CSA Historique avant 2009
Slider

 

 

La Q.V. réclame la démission du député UMP, Benoist APPARU

Ce curieux député, de la même famille politique que Nicolas DHUICQ, le proxénète du nucléaire du Briennois-Soulainois, a été interviewé par Michèle PIGEON de France3.

L’extrait “savoureux”, que vous pouvez
visionner de suite, montre l'incompétence totale de cet élu, qui raconte n'importe quoi, à propos du projet d'implantation de la poubelle FA-VL en Argonne, à Sainte-Menehould. Il trompe le téléspectateur de Champagne-Ardenne, et considére probablement encore que 99 moutons et 1 champenois font 100 bêtes...

En effet, après l'émission La voix est libre du samedi 22 novembre, vers 12 h 15, donc apparamment à jeun, Benoist APPARU s'est livré à un festival d'âneries. Pire, il n'a même pas été arrêté, ni contredit dans ses explications grotesques, par la journaliste Michèle PIGEON, qui semble, ou bien ne pas connaître le dossier, ou bien trop enfermée dans son conducteur, ou bien sous la pression de l'ANDRA et/ou des élus, pour finalement contribuer à la banalisation de l'implantation de cette poubelle FA-VL dans notre Champagne.

90 secondes grandioses !

Jugez plutôt :

Michèle PIGEON
:
Un mot sur l’environnement.
Eventualité d’un centre de déchets radioactifs dans la Marne,
l’Andra cherche des communes qui accepteraient d’accueillir un tel site.
Vous y voyez des avantages pour le département ?

Benoist APPARU :
J’y vois évidemment potentiellement des avantages pour le département parce que c’est une... euh... (1)
Un, c’est un élément de responsabilité. (2)
Ces déchets, ils existent. (3)
Alors, on peut être pour ou contre le nucléaire, peu importe, les déchets, ils existent.
Donc il faut bien les traiter. Premier élément. (4)
2éme élément :
J’y vois effectivement des opportunités économiques, (5) puisque j’ai eu l’occasion de rencontrer l’ANDRA à plusieurs reprises, (6) sur ce dossier là. A partir du moment où effectivement il y a une sécurité absolue dans le dispositif, (7) je n’y vois que des opportunités économiques pour notre département, et notamment pour la région de l’Argonne. (8)

Michèle PIGEON
:
Mais alors, il y a déjà Soulaines, Morvilliers, dans l’Aube; il y a le projet de Bure en Haute-Marne,
vous ne craignez pas que ça fasse un peu trop pour la Région,
que l’image de la région soit celle qui reçoit tous les déchets nucléaires ?

Benoist APPARU :
Je ne le crois pas. (9)
Un, en l’occurence, là on ne parle pas de déchets nucléaires, mais de déchets radioactifs, (10)
il y a une nuance non négligeable, (11)
car un déchet radioactif, c’est quoi, (12) c’est par exemple toute l’imagerie médicale,
toutes les radios sont déchets radio... nuclé...radioactifs,
(13) pardon, (14)
qu’on pourra enfouir dans le nouveau centre dont il est question. (15)
Il ne s’agit pas d’enfouir des armes nucléaires, où des éléments de centrales nucléaires, (16)
mais plutôt des éléments, par exemple, de radio médicales, (17)
c’est pas tout à fait le même niveau; (18)
et si on me dit que la radio médicale, ça va appauvrir l’image de notre région, (19)
alors là, j’avoue que je ne comprendrai plus grand chose.
(20)

 

(1) - Hésitation normale Mr APPARU ne connaît pas le dossier.

(2) - Responsabilié des Champenois qui doivent, en citoyens responsables se sacrifier, et accueillir cette 3ème poubelle.

(3) - Ils existent effectivement depuis environ 20 ans. Ils sont actuellemnt stockés près du lieu de leur production, comme l'explique l'ANDRA dans son dossier aux élus, page 25.  Comme beaucoup de scientifiques, nous affirmons qu'il est préférable de les laisser là où il sont, de bien les surveiller, et espérer qu'un jour la  communauté scientifique saura les traiter.

(4) - Bien les traiter, c'est les laisser là où ils sont.

(5) - Mr APPARU est un élu "sutipe-cupide", comme les conseillers municipaux des 28 communes qui ont dit OUI.

(6) - Mr APPARU n'a pas du être très attentif.

(7) - Sécurité absolue ! Bravo : les conférenciers de l'ANDRA ont réussi à faire passer ce message ! Le risque ZERO ? Voir pour l'expérience ANDRA : le rapport de l'ACRO sur la gestion de l'ANDRA, à La Hague. Voir les autorisations de rejets  du CSA, et la liste des incidents...

(8) - C'est bien ça : Mr APPARU ne voit que l'argent, pas les risques d'un enfouissement.

(9) - Il s'agit bien d'une croyance. Pas d'une étude.

(10) - Une grande première scientifique : Le Professeur APPARU fait une différence entre les déchets nucléaires et les déchets radioactifs. Il est le seul, dans la communauté scientifique.

(11) - Il y a une nuance non négligeable, que nous ne connaîtrons jamais, dommage, il est le seul à la connaître..

(12) - Une expression chère à Nicolas SARKOSY, très reprise par Nicolas CANTELOUP.

(13) - Toutes les radiographies sont des déchets radioactifs ! Mon Dieu, toutes les radios de ma vieille maman sont dans une armoire dans sa chambre : je comprends maintenant qu'elle enchaîne les carcinômes baso-cellulaires !

(14) - Pas facile de dire n'importe quoi, il en bafouille !

(15) - Effectivement, à 200 m de profondeur, sous 25 m d'argile, les sels d'argent des radiographies ne feront plus de mal à ma maman.

(16) - Et pourtant, la liste des déchets FA-VL, explicitée par l'ANDRA dans son dossier aux élus, page 27 et suivantes, ne laisse aucun doute :

  • Les déchets radifères qui contiennent du radium,
  • Les déchets graphites qui proviennent de l'arrêt des premières générations des centrales nucléaires françaises (UNGG),
  • aiguilles et fontaines au radium
  • sources scellées usagées et détecteurs à incendie et paratonnerres
  • déchets bitumés.

(17) - des radios médicales ! : Mr APPARU insiste bien pour ceux qui n'auraient pas bien entendu, pas bien suivi, pas bien compris ce que sont les déchets FA-VL, selon le député UMP !

(18) - Non ce n'est pas du même niveau : là c'est le niveau "député UMP", qui a eu, en plus, une expérience dans les ministères...

(19) - Chacun sait qu'une radio médicale ça ne peut pas appauvrir une région, y compris la journaliste Michèle PIGEON, qui a du apprendre ça, dans son école de journalisme...

(2à) - Pas la peine de préciser, tout les spectateurs ont bien compris que vous dîtes n'importe quoi, et que vous ne comprenez rien à ce que vous dites...

Voilà.

Si quelqu’un a envie de faire une effigie de Benoist APPARU,
on la brûlera avec les 3 Nicolas, samedi 6 décembre, sur la Place de l'Hôtel de Ville, à BRIENNE !

La Q.V. n'ose même pas imaginer demander à france3 un droit de réponse, un temps d'antenne pour corriger le tir. Dans cette même émission,  Michel GUERITTE, président de la Q.V. s'était déjà frotté à un autre élu "stupide-cupide". Non, c'est clair france3 Champagne Ardenne est aux mains des élus et du lobby nucléaire.

 

 

 

Qui est en ligne

312 visiteurs en ligne

Nombre de visiteurs

Soutenir L’Association La Qualité de Vie et l’Association TROP,
« POURQUOI TROP DE CANCERS AUTOUR DE SOULAINES ? »
Nous soutenir