CSA Historique avant 2009
Slider

29 Décembre 2008


Tract je parie Juzanvigny

Les habitants de Epothémont et de Juzanvigny ont reçu ce tract dans leur boîte aux lettres.

Cliquez sur  l'image pour agrandir et lire.

 



27 Décembre 2008

La Q.V. ne manque pas d’audace,
et vous invite à parier sur l’implantation exacte du quatrième site nucléaire dans le Briennois-Soulainois.



27 Décembre 2008


Nicolas DHUICQ est un menteur.

Après Auxon, Brienne-le-Château vient de distribuer son dernier bulletin municipal
avec moins de contre-vérités, certes, mais à l'évidence, Monsieur Nicolas DHUICQ rejoint le petit cercle des élus qui peuvent être qualifiés d'incompétent ou de "fieffé menteur éhonté", comme
Jean-Louis CAILLET, maire d’Auxon,
Benoist APPARU, député de la Marne,
et Louis  COSYNS, député du Cher.

En effet, dans ce bulletin municipal :

  • commencer la liste des composants des déchets FA-VL par "les déchets issus de l' industrie médico-pharmaceutique", est une forme de tromperie.
  • annoncer que "le projet concerne, en terme de retombées, toute la Communauté de Communes du Briennois", cela implique une implantation sur une des communes de cette communauté. Alors Monsieur DHUICQ, serait-il dans le secret des décisionnaires, ou lui même un des décisionnaires ?
  • déclarer son "ambition de soutenir les autres communes candidates sur le secteur", c'est effectivement se comporter en "proxénète du nucléaire", état de fait dénoncé par la Q.V. depuis juillet 2008.
  • exposer le processus démocratique encadré par la Commission Nationale du Débat Public, pour la consultation de la population, n'est pas une faute. Mais nous avons des doutes sur son efficacité. Quand la commune sera choisie, le “pouvoir” entérinera le choix de l'ANDRA. Et l'implantation sera imposée, tout comme Soulaines, Morvilliers et Bure.
  • déclarer que "la solution peut-être réversible dans l'avenir" est un pur mensonge.  

déclarer que la direction du Parc Naturel Régional de la Forêt d'Orient ne s'oppose pas à l'implantation d'un tel centre, est un second mensonge.



21 Décembre 2008

12 h 50 : Dimanche +
sur Canal + en clair

Lien vers le site de l'émission Dimanche +

 

Dimanche + 21 décembre 2008

Pour voir cliquer dans extraits de l’émission sur l’image partie 2, c’est au début.



20 Décembre 2008

Ils sont allés à La Hague et à Flamanville, et ils le font savoir.
L'Est-Eclair
de ce jour.

Une visite instructive pour les membres de la CLI (Commission Locale d'Information)

A l’occasion lisez ou relisez sur ce site

A La HAGUE se situe le CSM, célèbre Centre de Stockage de la Manche, géré par l’ANDRA.


 13 Décembre 2008

Grande Manif à GRAND (88)
Vidéo France3 Lorraine a couvert cette aussi sympathique que courte manif..

AFP - 13.12.08 - Quelque 250 manifestants se sont rassemblés samedi à Grand (Vosges) pour protester contre la candidature de cette commune à l'accueil d'un site d'enfouissement de déchets nucléaires à faible activité et à vie longue.


 11 Décembre 2008
Le journal de 19h Vidéo France3 Champagne Ardenne, nous apporte une excellente nouvelle:

la candidature de CHOOZ pour le second EPR Français.

Quel bonheur d’écouter Benoist HURET (UMP).
Il doit avoir suivi les mêmes cours par correspondance que Benoist APPARU.


 09 Décembre 2008

Réunion Débat à Brienne le 9 Décembre 2008

Invitation à la réunion-débat
du 9 Décembre 2008 à BRIENNE

 

Les réactions dans la presse aux opérations de 6 & 9 décembre 2008 :

Le Journal de la Haute-Marne

L' Est-Eclair


09 Décembre 2008

18 h, au COSEC de Vendeuvre,le Parc Naturel Régional de la Forêt d’Orient va perdre son label.

La Q.V., association La Qualité de Vie, (région de Soulaines - 10200)
dénonce depuis quelques semaines le comportement “curieux” des élus, qui ne trouvant pas un accord sur la répartition des sièges entre la Région et le Département, vont faire perdre le label.
Nous pensons qu’il s’agit d’un leurre,
d’une divergence organisée,
d’une volonté délibérée de quelques élus cupides,
qui ont trouvé ce prétexte pour faciliter l’arrivée du quatrième site nucléaire... !

Comment créer un parc qui peut intégrer 4 sites nucléaires : 

Soulaines + Morvilliers + Epothémont + FaViLliers 
La manne ANDRA se chiffre en millions d’euros.

Les financements Région et Département, eux, en centaines de milliers d’euros.
Le choix est facile.
DHUICQ, ADNOT, ROCHE organisent le partage de l’argent,
et le massacre de la Champagne.


08 Décembre 2008

L’Aube poubelle de la France :
déchets nucléaires avec Soulaines, Morvilliers, Epothémont et FaViLliers.
Mais aussi avec les déchets ménagers à Montreuil-sur-Barse,
et le projet d’implantation d’un traitement des terres hydrocarburées.
 Vidéo  France3 Champagne-Ardennes

JT 19/20.

Sans oublier le centre d’enfouissement d’amiante à Chennegy.


 

06 Décembre 2008

 

Tous à la manif Brienne le 6 Décembre 2008

 

Appel à manifester
le 6 Décembre 2008 à BRIENNE

Brienne : bonne participation pour la manifestation anti-site FA-VL
 Vidéo  France3 Champagne-Ardenne

JT 19/20

et l' article de l' Est-Eclair



06 Décembre 2008


 “La voix est libre”, à 11h 30,

sur France3 Champagne-Ardennes:
un débat musclé sur le projet FAVL.
Vidéo Débat 1ère partie
Vidéo Débat suite
Vidéo Réponses aux questions
Vu de l’intérieur, ça ressemblait à un Droit de Réponse !
Bravo et merci à Nicole FACHET.
Hors région Champagne Ardennes, les internautes équipés CANAL SAT,
peuvent recevoir ce programme sur le Canal 288.



05 Décembre 2008


Louis Cosyns - Député UMP de Bourges (Cher)

dans l’émission "des vertes et des pas mûres"

Dans une Vidéo interview diffusée sur la Chaine Parlementaire,
Louis Cosyns annonce qu’il est favorable à l’enfouissement dans sa circonscription de déchets nucléaires issus de la médecine :
« On ne peut pas dire d’un côté “je veux être bien soigné,” et de l’autre dire “les déchets on n’en veut pas” »
« Il faut qu’on soit sur des sites qui soient géologiquement recevables, qu’on fasse une pré-étude d’impact sur l’environnement, et bien informer sur le produit que nous voulons enfouir. » 



05 Décembre 2008


Troisième poubelle nucléaire :

pétitions, manifestations et tutti quanti

auboisemementcorrect   joue bien son rôle citoyennement correct.

Lire, Signer et Faire sigrer la pétition du CADNA ( Comité Anti Déchets Nucléaires de l'Aube )
«Non à l'Aube comme poubelle nucléaire de la France»Pour télécharger la pétition : clic droit ou Ctrl-clic sur l'icone  document pdf.

-->enregistrez la cible sous...

 



04 Décembre 2008


 Vidéo France3 se sent obligée de traiter le sujet FAVL,

simplement pour annoncer le débat de samedi.
La journaliste, bien sûr, a oublié d’annoncer la manif de Brienne, samedi 6 décembre, ainsi que la réunion débat du mardi 9 décembre...



03 Décembre 2008

 

vidéo - Le maire d'AUXON : "cassé !"

 

Le maire d'Auxon : "cassé !"


 

27 Novembre 2008

incident déclaré à l’ASN

Extrait vidéo montrant l’incident déclaré à l’ASN.


27 Novembre 2008

sur Europe 1, à 8 h 08

Nicolas DHUICQ assure totalement.
Le nucléaire est l’avenir de l’humanité...
Et il faut bien s’occuper des déchets.
On a tord de s’inquiéter des risques pour la santé.

Ecoutez ou téléchargez l'extrait



26 novembre 2008

La Q.V.s’inquiète du rôle que joue le Député-Maire de Brienne-le-Château, Nicolas DHUICQ, qui, en encourageant les élus des communes voisines à se porter candidat pour accueillir la poubelle FA-VL,
se comporte comme un proxénète du nucléaire.
Lire le commmuniqué

Nicolas DHUICQ vient de déclarer à la journaliste du Figaro, Anne JOUAN :

«Je soutiens le nucléaire.
On ne peut pas accepter d'avoir l'énergie sans avoir les déchets.»
 

Il estime cependant que la consultation de la population est une «mauvaise idée», et qu'elle n'est pas constitutionnelle.
«Je ne suis pas favorable à une démocratie d'opinion», argumente-t-il.
Article complet du Figaro.



23 Novembre 2008

La Q.V. demande la démission de Benoist Apparu

La Q.V. réclame la démission du député Benoist Apparu



21 Novembre 2008

vidéos des manifs à Soulaines, Brienne et Reims

Les comptes rendus vidéos des manifs de
Soulaines, Brienne, Reims
...



16 Novembre 2008


Projet FA-VL L'Union - L'Ardennais

A Somme-Tourbe,
le député Benoist APPARU a insisté sur les retombées positives de ce projet et prôné l'alliance des communes.

Un projet communautaire, voilà comment Bertrand COUROT (maire de Sainte-Ménehould et conseiller général) a présenté le dossier de centre de stockage de déchets radioactifs, vendredi, aux maires du canton.


15 Novembre 2008


Congrès de Reims

OPERATION SOURIRE DE REIMS

 

operation sourire de Reims

 

« Les anti-nucléaires profitent du Congrès de Reims »
Journal de la Haute Marne

 Le compte rendu vidéo de cette opération SOURIRE DE REIMS :
VidéoVidéo SOURIRE DE REIMS


 13 Novembre 2008


Projet poubelle nucléaire FA-VL :

Opération de communication et de culture.

Reims a été ce week-end sous le feu des projecteurs.
Si le Parti Socialiste a choisi REIMS, la capitale historique de la Champagne,
pour y organiser son 75° Congrès, La Q.V., opportuniste, a décidé d’organiser une OPERATION SOURIRE à destination des médias qui étaient tous là ce week  end.


13 Novembre 2008


Brienne-le-château  :
Le Préfet de l’Aube visite le Briennois en compagnie du proxénète nucléaire Nicolas DHUICQ. Que penser d'une réunion à huis clos, entre le Préfet, le député et les élus ?

L’Est-Eclair - bien lire entre les lignes...


12 Novembre 2008


Le 7-10 de France Inter
Nicolas Demorant, reçoit dans l'invité d'Inter, Anne Lauvergeon,
présidente du directoire du groupe Areva qui expliquera, comme d'habitude, que le nucléaire est la seule énergie propre.


Avant l'interview, à la fin du journal de 8 heures, difffusion (sans que Michel GUERITTE ne le sache) de quelques secondes de la bande son de la vidéo Dailymotion Ouvert à Jean-Louis BORLOO, quand Michel GUERITTE demande à Jean-Louis BORLOO de laisser les déchets, là où ils se trouvent.

Le lendemain de la mise en ligne de la vidéo (plus de 1 000 connections) : une référence pour les médias!

Ecouter ou Télécharger l'extrait en MP3.


12 novembre 2008

Le temps passe. Les échanges avec l'INVS sont infructueux. Quelques mails agressifs finissent par faire sortir de son silence, le responsable du Département santé environnement. Une réunion imminente est annoncée...


11 Novembre 2008


Manifestation
, place de l'Hotel de Ville, à l'issue de la cérémonie officielle du 11 novembre. Le résumé vidéo montre bien que :

  • DHUICQ refuse le dialogue
  • respecte le calendrier de l'ANDRA (attendre 2 ans)
  • refuse d'organiser une réunion débat
  • refuse de consulter la population
  • fuit devant les questions.

Vidéovidéo Interpellation du Député-Maire de Brienne, le 11/11/2008


10 Novembre 2008


Dailymotion  Ouvert
  à Monsieur le Ministre d’Etat Jean-Louis BORLOO du MEEDDAT Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire

Une vidéo de 10 mn, publique, transparente. Un cri du coeur. Une supplication, pour que notre Champagne ne soit pas massacrée davantage par un quatrième site de stockage de déchets nucléaires.


VidéoVoir la vidéo.


08 Novembre 2008

Auxon :
Après la proposition du maire et de ses adjoints de proposer la canditature de
la commune. Vraie prise de concience des habitants qui créent un comité de citoyens, pour exiger l'organisation  d'un référendum.
Les habitants du sud de l'aube ont bien l'intention de crier que leur département n'a pas vocation à devenir la poubelle nucléaire de la France.
VidéoFrance 3 Champagrne-Ardenne JT 19/20.


07 Novembre 2008


Projet FA-VL : l'AUBE médaille d'or !

L’Aube, célèbre pour son champagne et son tourisme vert, est sur la plus haute marche du podium, devant la région de BURE, dans la course aux candidatures à l’enfouissement des déchets nucléaires FA-VL.
Communiqué de la Q.V.
Programme spécial mardi matin 11 novembre 2008

L’Est-Eclair consacre enfin une page entière au projet FAVL

Brienne-le-château appel à manifestation le 11 novembre, après la cérémonie officielle.


 06 Novembre 2008

AUXON

L’Est-Eclair - Centre de strockage de l'Andra :
la polulation monte au créneau


05 Novembre 2008

L'actualité en bref sur auboisementcorrect.com
Projet FA-VL : Michel Gueritte lance un ultimatum

Réunion publique à ANDELOT : la présentation PowerPoint de Michel GUERITTE, rodée à SOULAINES et PUYLAROQUE (Tarn et Garonne) fait son effet.

Journal de la haute-Marne du samedi 7 novembre 
L'affranchi de Chaumont du samedi 7 novembre .


02 Novembre 2008

Mail Ouvert
Lettre Ouverte
à :

Monsieur Nicolas DHUICQ, maire de BRIENNE-LE-CHATEAU, et ses conseillers,
Monsieur Joël PARTOUT, maire de SAINT-LEGER-SOUS-BRIENNE, et ses conseillers,
Monsieur Guy VERDIN, maire de PETIT-MESNIL, et ses conseillers,
Monsieur Hervé CHAMBON, maire de HAMPIGNY, et ses conseillers,
Monsieur Philippe LIEVRE, maire de JUZANVIGNY, et ses conseillers,
Monsieur Lionel HUARD, maire de MORVILLIERS, et ses conseillers,
Monsieur François MATRION, maire de EPOTHEMONT, et ses conseillers,

ULTIMATUM AUX MAIRES QUI ONT DIT OUI !


01 Novembre 2008

A la sortie de messe, devant l'Eglise de Brienne, 114 familles ont reçu un message original : Le saint Evangile selon Saint ANDRA. Une délicieuse parodie de deux chapîtres de l'evangile selon Saint Matthieu. Mr le Curé de Brienne, quoique pro-nucléaire) a apprécié... Même Willy BILLIARD a aimé cette idée !
L'Evangile selon Saint ANDRA


29 Octobre 2008

Brienne-le-château manifestation anti FA-VL.
La Q.V. a lancé un appel à manifester contre le projet FA-VL, le mercredi 29 octobre à partir de 6 h 30, place de la Mairie à Brienne-le-Château 

 Vidéo France3 Champagne-Ardenne fait un excellent compte-rendu. L'affiche Mairedhicq, tant décriée est diffusée...


28 Octobre 2008


FA-VL : Appel à candidature de l'Andra.
La commune d'Hampigny (10) se porte candidate.
Comme le souligne TF1, Hampigny se trouve au coeur d'un bassin d'emploi défavorisé.  
VidéoTF1 - JT 20heures 


25 Octobre 2008

Rassemblement à La Châtre.
Vidéo France3 Centre JT 19/20
Rasemblement dans le sud de l'Indre contre le projet FA-VL.
300 manifestants se sont rassemblés dans les rues de La Châtre
"On n'était pas 300 comme le dit FR3 mais 500 !!!"
Les habitants ne veulent pas vivre à côté d'une poubelle nucléaire.

Pour les opposants, la décison prise par le conseil municipal de Vicq-Examplet (Indre) est un soulagement.
En effet le premier magistrat a décidé de remettre la délibération au vote, et a annulé la décision du 8 octobre 2008.


24 Octobre 2008


Vaste Opération boîtes aux lettres dans le Briennois.

Lettre ouverte à Nicolas DHUICQ
Député de la 1ère irconscrition de l'Aube


Maire de Brienne-le-Château

Que chacun d’entre vous,
dans une attitude citoyenne responsable,
signe cette lettre et la fasse parvenir à :
Mairie de Brienne-le-Château                                               
10500 Brienne-le-Château
ou                                            
Permanence Parlementaire
7 rue Joseph Gaucher
10500 Brienne-le-Château

«…rompre avec cette idée négative de la filière nucléaire. »
N.DHUICQ

Est-Eclair - 30 juin 2008


23 Octobre 2008


Manifestation à Bure lors de le visite de la commission européenne.
Echo dans les Vidéo  éditions régionales de France3 Champagne-Ardenne & France3 Lorraine.

Les participants à la 7ème conférence européennne sur la gestion et le stockage des déchets nucléaires, réunis actuellement à Luxembourg, sont venus visiter le laboratoire de BURE.
Empoisonnement durable !
Le ministre Jean-Louis BORLOO n'avait pas fait le déplacement


22 Octobre 2008


MORVILLIERS a dit OUI au Projet FA-VL.

Malgré les propos rassurants tenus à plusieurs reprises, fin juin, par le sympathique maire de Morvilliers, Lionel HUARD, malgré une discrète action de La Q.V., (courrier personnalisé adressé à chacun des conseillers), le conseil municipal a voté OUI à l’implantation de la poubelle FAVL sur la commune de Morvilliers : 8 OUI – 1 NON – 1 abstention..


21 Octobre 2008

MORVILLIERS vote ce soir,
Ce serait NON. Par précaution un tract et un dossier d’analyse critique du dossier "élus", a été distribué aux 11 conseillers.


19 Octobre 2008


AUXON

L'est Eclair 
Fa-vl : AUXON a dit oui


18 Octobre 2008


à PUYLAROQUE (Tarn et Garonne) 
Réunion d'information sur le projet de centre de déchets radioactifs en Quercy-Rouergue.

70 personnes ont répondu à l'invitation.
Invité pas les assocation locales, Michel Guéritte y a présenté un diaposrama sur les déchets Fa-vl: Les dessous de Soulaines et Morvilliers.
Le petit journal du 23 Octobre 2008 


17 Octobre 2008


à 19 h
Salle polyvalente d’Epothémont
une réunion d’information sur le projet FAVL a bien eu lieu, réunion réservée aux élus et aux seuls habitants, animée par Patrice TORRES, directeur du CSA , donc communication du type “un seul son de cloche”.

30 personnes - dont 11 conseillers municipaux - étaient présentes à cette réunion.
Et il s'agit du nombre exact en non pas d'une approximation comme les chiffres donnés la semaine dernière pour la réunion de Soulaines.

Le caractère secret, réservé, exclusif de cette réunion, organisée par Monsieur le Maire, a intrigué la Q.V. qui a  distribué, dès hier, un tract dans les 70 boîtes aux lettres du village.

La journaliste Sandra Roger n'a pas pu assister à la réunion, et n'a pas eu le courage de le relater dans son article.

La Q.V. a adressé un communiqué aux maires des communes sollicités par l’ANDRA et quelques VIP.

" Ce soir, vendredi 17 octobre 2008, a lieu à 19 h, Salle polyvalente d’Epothémont, une réunion d’information sur le projet FAVL, réunion réservée aux élus et aux seuls habitants.

Ce qui est une discrimination illégale aux dires de notre avocat...
...Une réunion publique “privée” à Epothémont, est-ce un non-événement ?
Est-ce l’aveu d’un impossible débat sur ce sujet si grave ?
La Q.V. devra-t-elle organiser une seconde réunion à Epothémont, pour présenter sa version des choses ?

Réponse : NON, nous inviterons prochainement les Epothémontais et tous les habitants du canton, à participer à une réunion dans une salle à Brienne..."

(A suivre)


16 Octobre 2008


Article du Journal de la Haute-Marne après le réunion du 11 Octobre à Soulaines.

" Un peu moins d'une centaine de personnes ont pris place pour échanger avec les différents intervenants...
...Quelques communes auboises s'étant déja déclarées candidates, les parcipants dans leur grande majorité, se sont inquiétés de l'impact de ette éventuelle installation sur le développemnet touristique de la région et ses atouts phares que sont le Champagne, le parc de la fôret d'Orient et le lac du Der..."


14 Octobre 2008


La bataille de Brienne vient de commencer
La déclaration de guerre.

Lundi 13 octobre 2008, vers 20 h, le grognard  vidéo Bernard MATHIEU, conseiller municipal de Brienne-le-Chateau a clairement déclaré la Guerre à l'Armée anti-démocratique et pro-nucléaire, conduite par Nicolas DHUICQ, devant la caméra de l'association La Q.V., La Qualité de Vie à Ville-sur-Terre et ses environs. (les environs incluant le Briennois et le Soulainois.)   


Cette déclaration est consultable sur le site internet d'un groupuscule, constitué d'une poignée de soldats aussi peu nombreux que courageux. Mais les historiens retiendront que les justes causes sont toujours soutenues par le peuple.

Ces soldats résolument déterminés à se battre jusqu'à la mort pour que cette poubelle FAVL réclamée par Nicolas DHUICQ, ne soit pas implantée ni dans le Soulainois, ni dans le Briennois, ni autour de Bure, ni en Champagne, ni ailleurs, ont choisi le média INTERNET pour faire connaître au peuple leurs objectifs. En effet les médias plus officiels comme l'Est-Eclair, Canal 32, et peut-être France3... sont déjà infiltrés par l'ennemi.


11 Octobre 2008
La réunion d'information à Soulaines a bien eu lieu, mais non pas avec 30  personnes comme annoncé dans l’ Est-Eclair, mais le double.

Réunion Soulaines
Cliquez pour compter

Beaucoup de questions, des participants.
A l'issue de la réunion, le nombre d’adhérents à la Q.V. a doublé.

Réunion publique dans la Salle des Fêtes de Soulaines,
le samedi 11 Octobre à 20 h 30.

Réunon Soulaines

 

Soulaines l'Est-Eclair 13 octobre 2008
Cliquez sur l'article pour le lire ou l'imprimer


11 Octobre 2008


Fresnay
Philippe ADNOT, président du Conseil gébéral de l'Aube et sénateur, parlant de Soulaines se dit choqué par certaines expressions faisant de la région «un canton irradié».

le JHM du 13 octobre.

Monsieur Philippe ADNOT n’aime pas l’expression “canton irradié”.
C’est par ailleurs une expression que je n’ai jamais “écrite”,
elle est introuvable dans mon ordinateur, introuvable sur internet.
Alors si c’est une expression que j’ai prononcée, vous avez raison, c’est une erreur,
il faut dire “canton contaminé”.
Parce que le canton de Soulaines et le canton de Brienne sont vraiment contaminés au vu :

  • des rejets autorisés du CSA, du TFA, et du terminal ferroviaire de Brienne,
  • des excès de pathologies comptabilisées dans la région



10 Octobre 2008


L'Est-Eclair a enfin réussi à admettre que La Q.V. existait...


09 Octobre 2008


9h 00 - ce mail a été envoyé à plus de 1 300 adresses.

Les internautes ont été nombreux à réagir.
Ce mail ouvert est en train de faire le tour du monde.
Une américaine vient de réagir : "Ce n'est pas bon pour le Champagne de France. Il faut trouver un autre moyen pour faire comprendre au député qu'il ne faut pas faire cet enfouissement."

Comment cette décison de la municipalté de Brienne a été prise ?

  • Le projet FA-VL a été traité en "questions diverses".
  • Le Maire a dit :" Votez, ça n'engage pas, c'est pas une affaire de nucléaire"

Vous jugerez du niveau de la qualité de la démocratie à Brienne-le-Château en lisant cet article de l'Est-Eclair.


08 Octobre 2008


Pour faire connaître l'existence de la réunion d'information du samedi 11 Octobre, à Soulaines, un tract, qui fait aussi office d'affichette a été distribué dans les communes autour de Soulaines. 
Sandra Roger, journaliste de l'Est-Eclair a promis de faire un article...

Ce soir   
 Vidéo Canal 32 a diffusé un reportage sur le OUI du maire de Brienne.
La journaliste Delphine ROUAULT a tout simplement piégé Michel GUERITTE. Le mail adressé ce soir au rédacteur en chef, en dit long. Cette journaliste agira à AUXON de la même manière avec Loetitia CAROUGEAT.


04 Octobre 2008


7 h : dans la boîte aux lettres : le journal l'Est-Eclair. Qu'est-ce que Willy BILLIARD aura bien pu écrire, suite à la "conférence de Presse écrite" organisée par le maire de Soulaines, la veille ? (écrite, ça c'est une idée du maire pour ne pas convier France3, la vilaine chaîne qui donne la parole à La Q.V.).

Comment va t-il présenter le deuxiéme vote NON à la poubelle FAVL ? Et à la lecture de l'article, vous comprenez que Philippe DALLEMAGNE, n'ayant pas pu remplir son contrat, envisage la démission. Bien sûr, pas un mot sur l'action de La Q.V., nous ne sommes même pas cités. Nous n'existons pas. Nous sommes TOTALEMENT interdit d'Est-Eclair.

Important : le bandeau qui relate la visite du nouveau Préfet des sites de Soulaines et de Morvilliers, (coincidence ?), et ces propos "cupides" : "Les deux centres rapportent 6 millions d'euros par an, ce n'est pas négligeable". Voilà, c'est la totale. Pour reprendre une expression de la responsable du Collectif Grand-Est, dans l'Aube, nous sommes gouvernés par des VRP du nucléaire :

  • un Préfet, Christian ROUYER, qui ne voit que les euros et pas les becquerels;
  • un député, Nicolas DHUICQ, qui veut la poubelle FAVL dans sa circonscription, et veut que l'argent soit partagé avec les communes voisines;
  • un Sénateur-Président du Conseil Général, Philippe ADNOT, qui explique qu'il est favorable à cette implantation, si la géologie le permet.

Voilà, il est assez logique que le maire bafoué de Soulaines (seul a vouloir dire OUI, lors du deuxième vote qu'il avait lui même sollicité) démissionne. D'autant plus que Soulaines est pris comme exemple dans les documents que l'ANDRA a remis aux maires des 3115 communes. Et nous ne manquerons pas de leur rappeler : Même Soulaines a dit NON.

La Q.V. a gagné une bataille mais pas la guerre. Les communes voisines de Soulaines, peuvent dire

OUI, à commencer par Epothémont.


A suivre...

A 11 h 30 ce même jour, sur france3 région Champagne-Ardenne,
émission “La voix est libre” - sujet : le projet d'implantation du centre de stockage FA-VL.
Vidéo Michel GUERITTE face à Philippe ADNOT, Sénateur et Président du Conseil Général de l’Aube.

Le temps imparti, les sujets inintéressants pour les téléspectateurs, comme l'affaire de l'appartement de Christian Poncelet, ou "l'image" du Sénat, les propos du sénateur et la conclusion : "Heureusement qu'on a le nucléaire !" ont mis Michel GUERITTE dans un état second. Sans oublier les conditions techniques : enfermé dans une pièce exigüe aux murs jaunes, sur un fond d'incrust vert, seul, avec une jolie maquilleuse et son chien. Une caméra télécommandée devant, retour son par oreillette, pas de retour image : tu ne sais pas à qui tu parles... Dur Dur ! Mais, ce fût un excellent exercice....


03 Octobre 2008

Soulaines dit NON :
La Q.V. manifeste à Soulaines Vidéo
France 3 Champagne-Ardenne  - Vendredi 3 octobre - 12/13
France3 a couvert la manif de la QV pour convaincre les élus de voter NON.

Les réactions dans le Soulainois Vidéo
France 3 Champagne-Ardenne  - Vendredi 3 octobre - 19/20


02 Octobre 2008


Soulaines dit NON : après une réunion à huis clos, c'est devant la caméra de La Q.V. et celle de France3, à 22 h 55, que le maire de Soulaines a annoncé sur les marches de la mairie, large sourire au lèvres, que le conseil municipal, à l’unanimité avait confirmé le vote du 27 juin, et donc refuse le projet d’implantation du futur centre de stockage FAVL sur le territoire de la commune.


Tout ça pour ça ? Nous ne comprendrons peut-être jamais ce qui a justifié ce second vote. Nous ne saurons peut-être jamais le rôle joué par la série de 3 lettres aux conseillers, et par ma manifestation organisée par La Q.V. à partir de 19 h :

  • Banderoles sur la façade de la mairie.
  • Pendant les 30 dernières minutes avant la réunion, diffusion de messages sonores dans le village, avec voiture haut parleur (comme pour une annonce de spectacle de cirque) :

- “Soulainois, Soulainoises, il vous reste 25 minutes pour convaincre vos élus, etc...”

- “Soulainois, Soulainoises, il vous reste 24 minutes pour convaincre ceux que vous avez élus pour 6 ans, à dire NON à un projet qui engage leur responsabilité sur la santé de vos enfants, petits enfants, arrières petits enfants, pendant 120 000 générations, etc...”

- “Soulainois, Soulainoises, il vous reste 10 mn pour enfiler un K-Way et venir accueillir devant la mairie vos élus, les regarder dans les yeux, et leur demander de voter, etc...

Nous étions une dizaine dont 5 de moins de 20 ans, à attendre sur les marches de la mairie, il bruinait, il faisait 7°C.

Merci à eux... Merci aux élus !

La Q.V. a gagné une bataille mais pas la guerre. Il y a 20 autres communes dans le canton, qui n'ont pas encore délibéré, et 184 sollicitées dans le département...


01 Octobre 2008


Réaction de La Q.V. et de Samuel ESPINASSE
: la distribution de deux lettres accompagnées du document réalisé par le réseau Sortir du Nucléaire : "Un projet lourd de conséquences. Pesez le pour... et le contre !"

La lettre de La Q.V. et la lettre de Samuel ESPINASSE étaient l'ultime argumentaire avant la réunion du conseil municipal du lendemain, jeudi 2 0ctobre.


Octobre 2008Le forum de la Haute-Marne n° 28


30 septembre 2008


Réaction du maire Philipe DALLEMAGNE : il annonce dans une lettre ouverte
distribuée ce jour à 16h, une réunion du conseil municipal, le jeudi 3 Octobre ! 

La Q.V. avait exprimé (avec humour) des doutes sur l'état de son cerveau irradié. En fait monsieur le maire serait plus rayonnant d'amour, qu'irradié...
Toujours est-il que la population est inquiète.


Comment faire confiance à un maire qui a du mal à gérer les dates de son planning sur 72 heures, et qui voudrait se lancer dans la gestion de déchets radioactifs dont la demie vie est de 300 000 ans. Parce que, même avec le décalage horaire du Brésil, il n'y a pas en France de jeudi 3 Octobre

Samuel ESPINASSE n'a pas souhaité réagir à cette lettre, écrite un peu vite, avec quelques coquilles.

Attendons de voir comment va se passer ce conseil municipal démocratique et souverain, qui se déroulera dans la sérénité d'un huis clos. J'organiserais bien un concert de klaxon, moi ! Cela se fait pour une victoire après un match de foot, pourquoi on ne le ferait pas pour soutenir l'arrivée d'une troisième poubelle nucléaire dans notre canton ?


28 septembre 2008


Projet FAVL et projet DAHER : les deux lettres aux conseillers de Soulaines ont semé un certain émoi.

Samuel ESPINASSE (ancien adjoint au maire pendant 2 mandats) décide de distribuer une lettre ouverte aux habitants de Soulaines, accompagnée de l'historique profession de foi de Michel ROCHE.


23 septembre 2008


Projet FAVL et projet DAHER
: La Q.V. prend les devants et planifie une réunion publique dans la salle des fêtes de Soulaines, le samedi 11 Octobre à 20 h 30.


19 septembre 2008


Projet FAVL
: une première lettre est adressée aux 9 conseillers de la commune de Soulaines, puis une seconde le 23. La Q.V. demande aux élus l'organisation d'une réunion d'information. Seules les deux conseillères réagiront..


19 septembre 2008


M6 a couvert la manif du 14 septembre, mais le sujet a été censuré.


27 septembre 2008 

France3 Lorraine JT 12/13 et la "Voix est libre"

Vidéo Reportages et questions à Philippe Leroy

Président du conseil Général de la Moselle qui a promu de bien curieuse manière la "nécessité" d'un site d'enfouissement des déchets radioactifs.

C'est ainsi que, à propos des déchets nucléaires, M. Leroy a affirmé "On est embêté aussi avec les populations de Gitans" et a ajouté "Nous avons à accueillir, sur nos territoires, des populations difficiles, des logements sociaux, les déchets nucléaires, etc"

Le Réseau "Sortir du nucléaire", qui est mobilisé sur des valeurs éthiques et humanistes, se déclare profondément choqué par ces propos : il n'y a aucune comparaison possible entre les déchets radioactifs, qui sont de véritables horreurs environnementales, et des êtres humains quels qu'ils soient. Soulaines


17 septembre 2008

Réunion de la CLI, du 17/09/2008
L'Est-Eclair estime qu'après avoir rassuré le public le 14 septembre avec ses Portes Ouvertes, l'Andra rassure les élus.

A noter la déclaration de Michel Roche (président de la CLI) qui s'inscrit en faux contre la nouvelle loi qui va permettre de réduire le nombre d'élus, au profit du monde associatif.

L'enquête sanitaire serait toujours en cours.

Le directeur du CSA, lui, a affirmé que l'implantation d'une poubelle FAVL à St Léger-sous-Brienne ne serait pas incompatible avec le statut de Parc Naturel.


15 septembre 2009

La Région augmente sa dotation au PARC NATUREL DE LA FORET D'ORIENT et au NORD EST AUBOIS.


14 septembre 2008

Opération Contr' Propagande ANDRA aux abords du CSA Soulaines

Journal de la haute-Marne du samedi 13 septembre :

Soulaines : l'interactivité au menu des portes ouverte.
La "Contre'propagande s'organise".

septembre 2008Le forum de la Haute-Marne n° 27


Eté 2008
L'été 2008 aura été marqué par deux affaires majeures :

  • DAHER à Epothémont, qui est entrain de créer un centre de tri, de reconditionnement et de stockage des déchets radioactifs.
  • et le projet FAVL, l'implantation d'une troisième poubelle de déchets Faiblement Actifs à Vie Longue, dans le Soulainois, dans la continuité des autres : Soulaines et Morvilliers.

juillet 2008Le forum de la Haute-Marne

La Marche Londres-Genève et l'enquête sanitaire dans le Soulainois


30 juin 2008 - Est Eclair : en première page : Une autre décharge dans l'Aube ? Et une demi page pour expliquer que, dans l'Aube, ce n'est pas une commune qui est candidate, mais notre député, Nicolas DHUICQ, lui même ! Une première en France... Comme La Q.V. l'avait imaginé, ne vous posez-pas la question cher Willy, les jeux sont faits : un député volontaire, ça a du poids. En plus, il est médecin, et il a dans son équipe une ancienne responsable de la communication de l'ANDRA, il sait donc de quoi il parle... la suite


23 juin 2008 - Est-Eclair

La Marche Londres-Genève est passée à Morvilliers et à Soulaines. Le compte rendu et tous les détails de cette Marche.


19 juin 2008 - Enquête sanitaire dans le Soulainois

A 20 h 30, se sont réunis à la Médiathèque de Sommevoire, les représentants de l'INVS, des Citoyens du Coin, du CEDRA Haute-Marne, de La Q.V., de la CLI Soulaines, et quelques maires. Cettre rencontre avait pour objet de préciser le rôle de chacun, le périmètre de l’étude, les pathologies prises en compte, la durée de référence, le calendrier... Le compte rendu réalisé par Les Citoyens du Coin relate une "réunion positive". Vous pourrez suivre ici cette affaire, des plus importantes. Les moyens et la volonté de l'InVS semblent limités. Il est notamment regrettable que l'étude de toutes les pathologies de la thyroïde ne soient pas prises en compte. La Q.V. regrette que toutes les pathologies de la thyroïde ne soient pas prises en compte. Elle imaginait que les statistiques de vente de Lévothyrox, dans les 25 ou 30 pharmacies concernées étaient faciles à appréhender... Une demande similaire avait d'ailleurs été faite à GRAVELINES, et rejetée... ! L'INVS, cet institut "indépendant" pourra-t'il confirmer un état des lieux alarmants, avant d'en expliquer les causes : 21 cancers de la thyroïde dans 12 villages, représentant 2062 habitants. C'est 1% au lieu de 0,2% selon le registre de la Marne et des Ardennes ! A suivre...


13 juin 2008 - Est-Eclair
Le soulainois est-il prêt à acueillir une troisième poubelle nucléaire

Le Journal de la Haute-Marne a vécu aussi cette célébration au goût douteux du stockage du 100 000 éme m3, de déchets radioactifs, au TFA de Morvillliers, événement au cours duquel les élus et notables invités ont appris que l'état lançait un appel à volontariat, pour accueillir la poubelle des FAVL (Faible Activité à Vie Longue).


12 juin 2009

PNRFO

La Rothière peut-elle être exclue du Parc naturel ?


2 février 2009

PNRFO

Roland Daverdon, vice-président du conseil régional, chargé des parcs régionaux, a également encouragé les communes à se prononcer rapidement. Et ce, afin que la Région puisse faire la demande de renouvellement du label. Avec le débat qui secoue le comité syndical sur la représentativité du Département et de la Région, l'élu régional ne veut pas qu'il soit dit que la Région veut empêcher le renouvellement. 

« Les statuts votés le 9 décembre n'entreront en application que lorsque la charte sera approuvée et quand le label sera renouvelé. C'est-à-dire probablement au 1er semestre 2009 », ajoute Christian Branle.


Janvier 2009

PNRFO

L'affaire de l'article 49


juin 2008

Le forum de la Haute-Marne n°25  

La Marche Londres-Genève


18 mai 2008 

Est-Eclair
A l'occasion d'une visite officielle du CSA, une délégation de 47 Slovènes a rencontré les représentants du Cedra 52, de la Q.V. Le lendemain Philippe DALLEMAGNE a répondu à leurs questions.
A noter : ces riverains du futur centre de stockage slovène était très intéressés aux problémes de dévaluation de leurs biens, des indemnisations, des avantages offerts... Comme si la création de ce ce centre était une affaire entendue.


6 mai 2008

Morvilliers et Soulaines : poubelles internationales ?
Greenpeace a déposé mardi 6 mai un recours devant le Conseil d'Etat à propos du décret 2008-209, relatif aux procédures applicables au traitement des combustibles usés et des déchets radioactifs provenant de l'étranger. Décret qui va faire de Morvillliers, de soulaines et de Bure, des poubelles internationale


mai 2008

Le forum de la Haute Marne n°24

Un Tchernobyl encore possible ?


3 avril 2008

Vidéo 19 h de France3 - Journal de la Haute-Marne


A l'occasion d'une visite officielle du CSA, une délégation de 7 Slovènes a rencontré les représentants du Cedra 52, de la Q.V., et des Citoyens du Coin. La veille Philippe DALLEMAGNE a répondu à leurs questions.

A noter : 3 des 7 slovénes  responsables d'associations environnementales étaient particulièrement motivés :  ils habitent respectivement des maisons situées à 1 km, 2,5 km et 3 km du réacteur nucléaire de Krsko. Et le gouvernement souhaite installer à côté, un second réacteur et un centre de stockage de déchets radioactifs....


8 avril 2008

Journal de la Haute-Marne
Après cinq ans de bons et loyaux services, à la tête des centres de stockage de Morvilliers et de Soulaines, Nicolal Ricquart quitte I'Andra.


avril 2008

Le forum de la Haute-Marne n°23

Le rapport de l'ACRO sur le CSA 


mars 2008

Le forum de la Haute-Marne n°22 

La Marche Londres-Genève


20 février 2008

Journal de la Haute-Marne et l'Est-Eclair
Le compte rendu de l'étude de l'ACRO est visible sur le site de l'ACRO. Cliquez sur l'item : Rapport sur l'analyse des niveaux de radioactivité dans les environs du centre de stockage FMA-VC de l'Aube (2007)

Nous commenterons prochainement ce document. Mais en première lecture :

1 - Il est clair que des mesures de mêmes paramètres, effectuées probablement avec les mêmes appareils et la même méthodologie, par des professionnels de l'ANDRA et des professionnels de l'ACRO, doivent aboutir à des valeurs identiques ou très voisines. Et  même si un léger écart était constaté, les chiffres seraient de toute façon largement en-dessous des plafonds autorisés !

2 - Un point important : les niveaux de cesium 137 relevés dans le vignoble de Saulcy et de Colombé-la-Fosse, et jugés "plus alarmants". Certes, ils sont probablement imputables au nuage de Tchernobyl. Mais si les retombées de cesium ont été importantes, celles de l'iode 131, aussi ! Ce qui pourrait expliquer un excés de pathologies de la thyroïde et de cancers de la thyroïde dans la région.

Reste le cumul des faibles doses supposé :

l'iode 131 de Tchernobyl + celui de Valduc + celui de Nogent + celui de Soulaines...

3 - Ce document confirme la dénonciation du mensonge connu depuis longue date, concernant le stockage de quantités importantes de déchets de longue durée, comme le plutonium.  Non, dans 3 siécles, on ne pourra pas jouer au golf sur le gazon, ni nager dans le bassin d'orage, ni dépabtiser le CSA en Centre Sportif de l'Aube !


février 2008

Le forum de la Haute-Marne n°21

Enquête allemande autour des sites nucléaires.


31 janvier 2008

Journal de la Haute-Marne puis 2 jours plus tard l'Est-Eclair
Les voeux de l'Andra

On apprend que 2008 va marquer un tournant dans la communication de l'Andra. Etonnant, après nous avoir caché 14 années de rejets !


26 janvier 2008

Journal de la Haute-Marne puis 3 jours plus tard l'Est-Eclair
Les russes s'intéressent à l'Andra !

Articles qui relatent la visite d'une journaliste russe (magazine Environmental Safety) à BURE, SOULAINES, La HAGUE.  Ce qui est inquiétant dans les propos du ressenti de cette rédactrice en chef, c'est le côté positif de son appréciation sur tout ce qu'elle a vu et pas vu !

Pour elle, tout est parfait, et au Centre de la Manche, tous les paramètres sont sous contrôle !

Nous l'invitons, ainsi que les rédacteurs de ces articles, à lire attentivement le rapport de l'ACRO sur les nombreuses fuites constatées, et les mesures de pollution dans les nappes phréatiques et les rivières voisines.


janvier 2008

Le forum de la Haute-Marne n°20

Le transport des déchets radioactifs par le rail (2° partie)


decembre 2007

Le forum de la Haute-Marne n°19

Le transport des déchets radioactifs par le rail (1° partie)


16 novembre 2007

L’Est-Eclair du 16 novembre 2007 

La santé de 18 000 Aubois passée en revue ! 

Effectivement la réunion annoncée pour la mi-octobre a bien eu lieu. Nous ne ferons aucun commentaire pour l’instant, et attendons avec impatience de pouvoir prendre connaissance, un jour, du contenu du cahier des charges de cette étude, et du protocole que proposera la CIRE Est (Nancy). La Q.V., unique association environnementale de l’arrondissement, n’étant pas admise au sein de la CLI, n’en restera pas moins vigilante. D’autant plus qu’au problème du cumul des faibles doses,  bien développé dans ce site, pourrait s’ajouter d’autres faibles doses dues à la présence de radon géologique, et d’eaux naturellement radioactives selon les dires d'Olivier CATELINOIS ?

bulle ralioactives
Merci au site
  auboisement correct
  de relayer l’information et de qualifier l’action de la Q.V.


19 Octobre 2007

Le Forum de Haute Marne n° 18 de novembre 2007 
titre : une enquête épidémiologique enfin !

Félicitations aux Citoyens-du-Coin, qui ont réussi à réunir à Sommevoire, le 19 octobre dernier, les autorités compétentes, en vue d’aboutir à un suivi sanitaire des populations habitant à proximité du centre de stockage de Soulaines.


05 Octobre 2007

L’Est-Eclair du 5 Octobre 2007 
intéressants les propos "concertés" des maires de Soulaines et de Ville-sur-Terre !


04 Octobre 2007

Enviro2b
Un communiqué avec beaucoup d'interprétations, voire des erreurs..


01 Octobre 2007

L’Est-Eclair du 1 Octobre 2007

Rendez-vous est pris mi-octobre avec l’INVS pour décider du lancement d’une enquête


octobre 2007

Le forum de la Haute-Marne n°17



Enquête vente Levothyrox

juillet & août 2007

Quelques élus commencent à "bouger" :
Bientôt une enquête épidémiologique  ?

Les maires de deux communes et le Président d’une Communauté de Communes situées sous les vents dominants se posent des questions :

Robert-Magny le 6 juillet 2007 :   
projet municipal : établissement d’un suivi de la santé des populations et de l’environnement !

Beurville le 21 juillet 2007 :
décision municipale : un suivi sanitaire sollicité !

Montier-en-Der le 2 août 2007 :
Jean-Jacques BAYER, conseiller général, saisit l’INVS pour la réalisation d’une enquête épidémiologique.

Cette agitation a du perturber les élus aubois. En effet, à l'occasion de la dernière communication de l’ASN à Châlons-sur-Marne, L’Est-Eclair explique que le centre de stockage de Soulaines est moins bien accepté localement, et que les élus sont devenus vigilants ! Curieux, après 14 années de somnolence ?


4 juillet 2007

Radioactivité : quels sont les effets sur la santé ? L’ANDRA a organisé une rencontre-conférence, sur le thème :
Radioactivité : quels sont les effets sur la santé ?


Avec une assez forte communication vers les hauts-marnais !

Madame Anne Flury-Herard a essayé de répondre aux questions variées de la salle, sans jamais s’écarter du discours officiel du CEA, de l’UNSCEAR et de l’AIEA…

Christian Ratinet de l'Est-Eclair a cru reconnaître des antinucléaires dans la salle ?


26 juin 2007

Réunion de la CLI : une mascarade ! Il n’y a pas de meilleur qualificatif, pour résumer ces trois heures de distribution de SATISFECIT.

  • L’ANDRA se félicite de ses bons résultats. 
  • L’ACRO félicite l’ANDRA de ses bonnes mesures. 
  • L’ASN félicite son bon élève l'ANDRA , qui fait "tout bien comme il faut". 
  • Le directeur de l’ANDRA incapable de répondre à une bonne question ! 
  • Monsieur le Sous-Préfet excuse monsieur de Directeur de la DDASS  de son absence injustifiée. 
  • Et puis, pourquoi viendrait-il à la prochaine réunion, puisqu’ une enquête épidémiologique n’est pas réalisable :
    entre autre parce qu’il n’y a pas assez d’habitants autour de Soulaines !
    J’ai déjà lu ça, pour d'autres enquêtes autour de sites nucléaires…
    Mais cet alibi agace plus d'un riverain... !

Résumé de l'intervention :

Le Sous-Préfet excuse le Directeur de la DDASS, absent, et qui n’a même pas pu déléguer un responsable !

Puis il lit les éléments  d’informations que le directeur de la DDASS lui a communiqués.
« Les enquêtes épidémiologiques relèvent d’une méthodologie spécifique et très complexe. Elles sont de la responsabilité conjointe de l’INVS ( Institut de Veille Sanitaire ), et du Ministère de la Santé.

Les Directions Départementales des Affaires Sanitaires et Sociales ( DDASS ) ont vocation à effectuer de simples investigations, autour d’agrégats spatio-temporels.
( Remarque : si tu n’as plus de thyroïde, si tu as un cancer du sein, du colon ou de la prostate : tu n’es qu’une partie d’un agrégat spatio-temporel ! )

Il existe une entité pour aider à la mise en œuvre d’une enquête épidémiologique. L’Etat a créé des cellules spécialisées placées sous la co-tutelle de l’INVS et du Ministère de la Santé, appelées CIRE ( Cellules Inter Régionales d’Epidémiologie ).
L’Aube se situe dans la zone géographique de la CIRE Est, basée à Nancy.
Au reçu de la lettre, le Directeur de la DDASS de Troyes a aussitôt contacté la CIRE Est, qui lui a fait savoir, qu’en raison de sa mobilisation autour du plan canicule, qui heureusement n’a pas commencé, il ne pouvait être présent le 26 juin à cette réunion. Il propose donc de repousser son intervention à l’occasion de la prochaine réunion de la CLI.
A cette occasion, il sera accompagné d’un représentant de la CIRE Est de Nancy, pour présenter la démarche en épidémiologie. Ils seront accompagnés du responsable pour répondre aux questions du contexte local.
On doit préalablement s’assurer que la pertinence d’une telle enquête se justifie au regard, d’une part de la quantité de données précises qui peuvent être recueillies, et dans le cas précis, du Centre de l’ANDRA. On note qu’il a été crée en 1993, et qu’on manque de recul statistique.
Dans l’Aube, il n’y a pas à l’heure actuelle de registre de cancers.
( Remarque : il existe un registre pour la Marne et les Ardennes. Et il faudrait m’expliquer la diférence notable entre le Sud de la Marne et le Nord-Est de l’Aube )
Par ailleurs les seules données disponibles sont les mortalités par cancer.
L’activité du site de l’ANDRA n’est pas suffisamment ancienne pour donner un recul statistique suffisant.
( 15 ans : de qui se moque t’on ? )

Les conclusions d’une enquête sont d’autant plus précises que la puissance statistique est importante.
La population du canton de Soulaines n’est peut-être pas suffisamment importante pour mener ce genre d’enquête.
( Cela fait déjà hurler quelques riverains, puisque cet alibi a été repris dans l’article de l’Est-Eclair)

Vous aurez dans le détail, lors de la prochaine réunion, les éléments à prendre en considération, pour obtenir quelque chose de scientifique, de précis, de fiable.

Michel ROCHE se propose alors de transmettre à la DDASS les informations, qu’on voudra bien lui donner, préalablement à la prochaine réunion de la CLI. !

Résumé de la réunion par La Q.V.

Résumé de la réunion par l'est-eclair

Résumé de la réunion par France3

Voir le chapitre général : l'épidémiologie .


10 & 17 juin 2007

Résultat des législatives.

Mais en vain : le candidat n’obtiendra pas une ligne dans l’Est-Eclair, ni une seconde sur France3..


juin 2007

Le forum de la Haute-Marne n°14
Une enquête épidémiologique dns le Soulainois


16 mai 2007 

Le Président de la Q.V. candidat aux législatives, simplement pour obtenir un temps de paroles.
Communiqué du 16 mai 2007


26 avril 2007

Le Tiro-Show (ou la Fête de le Thyroïde)
La Q.V. ne manque d’imagination pour faire comprendre, aux élus, au monde médical, aux autorités, à la population, aux riverains, aux victimes, le problème sanitaire et environnemental de notre canton. Vous pouvez voir l'intervention du président de la Q.V. au journal régional de 13h du 24 avril 2007, et lire le compte rendu de cet événement, rédigé par Michel MARIE du CEDRA 52.


22 avril & 6 mai 2007

Alors pour qui fallait-il voter aux présidentielles ?
J’entends les réactions :
« La Q.V. n’a pas à s’occuper de ça ? »
Certes, mais elle a le droit de lire et de commenter les professions de foi de chacun des candidats en regard de la politique du nucléaire, non ?
Vous en avez vu beaucoup des débats sur le nucléaire à la TV ?
Pour tout savoir:

Au premier tour, je n'ai pas voté pour !

Au second tour, je n'ai pas voté pour !


avril 2007

Evolution :  le Président de la Q.V. a été invitépar Stéphane GRENIER, à une réunion dans le bureau de Philippe DALLEMAGNE au Domaine de Saint-Victor, en présence de Nicolas RICQUART: 2 h 45 d’échanges !
Pas facile à résumer : chacun est resté sur ses positions.
D’ailleurs, ai-je le droit de relater le contenu de cette réunion ?


6 avril 2007

L’Est-Eclair communique sur les contre-mesures de la radioactivité d’un jeune chêne ! La question est posée : "Les arbres de soulaines sont-ils radioactifs ?"

A l’évidence, ces mesures d’émetteurs gamma, de tritium organiquement lié, et de carbone 14, ne sont qu’un leurre ! Sûr : on trouvera des traces de tritium. Et en quantité moindre que dans la nature qui environne Valduc ! Et alors ? Certes, c’est pour répondre à une demande des industriels, qui transforment ce bois en fûts pour élever les bons crus de Bordeaux. C’est aussi pour montrer que la CLI est active ! Mais quelle est l’indépendance d’un labo, comme l’ACRO, qui sous-traite le boulot à un labo du CEA ! Le CEA: Commissariat à l’Energie Atomique : un "organisme" indépendant comme chacun sait ! 
Et Christian RATINET de titrer : une démarche citoyenne !
J'avais suggéré par mail au président de la CLI d'investir dans les conseils et les services  d'un ingénieur nucléaire de la CRIIRAD, plutôt que de dépenser un budget dans des contrôles de mesures... Mais il est vrai que Philippe DALLEMAGNE  a clairement déclaré devant la caméra de France 3, par deux fois, qu'il était d’un naturel méfiant !

Bref, on s’occupe des chênes, et pas des humains ! Il est vrai que ces chênes, ça représente encore beaucoup d’argent !

Mais cette histoire a du bon !
Si quelqu’un s’inquiète davantage des effets des rejets du CSA sur les chênes, que sur les humains, alors continuons à nous inquiéter : pourquoi n’y aurait-il pas aussi un impact sur les ceps de vigne, les choux de la plaine de Brienne, l’herbe des prairies de la région de Montier-en-Der, herbe transformée par les vaches, en un bon lait, qui devient le célèbre fromage AOC : le Brie-de-Meaux ?

Et pendant ce temps, le compteur à becquerels tourne, et le nombre de Haut-Marnais victimes de cancers continue à augmenter.


Lancement de la célébration de l'anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl - Le Tiro-Show.
Communiqué du 06 avril 2007

4 avril 2007

Journal de la Haute Marne 04 avril 2007

Soulaines : un colis bien ficelé
Avec l'emblématique colis faiblement radioactif réceptionné de manière très médiatique hier à Soulaines, l'Andra a atteint le seuil des 20 % de ce site de stockage situé, à une dizaine de kilomètres au sud de Montier-en-Der....


3 avril 2007

Dernière banalisation de ce CSA, la célébration le 3 avril dernier, du stockage du 200 000 éme m3 de déchets radioactifs !Au fait, vous savez combien de tonnes d’uranium sont déjà stockées à Soulaines ?
L’uranium, ce déchet à vie courte : 4,5 milliards d’années !!!
Réponse: 11, 9 tonnes fin 1998 ! 
Moi qui, dans 300 ans, pensait aller jouer au golf au CSA, Centre Sportif de l’Aube, sur le super gazon boosté par les effets bénéfiques d’une radioactivité redevenue naturelle… !
Vous pouvez lire le compte rendu de cette « drôle » de cérémonie, qui n’était pas du goût de tout le monde, comme l’a titré le présentateur du 19/20 de france 3... L’Est-Eclair, seul organe de communication dans l’arrondissement n’a pas relaté la célébration du stockage du 200 000 ème m3 !
Comme ça, il n’avait pas à faire état de la présence d’une mini-contestation, qui a déplu à l’ANDRA !
Alors que Dominique PIOT du Journal de le Haute-Marne a rédigé un article intéressant: Un colis bien ficelé


23 mars 2007

CLI de Soulaines

Mail ouvert à Monsieur Philippe DALLEMAGNE

en réponse à un mail du 23 mars 2007

DEFINITION de CLI

Qu’est ce qu’une CLI Commission Locale d’Information

Cette circulaire de 1981 explique bien les choses.
C’est sérieux.
C’est signé Pierre MAUROY.

Ensuite il faut compléter par une loi du 13 juin 2006 relative à la transparence et à la sécurité en matière nucléaire.

J’aime bien le mot transparence associé au mot nucléaire.

C’est comme le mot fidélité associé au mot mariage !

Si les députés ont été obligés de voter, le 13 juin 2006, une loi sur la transparence en matière de nucléaire, cela signifierait-il qu’avant la promulgation et l’application de la dite loi, on nageait dans le mensonge ?

DEFINITION DE ANCLI

L' ANCLI ( Association Nationale des Commissions Locales d’Information)

Les CLI de l’ensemble des sites nucléaires français sont regroupés au sein de l' ANCLI

Promenez-vous dans ce monde des CLI.
Regardez les problèmes soulevés.
Faites-vous une idée du fonctionnement de toutes ces CLI.

Je vous raconterai plus tard ma vision des choses, et tout ce qui devrait être modifié pour que ce lieu soit un véritable lieu d’échanges avec les riverains…


20 mars 2007

http://yonne.lautre.net/article.php3?id_article=2259

Lire mardi 20 mars


6 mars 2007

La Q.V. lance : "Arrêtez la presse, et libérez la Presse !"
Communiqué du 06 mars 2007

mars 2007

Le forum de la Haute-Marne n°11 - mars 2007

Le nucléaire est sûr, propre et transparent.


25 février 2007

Lancement du site villesurterre.com. 

Un travail considérable, d'autant plus que les rédacteurs sont peu nombreux.

Le compteur à becquerels sous le bandeau d’accueil, demande une explication:
C’est un calcul à la portée d’un élève de 6° !
C’est simple : le compteur affiche le nombre total de becquerels que l’ANDRA  est autorisée à rejeter depuis la création du centre. Et cela en fait beaucoup, puisqu’il s’agit de 1608 Bq par seconde ! Vous pouvez étudier les autorisations de rejets du CSA ansi que les accidents !
Certains considéreront très provocatrice cette façon de présenter une autorisation de rejets. Nous, à la Q.V., nous considérons cette visualisation, moins grave et moins mensongère, que le style de la communication de l’ANDRA, qui constamment banalise son activité industrielle et le lieu, considéré comme un site touristique. Lire page 105 : 5 300 visiteurs en 1998.

Site largement visité par quantité de groupes du 3° âge, de groupes scolaires, de délégations et de journalistes...
Les Suisses entre autres, s’intéressent à ce qu’il se passe chez leurs voisins…

Document vidéo n°1 : tsr.ch

Document vidéo n°2 : cash.ch réalisée par une équipe Suisse.
Sélectionnez le 2° item :


2. radioaktiv : so entsorgtFrankreich seinen Atommüll


25 février 2007

Réaction immédiate de la Q.V. : Appliquez le principe de précaution : Arrêtez le compactage!


Communiqué 25 février 20007


23 février 2007

Une réponse de l’ANDRA, non satisfaisante et mensongère ! Un article qui se termine encore par un affirmation gratuite : "Il n'y a pas de pollution à ce jour. Il n'y  en aura pas demain."
Article de l’Est-Eclair du 23 février 2007


09 février 2007

Rédaction d'un communiqué en réponse aux différents articles de l'ANDRA, parus dans l'Est-Eclair, qui ressassent que le CSA n'a aucun impact sur les humains ni sur l'environnement. La Q.V. pose clairement la question : "Ce n’est qu’une affirmation gratuite, où sont les preuves ?"
Communiqué du 9 février 2007


09 février 2007

Assemblée Générale de l'association  La Q.V. (Loi 1901)

29 décembre 2006

L'enquête qui dénonce : L'observateur de l'Aube


1 - CSA Historique

Il y a plus de 20 ans, en 1984, la population et les élus se sont battus pour que le Centre de Stockage de l'Aube ne puisse s’installer dans le canton de Soulaines. Un combat dont beaucoup d’anciens se souviennent, et dont quelques savoureux documents, coupures de l’Est-Eclair, profession de foi des candidats aux cantonales, et tracts "collector" subsistent dans les tiroirs.

Je (le président de la Q.V.) ne résiste pas au plaisir de vous agrandir … Qui sont ces militants ? Edith ROYER de Soulaines pourraient vous donner des détails.

Le 14 juillet 1985, les maires des communes voisines avaient le culot d’écrire au Président de la République ! 11 maires moins stupides-cupides que ceux d'aujourd'hui. Précision qu'on ne manque pas de me rappeler : le tampon de Ville-sur-Terre ne figure pas sur le document, et à l'époque mon père était maire. effectivement, après avoir été contre le projet, le lobby avait réussi à le faire changer d'avis : voyage à la Hague, déplacements en hélicoptère, visite de sites nucléaires, dont le LIDO ! Réceptions et soirées à la préfecture de Troyes : j'ai des tiroirs pleins de souvenirs. On parle même du rôle de jolies filles, aux arguments convaincants, autour de la célèbre propagandiste Laurence Mine...

Une consultation a été organisée. Dans les 18 communes consignées sur ce tableau , le résultat est clair : 80,2% de la population est contre ce projet de poubelle nucléaire.

L'histoire est un perpétuel recommencement.

« Si vous ne voulez pas de nous, nous partirons! »

 stèle CSA + plaqueCombat inutile.

Sur cette stèle érigée à La-Ville-au-Bois, à 1 km du CSA, on peut lire :

Passants, le 22 juillet 1987, les élus de la République ont imposé le plus grand centre de stockage de déchets nucléaires de la planète, contre l'avis de la population locale. 

Personne ne peut lutter contre la raison d’Etat.

Le CSA se construit.

Le CSA embauche.

Viennent les années retombées économiques. Ce sont des millions de francs puis des millions d’euros, qui alimentent les caisses des communes voisines, et donnent le tournis à nos élus.

Soulaines qui battait des records de ruines il y a 20 ans, a aujourd’hui l’allure d’une capitale touristique, village fleuri, CPIE, accueil de groupes d’enfants qui viennent respirer le bon air tritié de nos forêts de chênes, et boire la bonne eau tritiée de la nappe phréatique...

Michel MARIE, responsable du CEDRA 52 est lui ausi tombé sous le charme de cette capitale touristique, qui lui a inspiré ce petit diaporama.

Même la petite commune de La Chaise a maintenant des rues bordées de trottoirs, qui se terminent jusque dans les champs...

Mais comment ce centre a pu s'installer là, au coeur d'une magnifique forêt, qui appartenait à un particulier ? Comment cette surface a t'elle été vendue à une cascade de compagnies d'assurances ? Nous y reviendrons...


2 - Les rejets radioactifs

Ce que la population apprendra, un peu tard, c’est que dans l’atelier de conditionnement, une presse écrase les fûts entrants, et que pendant un certain temps, la seule barrière entre l'agrégat radioactif et l'extérieur, est l'enceinte du bâtiment lui-même. L'atelier est confiné. L'air est aspiré et refoulé à l'extérieur. Les filtres HQE de la cheminée ne peuvent pas tout filtrer, d'où des rejets inévitables. Inévitables, sauf modification du process industrie

C’est l’affaire des rejets.

En 1994 le Cedra 52 s’inquiète des rejets de tritium.

En 1997 on apprend que L’ANDRA va demander une demande d’autorisation.

Ce n’est q’en 2002 que l’Andra communique dans ses plaquettes, l'existence d'une demande d’autorisation de rejets.

Greenpeace, en mai 2006 dénonce une présence anormale de tritium dans la nappe phréatique.

Le CEDRA 52 et la CRIIRAD, en novembre 2006 réussissent à sensibiliser population et élus à un risque de pollution radioactive, suite à un rapport de la CRIIRAD, financé par le Conseil Régional de Champagne-Ardenne.

Presse écrite et télévision régionale font faire éclater au grand jour la problématique :

- a - le mensonge : depuis 14 ans l’exploitant rejette des radionucléides dans l’environnement, alors que l’Est-Eclair avait titré jadis : «pas de rejets à Soulaines».

Qui savait que la cheminée de 17 m crachait des Giga Bq de produits radioactifs ?- b - l’insuffisance de l’inventaire des substances radioactives stockées

- c - l’insuffisance des contrôles des rejets

- d - la sous estimation des doses subies par les riverains

- e - le niveau de rayonnement à la clôture

Cette séquence a été tournée le 7 novembre 2006.
Elle illustre, non seulement une situation réelle, incontestable : l’existence et la quantité d’un rayonnement gamma, mais elle démontre aussi  d’une façon flagrante, la quantité de rayonnement gamma que le corps humain reçoit à cet endroit.
Promeneurs, cueilleurs de champignons, randonneurs, campeurs, sangliers, cerfs, chevreuils, éviter ce secteur !

Le Président de la Q.V. n’avait pas jugé bon mettre en ligne ce document.Pour lui, ce n’étatt pas le problème. Il souhaitait se concentrer essentiellement sur l’impact des rejets radioactifs gazeux.

 csa-panoramique

Les autorisations de rejet

Devant cette accusation l’ANDRA avouera qu’effectivement elle rejette des radionucléides dans l’atmosphère et dans les Noues d’Amance, mais

- qu’elle y est autorisée,

- que les  quantités rejetées sont largement inférieures aux limites autorisées,

- qu’il n’y a donc aucun danger pour les riverains.

Ce que croit d'ailleurs, dur comme fer, monsieur le maire de Thil !

L’article 2.2 du Décret du 04/09/1989 certifie que l’installation est conçue, réalisée et exploitée pour ne pas rejeter d’effluents radioactifs. Mais les articles 7.2 et 7.3  définissent le risque de dissémination de matières radioactives et le respect des limites fixées par le SCPRI.

C’est intéressant : dans le même décret : il vous est interdit de boire de l’alcool, mais vous avez le droit d’avoir jusqu’à 0,5 g d’alcool dans le sang !

C’est nous, riverains qui n’avons rien compris : pendant 14 années l’ANDRA a rejeté des effluents radioactifs, mais dans une quantité si faible, que ce ne sont pas des rejets !

Depuis le 21/08/06 l’ANDRA est officiellement autorisée, par décret , à rejeter par la cheminée et par le bassin d’orage des matières radioactives. Les quantités sont clairement définies, certaines ont évolu Exemple : la limite de la radioactivité en tritium des eaux du bassin d’orage, qui était de 400 Bq/l, est désormais de 5 Giga Bq/an !  Selon l’ANDRA c’est 40 fois moins que les limites de 1991.

Les tableaux de 2005 montrent que la quantité de tritium mesurée dans le bassin d’orage est à la limite du mesurable, pour simplifier, disons inférieure à 1 Bq/l. Donc 400 fois moins que la limite ! Alors, pourquoi une telle marge ? Comment imaginer que l’on a autorisé l’ANDRA à rejeter dans les Noues d’Amance de l’eau contenant 400 Bq/l de tritium alors que le seuil d’alerte défini par la Directive Européenne 98/83/CE est de 100 Bq/l ?

Les questions légitimes et insistantes posées par les élus lors de la réunion CLI du 21/12/06 ont toujours eu la même réponse : tous les rejets sont autorisés, et sont loin des limites définies par l’Arrêté. Exemples

Les rejets liquides alpha, bêta, tritium et carbone 14 représentent chacun moins de 1% de la quantité annuelle autorisée.

C’est moins de 2%, pour chacun des rejets gazeux alpha, bêta, iodes.
Moins de 7%, pour le carbone 14.
Et moins de 15%, pour le tritium.Alors pourquoi perdre son temps à mettre en doute les mesures communiquées ?

La CLI a lançé une campagne de contre-mesures avec  l'ACRO. (L'étude est sur le site de l'ACRO - cliquez ensuite sur  Rapport sur l'analyse des niveaux de radioactivité dans les environs du centre de stockage FMA-VC de l'Aube (2007) Ce laboratoire indépendant a trouvé les mêmes valeurs. Et heureusement : des mesures faites par des professionnels, aux mêmes endroits, avec les mêmes process et les mêmes appareils, ne peuvent conduire qu'aux mêmes résultats.

Mais ces valeurs seront toujours largement en-dessous du seuil autorisé

Et puis, si pour une raison industrielle l’exploitant devait rejeter d’avantage de tritium par exemple, il ferait modifier son autorisation, comme cela a été le cas à Valduc : en 2005, Valduc a été autorisé à rejeter 20 % de tritium de plus qu'en 2004 (voir rapport du CEA intitulé "Bilan Maîtrise des Risques 2005" - CEA : Pôle maîtrise des risques, CEA Fontenay aux Roses, BP 6, 92265 Fontenay aux Roses cedex. Tel : 01 46 54 92 89.)

Un citoyen normalement constitué pourrait imaginer que ces limites de rejets de radionucléides dans l’eau de nos rivières, et dans l’air qu’on respire, sont draconiennes, et les mêmes pour tous les sites nucléaires. Eh bien non !

A suivre... Notamment via les sujets proposés par les vignettes de la page d'accueil.


3 - Les Incidents

En fait pour le CSA, il y avait peut-être une bonne raison de « se faire fixer » une limite de rejets de tritium gazeux à 50 Giga Bq. C’est pour ne pas être inquiété en cas d’accident, pardon d'incident, comme me l’ont fait remarquer Roger et Bella BELBEOCH .

Exemple : dans son Bilan 1995, l'ANDRA mentionne : "événement classé au niveau 0 sur l’échelle INES : émission anormale de tritium à la cheminée rejetant l'air de la ventilation nucléaire de l'atelier de conditionnement des déchets (78 Giga Bq de tritium) entre le 22 et le 30 novembre. Situation déjà observée entre le 22 et le 30 juin (41 Giga Bq). Aucun impact sur l'environnement mais défaut dans les contrôles des colis". - CSA - Bilan 1995 - Document pour la réunion du 15 mai 1996 de la Commission Locale d'Information.", (p16)

En deux semaines voilà 120 Giga Bq de tritium que les vents dominants porteront vers quels villages ? Comment peut-on affirmer qu’il n’y a aucun impact sur l’environnement ?

Par ailleurs, au vu des publications du CSA, il semble difficile de se faire une idée précise des rejets de tritium pour les années 1992 à 1998.

Dans les documents que le directeur du CSA a adressé au CEDRA Haute-Marne en 1996, Antoine GODINOT remarque : 

  • qu'il y a eu de très importants relâchés de tritium en avril-mai 1993. Rien que pour le tritium vapeur, on a plus de 1500 Bq/m3, quatre fois plus que lors des semaines "accidentelles" de 1995. Pendant un mois sans discontinuer, la cheminée a relâché du tritium radioactif sur les environs, le centre nucléaire avait un an…
  • que de nouveau en mars 1994 : on dépassait les 100 Bq/m3, deux à trois fois plus qu'en 1995.
  • que les relâchés style 1995 sont assez réguliers. Pour le tritium vapeur seul : dans les 400 Bq/m3 en mars 1993, dans les 200 Bq/m3 en juin 1993, dans les 100 Bq/m3 en mai 1994, dans les 200 Bq/m3 en avril 1995 (non mentionnées comme tel dans le bilan 95, probablement parce que non accompagné de tritium gaz ?), dans les 200 Bq/m3 en janvier, puis en février 1996.

Accidents de mise au point certes. Mais quelle est la réalité du cumul de l’ensemble des rejets gazeux pour 1992, 1993, 1994, 1995, 1996, 1997 et 1998.

Où sont tombés ces rejets radioactifs ? Quelle addition de doses représentent-ils pour la santé des riverains ?

Soyons rassurés, si, lors de ces incidents, la cheminée n’a rejeté que du tritium, c’est absolument insignifiant, il n’y a aucun risque pour les riverains, puisque le CEA à BRUYERES-LE-CHATEL, (à 30 km de Paris) a procédé à 2 rejets volontaires de  370.000 Giga Bq en une fois en septembre 86, et en avril 87...

BRIENNE-LE-CHATEAU

Incident notoire au terminal ferroviaire de Brienne-le-Château : En 1995, donc après 3 ans de transferts de colis radioactifs, du wagon au camion, la terre entre les rails était devenue suffisamment radioactive, pour être détectée. (C'est ça le problème du cumul des faibles
doses !
). 400 kg de cette terre ont été enlevés, mis en fûts, et transportés au CSA de Soulaines, comme déchets radioactifs !

Alors, avant d'atteindre une quantité de radioactivité mesurable, où sont allés les poussières de radionucléides, emportés par les vents et les pluies ? Dans l'organisme :
- des scieurs de grumes chez MONNIOT ?
- des 26 familles de jardiniers des "jardins familiaux" de Brienne ?
- des habitants de St-Léger-sous-Brienne ?

Pourquoi Patrice TORRES, directeur du CSA, refuse à Michel GUERITTE de visiter le terminal ferroviaire ?
Savez-vous qu'il y a une zone contrôlée délimitée par une bande de peinture rouge au coeur du terminal, à quelques dizaines de mètres des habitations, du bâtiment de la communauté de
communes, d’une pension pour chevaux, des jardins familiaux de la commune de Brienne? "

Fuites de tritium - février 2010

Où en sont les fuites de tritium dans la nappe phréatique.

En effet, de août 2004 à août 2006, on parle de fuite de tritium au niveau du piézomètre DS 24.
En juin 2005, au DS24, l'ANDRA mesure et déclare 17 Bq/l : (ce que l'ANDRA appelle poétiquement un "scénario de migration" au E21R03)
Fin 2007, dans les DS 62 et DS 63 : 39,6 Bq/l  (EO1R02 et EO1R01)
Fin juin 2008, dans le DS 62 : 53,3 Bq/l
Pas de déclaration à fin 2008, ni à mi 2009, pourquoi ? Où en est-on aujourd'hui en février 2010 ?  Quelles sont les causes ? Que fait l'ANDRA pour y remédier ?
Et que se passera-t-il quand nous approcherons de la limite des 100 Bq/l ?
Ou alors, serait-on revenu à un niveau "normal". Et si oui, comment et pourquoi ? Et pourquoi l’ANDRA ne le déclare pas ?"


4 - CSA = Les impacts sont si nombreux:

Impacts sur les humains : maladies de la thyroïde, cancers, maladies neuronales qui se transforment en maladies d’Alzheimer sur les avis de décès…

Il faut apprendre à lire les nécrologies dans l’Est-Eclair.

Impact sur les animaux : chiens, oiseaux, abeilles, poissons ?… Une large place sera donnée à une carpière de rêve avec ses poissons et ses cols verts irradiés dans le film Tchernovil-sur-Terre.

Il va bientôt falloir que les autorités se dépêchent à prendre les arrétés nécessaires pour empêcher la population de s’empoisonner.

Impact sur la végétation : Philippe DALLEMAGNE, maire de Soulaines, se pose la

question : « Les chênes sont-ils radioactifs » ? 


5 - CDSA = La communication

Vous pouvez vous en faire une idée en allant sur le site de l'Andra, et en feuilletant sur internet les nombreuses plaquettes illustrées comme un catalogue de produits bio !

Mais je me ferai un jour le plaisir de vous raconter 15 ans de communication qui "rayonne" par le mensonge et la banalisation du nucléaire.

Avoir réussi à transformer un site nucléaire en un site touristique, quel talent !  Lire page 105 : 5300 visiteurs en 1998...

Michel Roche a même fait éditer un dépliant en anglais sur Le Canton de Soulaines, où le CSA est présenté comme un haut lieu touristique, en tant que centre de technologies avancées !

Félicitations aux créatifs des agences : 

  • Accent,
  • ADEFI News,
  • Cartouche Communication,
  • EURO RSCG,
  • Expression,
  • Imprimerie Némont,
  • Intercorporate,
  • Lebois Impression,
  • Ligne de Mire,
  • Public Image,
  • Samarkand,
  • Studio des Lacs,
  • Talky et Walky,

pour l’ensemble de leur œuvre.

couverture Rapport Annuel  Andra 2005

La palme revient à Cartouche Communication pour la couverture du Bilan 1999 du Centre de stockage de Soulaines.

Le beau "jaune colza", le vélo aérien bien mis en page à la manière du film E.T. des studios Walt Disney ! Quel talent !

brochure porte-ouverte 7 sept 2007

Ces deux visuels illustrent les activités des deux Centres de stockages de déchets radioactifs ! Franchement, qui pourrait m'expliquer, qu'il n'y a pas volonté délibérée de la part de l'ANDRA, d'adopter un style de communication mensongère, et de banaliser les risques du nucléaire ?

Aurions-nous des cerveaux de libellules ?

...............................................................................................................................................


10 décembre 2007


en première page de l’est-éclair, cette photo moins bucolique, mais tout à fait dramatique !

L'Andra révise ses scénarios catastrophes

Une image qui banalise la dangerosité des produits radioactifs :
des travailleurs qui jouent  à la marelle sur des fûts, des travailleurs qui ne peuvent pas être plus près des sources de rayonnements… 

Dans son article « Zoom sur les déchets » le journaliste Boris CALLENDREAU utilisera même le verbe « dédramatiser » ! 

Quant aux incidents qualifiés de "mineurs", relevés en 2006, on oubliera dans la liste, le rejet de 7 Giga Bq de tritium les 27, 28 et 29 juillet. 

Certes des rejets insignifiants, comparés aux accidents de 1995 et de 2003.

Sachez aussi que c’est exactement la quantité de tritium qui s’échappe naturellement par diffusion à travers les fûts, le béton, la bâche, la terre…
chaque année, et ce pendant des siècles…


Qui est en ligne

723 visiteurs en ligne

Nombre de visiteurs total

7.png1.png1.png6.png1.png4.png5.png
15/06/21
Soutenir L’Association La Qualité de Vie et l’Association TROP,
« POURQUOI TROP DE CANCERS AUTOUR DE SOULAINES ? »
Nous soutenir