CSA Historique avant 2009
Slider

Mail Ouvert
Lettre Ouverte

à :

Monsieur Nicolas DHUICQ, maire de BRIENNE-LE-CHATEAU, et ses conseillers,
Monsieur Joël PARTOUT, maire de SAINT-LEGER-SOUS-BRIENNE, et ses conseillers,
Monsieur Guy VERDIN, maire de PETIT-MESNIL, et ses conseillers,
Monsieur Hervé CHAMBON, maire de HAMPIGNY, et ses conseillers,
Monsieur Philippe LIEVRE, maire de JUZANVIGNY, et ses conseillers,
Monsieur Lionel HUARD, maire de MORVILLIERS, et ses conseillers,
Monsieur François MATRION, maire de EPOTHEMONT, et ses conseillers,

Ville-sur-Terre, le 2 novembre 2008

Messieurs,

Malgré toutes les informations et mises en garde émanant de notre association,
et du Réseau Sortir du Nucléaire,
vous avez voté OUI
au projet FA-VL.

Pour certains, en votre âme et conscience.
Pour d’autres, dans des conditions antidémocratiques, comme à BRIENNE.
Voire dans des conditions rocambolesques, comme à EPOTHEMONT.

Nous pensons même que si nous n’étions pas intervenus à MORVILLIERS, cette commune aurait peut-être voté NON.

Si nous avions laissé faire à EPOTHEMONT, le conseil municipal aurait suivi l’avis des Epothémontais, et cette commune aurait voté NON. Mais La Q.V. se doit toujours de dénoncer les procédures bizarres...

Bref 99 élus, dans le sillage de 7 maires, et d’un député, tous cupides, viennent de prendre la pire décision de leur existence :
ils viennent de placer la région de SOULAINES
sur l’une des deux plus hautes marches du podium des communes élues par l’ANDRA,
l’autre étant la région de BURE.

Et ceci est inacceptable.

Alors lisez bien ce qui suit:

Il va de soi que ces 99 élus ne seront pas réélus dans 6 ans.
Ils ont pris cette décision, en catimini, sans la moindre consultation de la population.
Certes, selon le processus anti-démocratique imaginé par l’ANDRA,
mais les administrés, eux, ont de la mémoire.

Et comme, selon le calendrier de l’ANDRA, ce n’est qu’en 2019, que la commune élue touchera le premier euro, cela fait deux mandats : d’ici là, ces élus verront peut-être les dessous de pots des chrysanthèmes...
(nous sommes le 2 novembre, Jour Des Morts)

Selon le calendrier de l’ANDRA, ces élus doivent maintenant attendre gentiment, que soient menées les premières investigations sur le territoire, dans le but de vérifier la faisabilité du stockage.

Puis dans un second temps, (fin 2010) ils pourront confirmer leur candidature après concertation locale.
Vous y croyez-vous ?

Parce que, ce projet FA-VL sera alors un projet d’intérêt général, et que l’Etat dira, comme pour Soulaines, comme pour Morvilliers, et comme pour Bure :
"
C’est là qu’on creuse. C’est une Raison d’Etat.
C’est décidé par une Loi. Vous n’avez rien à dire
."
(Loi qui ne sera d’ailleurs pas votée par Nicolas DHUICQ, non reconduit dans les couloirs du Palais Bourbon, qu’il prend tant de plaisir à faire visiter.)

Eh bien NON. Les populations des communes citées, celles des cantons, arrondissement, circonscription, département, région ne vont pas rester les bras croisés, à attendre jusqu’à fin 2010, en comptant les pathologies de la thyroïde et les cancers...

Vous le constatez par vous-mêmes, l’ANDRA s’abrite toujours derrière des lois.
Dans son discours, Jean-Paul BAILLET, secrétaire général de l’ANDRA, répète sans cesse qu’il applique les lois votées par les députés. Il oublie de dire que le contenu de ces lois, c’est l’ANDRA elle-même qui le fixe, avec la bénédiction de tous les organismes ASN, IRSN, AIEA, OMS, etc..., qui constituent le très puissant lobby nucléaire.

De qui se moque t-on ?

  • Le nuage de Tchernobyl s’est arrêté à la frontière !
  • Il n’y a pas de rejets radioactifs à Soulaines !
  • Le CSA n’est pas autorisé à rejeter 50 Giga Bq par an !
  • Le CSA ne stocke pas à ce jour des dizaines de kg de plutonium, des dizaines de tonnes d’uranium, et 90% de 0,4 Tera Bq de Chlore 36 !
  • Il n’y a pas 5 fois trop de cas de cancers de la thyroïde dans les villages du canton de Doulevant-le-Château, sous les vents dominants du CSA !
  • Il n’y a pas ici plus qu’ailleurs de cancers du colon, de la prostate, du pancreas...!
  • Michel ROCHE, président de la CLI Soulaines, n’empêche pas l’avancement et la communication de l’enquête sanitaire, lancée auprès de l’InVS !
  • Il n’y a aucun risque de cohabitation des déchets radioactifs FA-VL avec le Champagne, la choucroute, le tourisme...


Non, il n’y a pas de problème dans notre belle Champagne.
Après Soulaines, Morvilliers, Daher à Epothémont, il y a donc de la place pour un 4ème site nucléaire, sur la route de Bure.

C’est le hasard d’une addition :
ces 99 élus nous font penser à cet adage :
" 99 moutons et un Champenois, ça fait 100 bêtes"

Messieurs les maires, nous vous lançons un ULTIMATUM :

Messieurs les maires, vous avez jusqu’à vendredi 7 novembre 2008, 18 h, pour nous faire savoir, par mail ou par courrier, que vous vous engagez à :

1 – mettre à disposition une salle de réunion
pour qu’il y soit organisé un vrai débat contradictoire sur l’implantation de ce projet FA-VL

2 – organiser aussitôt après une consultation auprès de l’ensemble de la population des cantons concernés,

3 – faire revoter votre conseil municipal, en tenant compte de l’avis de la population

Ne l’oubliez pas, vous êtes juridiquement les seuls responsables de la sécurité et de la santé
de vos administrés.

Cordialement

Michel GUERITTE
Président de La Q.V.
8 route de SOULAINES
10200 VILLE-sur-TERRE

president@villesurterre.com

http://www.villesurterre.com

 

Qui est en ligne

120 visiteurs en ligne

Nombre de visiteurs

Soutenir L’Association La Qualité de Vie et l’Association TROP,
« POURQUOI TROP DE CANCERS AUTOUR DE SOULAINES ? »
Nous soutenir