stagiaire peut très bien avoir fait l'étude. Avec le logiciel en place, dans l'orcinateur, je suis sûr qu'en une demi-journée, on peut avoir la statistique.

Aucun memnbre de la CLI ne s'est posé la question :

Qu'est-ce qu'on fait pour ces 28% ?

Qu'est-ce qu'on fait pour la prochaine étude ?

On a parlé de l'Observatoire Revela13. Il y a des bruits, il y a des idées. Mais pourquoi n'avançons-nous pas ensemble (je dis bien : ensemble). Et c'est pour cela que j'ai candidaté au bureau. Ce n'était pas que de la provocation. Je savais très bien que... C'est évident. Mais si j'étais au bureau, on en parlerait au bureau, on ferait quelque chose. Là on ne fait rien. Les élus prennent le pognon, et on s'en fout.

Et pendant ce temps là, il y a des Soulainois qui crèvent. Et on remplit les cimetières avec la liste des cancers et des pathologies lourdes que tout le monde connaît.

Ma découverte concernant l'hyperparathyroïdie, dont je suis moi-même victime, (il s'agit d'un problème de taux de calcium dans le sang : ce sont les reins qui régulent le calcium dans le sang).

Or, dans le tableau n°9 de la première enquête sanitaire de 2010, le pire cancer, qui n'a pas été retenu à cause de l'intervalle de confiance, c'est justement le cancer du rein ! 94% en trop !

Je suis sûr de ne pas me tromper. Je ne suis pas médecin. Je ne suis pas épidémiologiste. Mais je travaille sur ce dossier depuis 2005, depuis que dans ma famille, j'ai connu des enfants nés avec un sérieux handicap. Un bébé euthanasié à 2 mois demi, et mort sur vos genoux, ça vous motive !

Je ne développerai pas les appels téléphoniques, les mails, les lettres que je reçois, dans lesquels on m'explique par exemple : "Dans mon village (une cinquantaine d'habitants), il y a 4 jeunes femmes en âge de procréer qui ne peuvent pas avoir d'enfants, est-ce que c'est la faute à pas d'chance ?"

Non, ce n'est pas un agrégat spatio-temporel : il y a un problème, et on ne fait rien pour le résoudre. Et c'est logique, parce que si on cherchait, on trouverait. Et à ce moment là, la population dirait : "Les trois poubelles nucléaires à venir, on n'en veut pas, parce qu'elles conduisent les Soulainois au cimetière !"

Il ne faut surtout pas qu'il y ait un problème de santé publique ici. Ailleurs en France, on s'en fout. Or, il faut absolument mettre les poubelles ici, puisqu'ailleurs personne n'en veut. Il n'y a que chez nous, chez les "stupides-cupides", que l'on accepte ces poubelles.

Il faut que les membres de la CLI réfléchissent deux secondes. Qu'ils ne restent pas dans le déni pour des histoires de fric. Qu'ils oublient le court terme. Qu'ils agissent pour que leurs enfants et petits-enfants ne regrettent pas d'avoir eu des grands-pères comme eux.

Vous pouvez suivre l'actualité sanitaire dans le détail sur la page TROP de villesurterre.com.

Pour une synthèse voir la page du QR CODE.

 

 

 



16 décembre 2020

Vendeuvre-sur-Barse

L'attractivité nucléaire : suite.

L'article du 12 décembre ne suffisait pas. L'Est-Eclair en remet une couche ! Nous avons comme l'impression que notre communiqué du 12 décembre a déplu à Fabrice DEVAUD. Il essaye de justifier sa propreté...


Communiqué du 12 décembre 2020

L'attractivité nucléaire au secours du Soulainois-Vendeuvrois,,


 

 

 

 

 

 

L'analyse d'un article incroyable de l'Est-Eclair. On croît rêver ! Le cerveau des élus locaux serait-il impacté par les fuites et rejets des Centres de stockage de déchets radioactifs locaux ?


9 juillet 2019

Vendeuvre-sur-Barse a trouvé sa place dans la communication dans le cadre du PNGMDR.

L'illustration Powerpoint de la présentation de Michel GUERITTE

lors de la réunion du Débat public PNGMDR à TOURS.

La vidéo de 17 mn réalisée à partir de cette intervention, qui explique : les normes - le principe ALARA - les rejets légaux, - l'irradiation - la contamination - le cumul des faibles doses - la définiion du milliSievert - son évolution - les enquêtes épidémiologiques - la catastrophe sanitaire dans le Soulainois - les résultats de l'enquête épidémiologique de Santé publique France - l'air qu'on respire et l'eau qu'on boit dans le Soulainois - les dépassements des seuils d'alerte en activité alpha et bêta globale - selon l'ANDRA et l'ARS cette radioactivité des nappes phréatiques est naturelle - Champagne humide, Champagne crayeuse et Champagne nucléaire - situation identique autour du site militaire de Pontfaverger-Moronvilliers près de Reims.


La vidéo de 4 mn   extraite de la précédente, qui explique : l'eau qu'on boit dans le Soulainois - les dépassements des seuils d'alerte en activité alpha et bêta globale - selon l'ANDRA et l'ARS cette radioactivité des nappes phréatiques est naturelle - Champagne humide, Champagne crayeuse et Champagne nucléaire - situation identique autour du site militaire de Pontfaverger-Moronvilliers près de Reims.

L'analyse de Pierre BENOIT,  expert hydrogéologue : De l'eau radioactive en Champagne ?


10 janvier 2019

La NewsLetter-40 a rappelé la tornade de déchets radioactifs du 30 avril 2018...


 

Visites au cours des dernières 48 H

Nous avons eu 268 visiteurs ces dernières heures

Nombre de visites total

7.png7.png1.png4.png7.png7.png9.png
25/02/24
Soutenir L’Association La Qualité de Vie et l’Association TROP,
« POURQUOI TROP DE CANCERS AUTOUR DE SOULAINES ? »
Nous soutenir