Slider

L'Eglise catholique se mêle

de la gestion des déchets nucléaires !!!

fascicule Gestion des déchets nucléaires

Voir et télécharger le fascicle couleur complet :

GESTION DES DECHETS RADIOACTIFS

Réflexions et questions sur les enjeux éthiques

 

 


 


Le Livre d'or de Monseigneur Marc STENGER

Ecrivez-lui ce que vous avez sur le coeur.


17 mars 2021

Bienvenue à Strasbourg


11 mars 2021

Article de l'Est-Eclair - Monseigneur Marc STENGER quitte Troyes et part le 17 mars dans un EPHAD à Strasbourg


2 janvier 2021

Article de l'Est-Eclair - Monseigneur Marc STENGER déclare : « Ne plus célébrer fout un coup au moral »


29 décembre 2020 

L’évêque de Troyes, Monseigneur Marc Stenger, vient de démissionner

JEAN-FRANÇOIS LAVILLE

Monseigneur Marc Stenger, 108e évêque de Troyes, est officiellement démissionnaire depuis hier à midi. Un administrateur va être nommé en attendant l’arrivée du 109e évêque.

Affaibli depuis quelques semaines à la suite d’un accident vasculaire cérébral, il a envoyé sa lettre de démission au Vatican qui vient de l’accepter. Un administrateur sera nommé mercredi

Tous ceux qui connaissent bien Monseigneur Marc Stenger se doutaient qu’il ne pourrait pas se contenter de remplir sa mission d’évêque à moitié. Depuis des années qu’il se trouve à la tête du diocèse de Troyes, alors qu’il a la charge de hautes responsabilités nationales et internationales, il a toujours eu à cœur de se donner complètement, sans même prendre suffisamment de repos lorsque la fatigue se faisait sentir. « Ça va » était jusqu’à présent sa seule réponse lorsqu’on s’inquiétait de sa santé.

Victime d’un accident vasculaire cérébral voilà quelques semaines, il s’est trouvé paralysé du côté gauche et il avait perdu en partie la parole. Aujourd’hui, sa santé est meilleure. « L’intellect fonctionne bien, l’élocution est fluide, il fait quelques pas avec une canne, mais la rééducation va prendre du temps », confiait hier François Bleuze, responsable de la communication au sein du diocèse.

UNE RETRAITE PRÉVUE EN AOÛT 2021

Autant dire que le père Stenger ne peut espérer retrouver la capacité d’assumer l’ensemble de ses responsabilités. D’autant qu’il devait prendre sa retraite d’ici à huit mois, en août prochain, alors qu’il fêtera son 75ème anniversaire.

Une décision prise « seul, sereinement ».

Dans ces conditions, il a pris sa décision « seul, sereinement ». Une décision courageuse en pensant à la fois au diocèse, mais aussi à un évident besoin de repos.

Sa démission a donc été présentée au Vatican. Celui-ci met parfois plusieurs semaines à l’accepter en fonction des raisons invoquées. Le code de droit canonique prévoit en effet deux cas distincts pour lesquels un évêque doit présenter sa renonciation, autre mot désignant une démission : soit le jour de ses 75 ans, soit – en vertu du canon 401 – pour raison de santé ou pour toute autre cause grave l’empêchant de remplir convenablement son office. Tel est le cas pour le père Stenger.

« Tout pour tous », la devise du père Stenger.

Depuis hier à midi, le père Stenger conserve le titre d’évêque mais n’est plus évêque de Troyes. Il devrait être nommé évêque émérite. Pour le diocèse de Troyes, cette démission représente une triste nouvelle.

GRANDE OUVERTURE D’ESPRIT

Fort de sa devise « Tout pour tous », une phrase de Saint Paul, marqué également par Saint Augustin, Marc Stenger n’a eu de cesse d’adapter l’Église aux réalités de ce monde, et aux difficultés rencontrées dans le diocèse de Troyes, singulièrement le manque de vocations et le difficile équilibre financier.

Travailleur infatigable, souvent entre deux avions à destination du Moyen-Orient, d’Haïti ou de l’Amérique latine, Monseigneur Stenger n’a jamais manqué les grands pèlerinages, que ce soit à Rome ou bien à Lourdes avec l’Hospitalité de Champagne. Ses liens privilégiés avec les responsables des autres religions, avec les pastorales des jeunes aussi, sa grande ouverture d’esprit, son attachement aux questions environnementales enfin, font de lui une personnalité ayant profondément marqué ce diocèse.

ÉVÊQUE DE TROYES DEPUIS 1999

Voilà maintenant plus de vingt ans que le père Stenger a été nommé évêque de Troyes. Ce Mosellan, né à Phalsbourg en 1946, a été ordonné prêtre pour le diocèse de Metz en 1975, riche d’une culture et d’un bagage universitaire de haut niveau.

Il a en effet suivi ses études de théologie au séminaire français de Rome et à l’université grégorienne, puis au Séminaire des Carmes de l’Institut catholique de Paris. Il a par ailleurs été étudiant à l’École pratique des Hautes Études.

De 1975 à 1981, il a été vicaire à la paroisse de l’Immaculée-Conception de Metz-Queuleu. Et c’est en 1981 qu’il devient membre de l’équipe de formation au séminaire français de Rome, puis trois ans plus tard au grand séminaire de Metz. Il va fonder et présider le Centre interculturel de Bévoye, un centre européen de rencontre de jeunes réunissant les diocèses de Metz, Trèves, Namur, Luxembourg et les Églises réformées luthériennes d’Alsace-Lorraine. Il va aussi présider le groupe transfrontalier Euregio.

Supérieur du grand séminaire de Metz, il sera nommé évêque de Troyes le 30 avril 1999, succédant à Mgr Daucourt, et devenant ainsi le 108ème évêque de Troyes. Il est par ailleurs membre de la commission pour la mission universelle de l’Église et coprésident de Pax Christi international. Il est aussi président du Comité épiscopal France Amérique latine (Cefal).

QUELLE PROCÉDURE ?

Élection d’un administrateur

À défaut d’évêque, le diocèse doit continuer à être « dirigé ». Dans la mesure où la nomination d’un nouvel évêque peut prendre des semaines, voire des mois, le collège des consulteurs composé de huit prêtres du diocèse de Troyes va se réunir demain mercredi afin d’élire un administrateur. Celui-ci sera chargé des affaires courantes, sans prendre de décision majeure pour l’avenir du diocèse.

Ce collège des consulteurs existe dans chaque diocèse catholique. Il s’agit d’un organisme consultatif qui émane du conseil presbytéral et qui a été introduit par le code de droit canonique de 1983. Il est composé d’un groupe de prêtres désignés par l’évêque parmi les membres élus du conseil presbytéral.

L’administrateur élu peut, dans certains cas, être le vicaire général, lequel est au fait des principaux dossiers du diocèse, mais il ne s’agit pas d’une règle absolue.

=====

Article de l'Est-Republicain.


3 décembre 2020

Les voeux de l'Evêque de Troyes.


1er décembre 2020



26 novembre 2020

Marie-Pierre CAGNIART, secrétaire de l'Evêché de Troyes nous communique ces nouvelles : "Je vous transmets les dernières nouvelles de Monseigneur Marc Stenger en vous faisant suivre un courrier de notre vicaire adressé aujourd'hui aux prêtres de notre diocèse.

En espérant qu'une petite lumière se lève. Nous restons unis dans la prière. Son état reste préoccupant. Son AVC a été important et n’a pu être pris en charge que plusieurs heures après. Il est pour l’instant à l’hôpital de Troyes, avec une hémiplégie du coté gauche (et donc de la parole)
Il a toujours été conscient, mais la récupération risque de prendre beaucoup de temps. Je compte sur vos prières."


25 novembre 2020


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


2016

Le groupe planche à nouveau sur le dossier et prépare une mise à jour. De nouveaux chapîtres vont aborder notamment le problème de la responsabilité des élus et des décisionnaires.


14 février 2015

Le Journal de la Haute-Marne révèle que le 9 février dernier le nouvel évêque de Langres à rencontré les maires et adjoints de 57 villages de son évêché, situés autour de BURE. Au cours des échanges Monseigneur Joseph de Metz-Noblat s'est déclaré incompétent sur le sujet CIGéo.

Pour nous, “Déclarer son incompétence” sur le projet CIGéo, après la publication du Dossier ETHIQUE, est une forme de lâcheté. Par ailleurs, l’Eglise s’est donnée des compétences dans quantité de domaines. Allez donc vous promener sur internet, avec “compétences de l’Eglise” pour mots clés...
Sans parler de l’infaillibilité pontificale, quid du principe de précaution. Un peu vicieux ce texte, publié par la conférence des Evêques, non ? Il faut noter que le texte est co-écrit par Paul Ivan de Saint Germain, auteur de cet article. A se demander si l’auteur n’est pas subventionné par l’ANDRA....

Bref l’Eglise a un rôle à jouer. Monseigneur Marc STENGER a initié une partie. Elle nous semble inachevée.

Pendant les occupations, les guerres, les épidémies, les famines... les populations se réfugiaient dans les églises. Va-t-il falloir ré-ouvrir les églises de Meuse et de Haute-Marne pour y organiser des réunions d’information sur l’invasion des armées de l’Andra ?

Michel GUERITTE a par ailleurs demandé à Marc STENGER qu’une délégation puisse obtenir une audition auprès du Pape François sur le projet CIGéo...

Enfin, curieusement le Journal de la Haute-Marne nous informe que le matin même de la réunion du 9 février, Monseigneur Joseph de Metz-Noblat avait visité le "trou" de BURE !!!

Bizarre :

- Le nouvel évêque de Langres, qui serait un grand ami d'un certain Gérard LONGUET, descend "aux enfers" de BURE-SAUDRON à 500 m sous terre.

- L'ancien évêque de Langres a échangé vigoureusement avec une administratrice de SDN lors d'une réunion d'information à Poissons.

- L'évêque de Verdun tutoie Frédéric CARTEGNIE, chargé de mission de l'ANDRA, le facilitateur Meusien de l'ANDRA. Il s'occupe de l'insertion territoriale de CIGéo.

- L'évêque de Troyes fait ce qu'il peut pour lutter contre CIGéo. Il semble d'ailleurs ne pas être en odeur de sainteté... Il est vrai que si l'ANDRA s'est montrée généreuse envers l'Eglise, via le Denier du Culte....

- Enfin, n'oublions pas que le VATICAN est membre de l'AIEA, dont la mission est la promotion du nucléaire !!!


19 novembre 2014

Réunion ETHIQUE au Val-d'Esnoms, près de Langres, fief de la Conseillère régionale EE-LV, Patricia ANDRIOT, en présence de Monseigneur Marc STENGER. Le compte-rendu du Journal de la Haute-Marne.


17 Octobre 2014

Au Danemark un groupe de réflexion très voisin de celui Marc STENGER s'est mis également au travail. sa conclusion : "Si aucune autre solution n'est trouvée, les risques d’entreposage doivent être pesés contre les risques de stockage définitif. Mais il n'est pas nécessaire de prendre une décision maintenant, qui ne peut être inversée et que l’on risque de regretter plus tard."


22 mai 2014

VERDUN - Foyer St-Paul – Parking Eglise St-Sauveur - ENJEUX ETHIQUES et Gestion des déchets nucléaires

Conférence-Débat - En présence de Monseigneur Marc STENGER - Evêque de Troyes et Président de Pax-Christi France

et les membres du Groupe de réflexion Enjeux éthiques - Organisée par : EDEN – Equipe Diocésaine pour l'Environnement– Diocèse de VERDUN 

Ouest-France titre : Des hommes d'Eglise s'interrogent sur le nucléaire.


9 mai 2014

CHAUMONT - Maison Sainte Claire - ENJEUX ETHIQUES et Gestion des déchets nucléaires

En présence de Monseigneur Marc STENGER, Evêque de Troyes et Président de Pax-Christi France, et de Monseigneur Joseph de Metz-Noblat.

Salle comble, environ 80 personnes. Mot d’accueil par les organisateurs. Intervention de Marc Stenger pour expliquer la genèse du groupe, son travail, ses suites… Présentation individuelle de chacun des membres du groupe. Présentation synthétique du document pour bien expliciter les thèmes travaillés par le groupe et ce que comporte le sujet Bure. La dimension ETHIQUE. Présentation des conclusions du débat public et des suites données par l'ANDRA.
Echanges avec le public : l'actualité - la nouvelle donne avec les annonces des SUITES données par l’Andra - que faire des déchets nucléaires - comment sortir de la production du nucléaire.
  
Soirée annoncée par la Voix de la Haute-Marne, le Journal de la Haute-Marne, L’affranchi de Chaumont et dans le 12/13 de France 3 Champagne-Ardenne. A noter également les annonces par des sites internet, comme Reporterre - Mais aucun média pour couvrir la soirée !


29 novembre 2013

 

imagette conférence Ethique à Ligny-en-Barrois

La cinquième conférence-débat "générée" par le document ETHIQUE a eu lieu à LIGNY-EN-BARROIS le vendredi 29 novembre.

Dans la salle 70 personnes pour écouter Monseigneur Marc STENGER et le Groupe de réflexion. Le débat a été à la hauteur. C'est probablement une des plus sereines rencontre de la série. Dans l'assistance trois élus qui n'ont pas manqué de faire connaître leur hostilité au projet et la pression qu'il subissait.

L'article de l'Abeille.

L'article proposé à l'Est-Républicain. Article qui n'a jamais été diffusé. Allez savoir pourquoi ?

Suzan KRAUSE, journaliste allemande a réalisé ce reportage.

Le tract recto       Le tract verso.


printemps-été 2013

Dans son journal, page 6, l'ANDRA relate : L’Eglise prend part aux réflexions sur l’éthique de Cigéo, et a programmé deux rencontres avec l'ANDRA. Les résultats de cette concertation seront versés au débat public sous la forme d’un compte rendu et d’un rapport. l'ANDRA en profite pour communiquer sa vision de l'éthique .


3 juin 2013

Saint-Dizier

La quatrième conférence-débat "générée" par le document ETHIQUE a eu lieu à BURE, Salles des Fêtes à 20 h 30, en présence de Monseigneur Marc STENGER.

Le tract.

L'article de l'Est-Républicain.


 23 mai 2013

 Eglise et Ecologie titre : Désarmant nucléaire civil


7 mai 2013

Avec Pax Christi : Dialogue au niveau national avec l'ANDRA : 2ème réunion

Le résultat de ce dialogue a donné lieu à la contribution n°15 du débat public de Cigéo, ainsi que le cahier d'acteurs n° 54.


30 avril 2013

Avec Pax Christi : Dialogue au niveau national avec l'ANDRA : 1ère réunion

Monseigneur Marc Stenger a souhaité initier un dialogue avec l'ANDRA. Une première réunion du groupe de concertation sur le projet CIGEO s'et donc tenue le 30 avril 2013 à Paris. Une charte décrit l’esprit dans lequel il souhaite mener ce dialogue entre des personnalités qui ont des points de vue différents.

Chacun a répondu dans un premier temps sous l’angle de l’éthique aux questions principales recensées dans le document du groupe de réflexion, à savoir :

- Démocratie : historique des prises de décisions et participation du public ?

- Information et communication : quelle éthique ? Quelles participations du public ? Etudes indépendantes ? Quelle information sur ce qui se fait au plan international ? La communication vise à faire passer un message. L’information quant à elle, est éthique au titre de la véracité (fournir des données objectives, pluralité des sources …). « Il n’y a pas de démocratie sans information » (Jefferson).

- Financement du projet passé et futur ? Quelle charge pour les générations à venir ?

- Mesures d’accompagnement, ou de compensation (mitigation) ? Impact social et économique pour les territoires concernés ? Ou achat des consciences ?

- Solutions alternatives au stockage en site profond ? Quels choix au plan international ? Quelles recherches en France avec quels moyens ?

- Réversibilité ou irréversibilité : qu’est-ce qui justifie les choix ? Sont-ils les mêmes pour les déchets de moyenne activité vie longue, MAVL, et de haute activité, HA ?

Bien entendu vous aurez la liberté de traiter d’autres questions éthiques sur le projet CIGEO qu’il vous paraîtrait utile de traiter dans le cadre de cette concertation. Votre premier exposé ne devra pas dépasser 20mn. Vous pouvez apporter un texte écrit et le remettre à la commission d’animation.


3 avril 2013

Dialogue Groupe Ethique /ANDRA 

Le 3 avril, le groupe Ethique a rencontré l’Andra pour l’entendre et échanger avec elle sur l’éthique du projet CIGéo. L’Andra avait fait part de ses regrets de n’avoir pas été entendue avant la publication des conclusions de cette réflexion. Cette rencontre a ainsi permis à l’Andra de réagir aux différents points soulevés par le groupe (notamment sur la communication, les aspects financiers, la démocratie, le principe de précaution) et faire état de quelques-uns de ses propres arguments sur l’éthique, notamment l’importance de ne pas reporter la charge de la gestion de nos déchets sur les générations futures.

Cette rencontre va également permettre d’alimenter le travail du groupe de concertation national sur l’éthique du projet Cigéo, qui vient d’être créé pour poursuivre les travaux débutés localement et qui sera piloté par Mgr Stenger. Ce groupe de concertation réunira des représentants des organismes publics acteurs à divers titres du projet CIGEO, des parlementaires, des spécialistes, des membres du groupe de travail, des représentants locaux

Le rapport qui sera produit sera diffusé comme contribution au débat public sur le projet Cigéo. 


21 février 2013

Saint-Dizier

La troisiième conférence-débat "générée" par le document ETHIQUE a eu lieu à Saint-Dizier, Salle du palace, en présence de Monseigneur Marc STENGER.


25 janvier 2013

A Bure le tombeau des déchets radioactifs fait poser des questions à l'Eglise titre l'hebdo du vendredi.


17 janvier 2013

Joinville

La deuxième conférence-débat "générée" par le document ETHIQUE a eu lieu à Joinville, Salle des Fêtes, en présence de Monseigneur Marc STENGER.

Eglise et Ecologie titre : Quand Joinville fait le lien sur la question nucléaire

La Voix de la Haute-Marne a annoncé cette conférence sans prendre de risques. Mais la journaliste Marie-Claude Soeure écrit : Le groupe de réflexion n'est pas dans une opposition systématique ! Alors erreur d'interprétation des propos des membres du groupe interrogés, ou comportement de judas ?

L'Affranchi,  lui, publie un article parfait. Un véritable communiqué. Seul problème le titre :Débat étique sur les déchets nucléaires !  Pourquoi annoncer un débat éthique. Qu'est-ce qu'un débat éthique ? Des débats non-éthiques auraient été organisés ?

sciencesetavenir.nouvelobs.com a interviewé Monseigneur Marc Stenger et annoncé la conférence.

L'AFP était présente. Les principaux enjeux éthiques y sont clairement exposés. romandie.com a repris le communiqué.

Loïc CHAUVEAU de SCIENCES AVENIR a interrogé Monseigneur STENGER :

- Que vient faire l'Eglise dans ce débat.

- L'Eglise est-elle antinucléaire ?

- Quelle est la légitimité de l'Eglise dans ces questions environnementales

Créfrance relate.


9 janvier 2013

Le mail qui annonce que le Pape est attendu à BURE !

Scoop parfait ? Plaisanterie stupide ? Buzz efficace ? Promotion astucieuse du document   ETHIQUE et gestion des déchets nucléaires ? Disqualification inqualifiable du travail du groupe ? Attaque honteuse du quarteron des évêques du secteur de bure ? Acte anticlérical primaire ?

Chacun jugera. Mais la diversité de la bêtise humaine est incommensurable...

Le "communiqué" a été repris par Médiapart, l'OBSERVATOIRE DU NUCLEAIRE, le Collectif des irradiés, Scoop.it!

Le journal le plus éthique de l'Aube, sous la plume probable de Willy Billiard et de Jean-François Laville écrira dans la rubrique Tricasseries troyennes que ce mail n'est qu'une publicité pour le site villesurterre.com, et qu'à Ville-sur-Terre, il y a au moins un irradié du bulbe !

Et ça c'est du journalisme éthique. C'est une technique journalistique qui consiste à exploiter tout ce qui n'a pas d'intérêt, pour éviter d'aborder les vrais problèmes.

Le pape à Bure :
Le Pape est attendu à Bure, c'est  ce qu'annonce Michel Gueritte, le croisé anti-nucléaire de Ville-sur-Terre, dans un document de 4 pages mêlant articles de presse, photos et citations du Saint-Père ou de Mgr Stenger. Un vrai dédale où tout est tronqué affabulé si besoin - "le pape va descendre à 500 mètres dans les enfers du laboratoire" - pour aboutir à une pauvre publicité de son site anti-nucléaire.
A Ville sur Terre, c'est sûr, il y a au moins un irradié du bulbe.


20 décembre 2012

Bar-le-Duc

La première conférence-débat "générée" par le document ETHIQUE a été  organisée à Bar-Le-Duc.

L'évêque de Bar-le-Duc, François MAUPU, invité à apporter son témoignage lors de la réunion fait un petit caprice à cause du visuel de l'affiche : un détournement du célèbre tableau Le cri d'Evard Munch. Pour lui c'est une dérive de militants, Il n'accepte pas que son nom figure sur une telle affiche. Finalement, il participera à la réunion.

Le journaliste Sébastien GEORGES de l'Est-républicain croit poignarder les organisateurs en sortant le jour même de la réunion un article titré : l'Evêque se rebiffe. Autre titre : La colère de l'évêque .

En fait, il fera le buzz et contribuera à remplir la salle. Dans son article Sébastien GEORGES parle de récupération des militantsde l'initiative du monde catholique, d'un Monseigneur pris en otage... On a utilisé son nom sur une affiche et sur des mails... On a l'impression que le travail réalisé est partisan...

Au passage on notera que l'évêque de Verdun pense que l'électricité nucléaire est la moins chère, et que tout le monde doit être écouté y compris l'Andra !

Compte rendu de la réunion par l'Est-républicain : Les catholiques débordés par les anti-Bure.

Autre titre : Haro sur le "grand Satan" - Nous, militants, n'aurions jamais osé qualifier l'ANDRA de grand Satan ! - Le journaliste Sébastien GIRARDEL relève : la comparaison des campagnes publicitaires de l'ANDRA avec la propagande des années 30... Le déni de démocratie... Le processus décisionnel truqué... Le patron de l'ASN, Pierre-Franck CHEVET qui a joué un rôle dans la construction de Stocamine ... Le piège à guêpes du GIP... L'achat des consciences...

La Voix de la Haute-Marne  se contentera de ce titre :

Un groupe d'évêques se positionnent. Mais une citation du curé de Joinville ne passera pas inaperçue : On enterre de la merde pour nos enfants alors qu'on devrait planter des graines pour eux.

L'Abeille soulève les questions qu'on n'a pas le droit d'oublier.


17 décembre 2012

Eglise et Ecologie titreQuand les déchets réveillent l’éthique à Bure


13 décembre 2012

DD, le magazine du Développement Durable en pratique titre : Déchets nucléaires : quel rapport avec la chrétienté ?

Et l'impertinent Pascal Houplon d'auboisementcorrect , qui manie aussi bien humour et sérieux que d'autres manient le sabre et le goupillon, s'intéresse à nouveau au sujet et titre : L'Eglise bientôt militante anti-nucléaire ?


11 décembre  2012

Dans LA CROIX.com   Dominique LANG titre : Quand l'info ne doit pas faire peur.


10 décembre  2012

Le diocèse de Nantes fait un parallèle avec Notre-Dame-Des-Landes, où les chrétiens souhaitent un dialogue...


29 novembre  2012

Chantal Bertaux membre du groupe de réflexion sort un article dans le journal vosgien : 'Abeille.


23 novembre 2012

La Voix de la Haute-Marne publiera l'article le plus intelligent sur ce dossier.


15 novembre  2012

Le site de la Conférence des Evêques de France met "enfin" en ligne sous le titre Déchets nucléaires et enjeux éthiques .

Mais la réaction la plus "drôle" à cette communication est celle de l'ANDRA qui prétend que la démarche est biaisée ! Gonflée Marie-Claude DUPUIS ! Madame la directrice regrette de ne pas avoir été invitée à la table de travail du groupe. Madame pense que le groupe ne connaissait pas la question ? Tous les arguments présentés dans l'article ne sont pas très clairs : ou bien le journaliste avait abusé du Beaujolais nouveau avant la rédaction de l'article, ou bien Marie-Claude Dupuis essaie de noyer le poisson...


 7 et 9 novembre 2012

Première conférence de Presse a eu lieu à Lourdes. D'où l'article de La Croix, celui de Eglises et Ecologies (un peu plus caustique) et celui d'auboisementcorrect .

Jean-François Laville du quotidien aubois l'est-éclair a commencé par un vaste copié-collé du journal La Croix. Ce qui n'a pas échappé à l'oeil averti de Pascal Houplon d'auboisement correct .

Une seconde conférence de Presse plus régionale s'est dérouléet à Troyes le 9 novembre. 

L'est-éclair se lance alors dans un deuxième article, en mettant l'acccent sur les certitudes du groupe concernant les risques et les contaminations à venir. Ce qui va titiller la direction de l'ANDRA...

L'Est-Républicain titre alors : Bure : des prélats s'en mêlent ! On note que le journaliste regrette que le groupe n'ait pas pris position... Article repris par Vosges-Matin.

Michel MARIE du CEDRA et membre de ce groupe ne résistera pas à l'envie de rétablir la vérité et de déclarer dans un communiqué du 12 novembre, que le groupe avait bien pris position, mais que, la veille de la publication, les 3 évêques locaux avaient demandé la suppression de la conclusion en échange de leur signature ! Mediapart reprendra le communiqué.

La trace de cette prise de position est d'ailleurs bien visible dans la maquette du 4 pages du journal paroissial CLIN D'OEIL édité par le curé de Joinville, Pascal LESEUR, membre du groupe.

Un article tandancieux ? A Lourdes, les déchets nucléaires n'inquiètent guère.

Un article de Hervé KEMPF dans le blog du jeudi. Monseigneur François MAUPU, Evêque de VERDUN déclare : "Les enjeux économiques ne sont pas à négliger, note Mgr François Maupu, évêque de Verdun, le plus directement concerné par le projet. Les compensations financières prévues pour les communes situées autour du site d’enfouissement sont en effet loin d’être négligeables et peuvent occulter d’autres enjeux."


L'Eglise catholique se mêle

de la gestion des déchets nucléaires !

Et alors ?

C'est une bonne chose, non ?

Euthanasie, procréation, préservatif, mariage homo, OGM, nucléaire militaire, etc. Sur ces thèmes l'Eglise a pris et prend des positions. Parce que l'Eglise s'intéresse à tout ce qui concerne la protection de l'Homme, de l'Homme d'aujourd'hui et de l'Homme des générations futures.

Alors pourquoi ne lancerait-Elle pas les bases d'un débat sur l'ETHIQUE de l'enfouissement des déchets nucléaires, faute de prendre position ?

Comme le souligne Jean-Louis Schlegel dans son article "Taisez-vous les religions" : Au nom de la laïcité, beaucoup réclament que l'Eglise se taise et s'occupe exclusivement de spiritualité. Traduisons : qu'elle reste à la sacristie et « se mêle de ses oignons »...

Tout individu, tout Homme, tout Homme d'Eglise a droit à la liberté d'opinion et d'expression...

Dans un pays de liberté, même les curés, les évêques et les archevêques ont parfaitement le droit d'exprimer des opinions et de lancer des mots d'ordre dans l'espace public, donc aussi de s'exprimer à leurs risques et périls...

Un groupe de réflexion de 12 citoyens, "piloté" par Monseigneur Marc STENGER, évêque de Troyes et président de Pax Christi France, vient de publier un dossier titré :

A - GESTION DES DECHETS NUCLEAIRES

Réflexion et questions sur les enjeux éthiques. (32 pages)

B - Une synthèse de 4 pages est également disponible.

C - Un liminaire d'une page explique que l'évêque de Troyes et les 3 évêques de la région de BURE ont exprimé leur intérêt pour le travail de ce groupe.


 

13 septembre 2012

Le Pélerin avait vendu la mèche prématurément. On attend d'ailleurs toujours le bon article...


Pourquoi les medias sont si peu nombreux à communiquer sur ce dossier ?

Pourquoi nos évêques aujourd'hui sont-ils moins "couillus" que ceux de 1995 et 2005 ?

Souvenons-nous : extrait du Journal de la Haute Marne du 25 septembre 2005 :

Un certain Jacques GAILLOT , évêque de Partenia , homme d’église engagé originaire de Saint-Dizier, a fait le déplacement "exprès, en bus depuis Paris", pour assister à la manifestation à Bure. Il souligne la forte mobilisation, surtout chez les jeunes.
JHM : On vous sait engagé. On sait moins que le combat contre le nucléaire est l’un de vos chevaux de bataille...
Jacques Gaillot : Déjà en 1995, j’ai manifesté contre la reprise des essais nucléaires dans le Pacifique, à Mururoa. J’ai également participé, il y a plusieurs années, à une autre manifestation, à Bure même.
JHM : Mais c’est la première fois que vous participez, à côté de chez vous, à un rassemblement d’une telle ampleur ?
Jacques Gaillot : Oui, et ça prouve qu’on n’enfouira pas les citoyens de Meuse et de Haute-Marne. C’est réconfortant, de voir tous ces gens, tous ces jeunes, qui n’acceptent pas que leur pays devienne une poubelle nucléaire. Car c’est bien là le problème : il s’agit moins de trouver un lieu qu’une solution pour les déchets.
JHM : Votre franc-parler est-il compatible avec votre engagement spirituel ?
Jacques Gaillot. : On m’a souvent reproché, au sein de l’église et en dehors, cet engagement. Mais je suis aussi un citoyen. L’église ne doit pas vivre en dehors du monde. Ce que je fais là, il me faut, il nous faut le dire. Pus tard, nos successeurs nous féliciteront. 

 

Le 1er septembre 2015  il sera reçu par le Pape François à Rome !

 


 

Chantons en choeur : GAILLOT REVIENT !

 


 

Nombre de visites total

7.png1.png3.png3.png4.png7.png7.png
4/08/21
Soutenir L’Association La Qualité de Vie et l’Association TROP,
« POURQUOI TROP DE CANCERS AUTOUR DE SOULAINES ? »
Nous soutenir