CSA Historique avant 2009
Slider
Vaste Opération boîtes aux lettres dans le Briennois.

Lettre ouverte à Nicolas DHUICQ
Député de la 1ère
circonscription de l’Aube
Maire de Brienne-le-Château


Que chacun d’entre vous,
dans une attitude citoyenne responsable,
signe cette lettre et la fasse parvenir à :
                                               

Mairie de Brienne-le-Château
10500 Brienne-le-Château
ou                                            
Permanence Parlementaire
7 rue Joseph Gaucher
10500 Brienne-le-Château

 

«…rompre avec cette idée négative
  de la filière nucléaire. »
N.DHUICQ

Est-Eclair – 30 juin 2008


 

Vendredi 24 octobre 2008 

Les médias locaux infiltrés par les politiques DHUICQ, ADNOT, ROCHE, et par l'ANDRA, refusant de communiquer sur le projet d'implantation de la poubelle nucléaire dite FA-VL, les adhérents, sympathisants et militants de la Q.V. distribuent ce jour une Lettre Ouverte à Nicolas DHUICQ, dans les villages dont les municipalités "cupides" se sont portées candidates sans aucune information, aucun dialogue, aucun débat démocratique avec les administrés : 
  • Brienne 
  • St-Léger-sous-Brienne
  • Petit-Mesnil 
  • Hampigny 
  • Juzanvigny  
  • Morvilliers  
  • Epothémont 

........................................................

Monsieur le Député,
Monsieur le Maire, 
 

*Lors de la dernière réunion du conseil municipal, dans le cadre des questions diverses, vous avez réussi à convaincre les élus de Brienne-le-Château de voter OUI à l’implantation de la poubelle nucléaire de déchets FA-VL, Faible  Activité à Vie Longue, à Brienne. (0) 
Par ce choix “exemplaire”, par vos diverses déclarations à l’Est-Eclair, et par, nous ne savons quelles promesses, vous avez réussi à déterminer les élus des communes de
St-Léger-sous-Brienne, Petit-Mesnil, Hampigny, Juzanvigny, Morvilliers, à dire OUI. Félicitations !

Monsieur Nicolas DHUICQ, comment comptez-vous concilier :

  • la perception d’une bonne image du Champagne de France (3), notamment celle de St-Léger-sous-Brienne, (4) dont le conseil municipal rêve tout à la fois d’une appellation Champagne, et de l’implantation de la poubelle FA-VL,
  • le développement du tourisme (1) dans la région,
  • le maintien d’une bonne image de l’industrie de la choucroute(2)

 

avec les activités d’enfouissement de déchets radioactifs FA-VL, dans le sous-sol Briennois ?

Comment pouvez-vous accepter que la
Route du Champagne (5) passe à 12 km des sites nucléaires de Soulaines (6), Morvilliers (7), Epothémont (8), célèbre par son éboueur nucléaire DAHER (9) , et bientôt d’un village proche de Brienne ?

Comment pouvez-vous envisager élever des cépages Chardonnay, Pinot Noir ou Pinot Meunier, au dessus d’un stockage
d’uranium, de thorium, de radium, de plutonium, de chlore 36... Vous qui déclarez que les vins de champagne sont un atout majeur pour nos exportations, qu’ils sont la fierté de notre région, et de notre département. (19)

Comment pouvez-vous imaginer que la frontière du Parc Naturel Régional de la Forêt d’Orient (10) passe à 4 km du Centre de Soulaines, qui est autorisé, par une loi (11) , à rejeter dans l’air que l’on respire, jusqu’à 50 Giga Becquerels par an.

Vos conseillers se souviennent-ils qu’en 1995, dans la gare de Brienne, où l’ANDRA transborde les fûts de déchets radioactifs du wagon au camion, la radioactivité de la terre entre les rails était devenue telle, que 400 kg de cette terre ont été transportés à 
Soulaines, comme déchets radioactifs ! (12)
Cela signifie que jour après jour, avant d’être mesurée, détectée et récupérée, cette poussière radioactive, balayée par les vents, a pu aller se fixer dans les poumons et l’oesophage des habitants des villages environnants, et sur les feuilles des choux, et sur les grappes de raisin.
Vos conseillers se souviennent-ils qu’en 2005, l’entrepreneur Gilles GERARD, ancien maire d’Epothémont, a utilisé les hangars des Carrelages Briennois, pour y entreposer
des containers spécifiques au transport de déchets radioactifs, appartenant à la Société DAHER. Le public pouvait côtoyer les containers aussi facilement que les palettes de matériaux de construction...

Il est vrai qu’il n’y a pas lieu d’être
inquiets, vous avez dans votre équipe parlementaire,
Amélie FAUCONNET, une spécialiste du nucléaire, puisque chargée de communication de l’ANDRA pendant 7 années !

Il n’y a pas lieu d’être
inquiets, vous connaissez bien le livre blanc sur la défense et la sécurité des citoyens. (13)

Il n’y a pas lieu d’être inquiets, vous êtes un ardent défenseur de l’agriculture biologique. (14)

Il n’y a pas lieu d’être inquiets, vous vous occupez de la mise en place d’une chaîne vertueuse en matière de qualité architecturale et environnementale (15)

Il n’y a pas lieu d’être inquiets, vous faites vous-même la promotion du musée Briennois, auprès des délégations qui visitent les sites nucléaires. (16)
Vous offrez Napoléon Bonaparte et Henri Becquerel, dans le même circuit touristique.

Il n’y a pas lieu d’être inquiets, vous êtes l’homme des révolutions écologiques. (17)

Il n’y a pas lieu d’être inquiets, vous êtes expert en matière de manèges forains. (18) 
Vous saurez donc contrôler le ballet des camions DAHER, qui vont assurer les rotations Morvilliers, Epothémont, Soulaines, Brienne, Bure...

Il n’y a pas lieu d’être inquiets, vous êtes très attaché au développement du territoire. Vous déclarez être à l’écoute des élus, des entreprises, des habitants, qui font vivre leur commune, leur canton, et qui souhaitent développer leurs activités, pour faire de la première circonscription de l’Aube un territoire où il fait bon vivre. Bon vivre ? Le nombre de pathologies, notamment de cancers de la thyroïde, est tel qu’une enquête sanitaire a été demandée à l’InVS. Enquête mise en veilleuse par votre ami Michel ROCHE, conseiller général, et ex anti-nucléaire...
 
Monsieur Nicolas DHUICQ, vous n’avez pas le droit de
mépriser vos administrés à ce point.
La population exige que toutes les municipalités trompées reviennent sur leur décision.
 
Monsieur le Député, Monsieur le Maire, non seulement vous êtes en train d’écrire la plus triste page de l’histoire champenoise
(19), mais en acceptant l’enfouissement de ces déchets FA-VL, vous vous faites le complice d’un crime contre l’humanité.

L’Histoire jugera. Dans l’immédiat, moi électeur, je vous demande de réunir au plus vite votre conseil et de voter à nouveau, et à l’unanimité, un
NON à ce projet FA-VL.



Nom, prénom :                                               adresse :
 

Signature :                                                           date :
………………………………………………………………………………….................


Tous les renvois (xx) sont des explications nécessaires ou des déclarations extraites des propres communiqués de Presse de Nicolas DHUICQ.

.....................................................................................................................................

 

Vous pouvez bien sûr adresser cette lettre a Monsieur Nicolas DHUICQ, directement par mail :

 

contact@ville-brienne-le-chateau.fr
ndhuicq@orange.fr
ndhuicq@assemblee-nationale.fr

 

Merci de la personnaliser. Faîtes un copier-coller des items que vous tiennent à coeur. Développer, ajouter des idées personnelles. Exprimez-lui votre ras-le-bol !

Et merci de de pas me mettre en copie... Je vous fais confiance.

Mais vous avez le droit d'adhérer à notre association et de soutenir notre action !

 

N'hésitez pas à joindre president@villesurterre.com


La bataille de Brienne ne fait que commencer !

 

 

Qui est en ligne

99 visiteurs en ligne

Nombre de visiteurs

Soutenir L’Association La Qualité de Vie et l’Association TROP,
« POURQUOI TROP DE CANCERS AUTOUR DE SOULAINES ? »
Nous soutenir